Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Necrofrost

Bloodstorms Voktes Over Hytrungas' Dunkle Necrotroner

LabelTotal Holocaust
styleTrue Black Metal
formatAlbum
paysAllemagne
sortieoctobre 2006
La note de
U-Zine
8.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Que les choses soient claires, Necrofrost est définitivement le genre de groupe difficilement accessible, pratiquant un style particulier qui ne plait qu'aux gens qui l'affectionne. Issu de la scène Black Metal allemande, Necrofrost est un groupe bavarois basé en Haute-Bavière et qui, comme son nom à la limite du ridicule l'indique, opère dans un BM vieille école comme on n'en fait plus.
N.B. : Cette galette, apparue en 2000 chez Granskog Productions a, par la suite, été rééditée par Total Holocaust Records.

Ça faisait belle lurette que je n'avais pas prêté l'oreille à un groupe de Black Metal pur, dur et sans fioritures, et même si le premier album de Necrofrost a pu me paraître quelque peu rocambolesque au premier abord, il ne lui a fallu qu'un court instant pour me séduire. Bloodstorms Voktes Over Hytrungas' Dunkle Necrotroner nous expose à un True Black Metal dévastateur. Baignant dans un dégueulis de noirceur, cet album, blindé de riffs géniaux, fétides et noirâtres, met en avant une apocalypse de batterie et nous balance un son brut, cru, répugnant et déguelasse comme je les aime, d'une noirceur telle qu'il nous rosse la gueule (ouais, rien que ça). Le jeu de batterie est varié, le batteur alterne des rythmes mid-tempos ravageurs ("Thulcandra") et des blast beats fulminants. La batterie sonne comme une casserole rouillée, mais c'est peut-être justement cet aspect qui fait (en partie) le charme de cette oeuvre... Oeuvre qui nous livre des morceaux fluctuants détenant chacun une particularité. Il n'y a qu'à écouter "Slaughtered in a Misanthropic Intent" et ses parties au synthétiseur qui émettent un sentiment d'inquiétude et le mettre en parellèle avec les autres titres présents sur cet album pour s'en persuader. D'ailleurs, le début du morceau donne l'impression d'écouter la bande-son d'un vieux film d'horreur des années 80, ce qui n'est pas désagréable...
Pour couronner le tout, Bloodstorms Voktes Over Hytrungas' Dunkle Necrotroner nous présente un vocaliste au caractère atrabilaire, rendant tripes et boyaux, débectant sa haine et son amertume.

Une chose est sûre, c'est que Necroforst est de la race de Darkthrone ("The Return of animalian Bloodlust"), mais il semblerait également que les membres ont fortement été influencés par Burzum, au niveau de la voix, notamment... Le disque dispose d'une partie vocale qui varie selon les morceaux. Le chant que nous livre l'un des deux membres de Necrofrost - impossible de savoir lequel - s'avère tantôt désespéré, extrêmement torturé et à la limite de la folie, tantôt immonde et bouillonnant de haine. Le vocaliste s'égosille, tempête, gueule à la mort, hurle jusqu'à en crever.

Inspiré, occulte, imposant, démentiel, ésotérique, insolite, véhément, intense, épouvantaaaaaaable, cet album effectue une sorte de trame. Au fur et à mesure que l'album s'écoule, celui-ci devient toujours plus intense, plus hystérique... Enfin bref, ce groupe a la classe.

1. Veistu hve blota skal?
2. Carcass carried by the crawls of titanbats
3. Me the Thundra
4. My winter of forgotten souls
5. Raw ravens journey
6. Thulcandra
7. Slaughtered in a misanthropic intent
8. The return of animalian bloodlust
9. Nostalgia freeze the norse reaper

Les autres chroniques