Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

God Dethroned

The Toxic Touch

LabelMetal Blade Records
styleDeath metal mélodique
formatAlbum
paysPays-Bas
sortieoctobre 2006
La note de
U-Zine
7.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

God Dethroned ne paye pas de mine mais il pourrait presque prétendre au titre de vétéran du death metal. Le groupe s’est effectivement formé en 1991 et ce nouvel opus, The Toxic Touch, est déjà leur septième album. Pratiquant un death metal fortement influencé par le black et le thrash, ces néerlandais ont su passer les années en nous offrant des galettes excellentes telles que The Grand Grimoire et Bloody Blasphemy. En 2004, GD a sorti un The Lair of the White Worm prometteur, mais l’année 2006 semble ne pas être un aussi bon cru pour le combo…

Cette cuvée commence par "Faithless", une introduction un peu trop catchy composés de quelques samples, qui donne un résultat final mauvais et sans intérêt. Quoi de mieux pour bien commencer les hostilités ?! Mais ce n’est pas tout.
Les fans de la première heure de God Dethroned vont être déconcertés par ce The Toxic Touch tandis que de nombreux kids vont peut être se rallier à sa cause. Car oui, la musique d’Henri Sattler (chant, guitare) et sa bande a bien changé ! Si les mélodies ont toujours été présentes dans le groupe, elles n’avaient encore jamais pris une telle place dans leurs compositions ("2014", "The Day You Died"). Avec cet opus, GD est directement rattaché à la scène death metal mélodique et à ses milliers de clones. Pour être sévère, ils passent de l’originalité (avec leur death teinté de black) à la banalité !
La batterie n’est elle aussi pas épargnée. Les rythmiques sont rarement aussi accrocheuses qu’avant, même si quelques titres font encore de la résistance comme "Macabre World" où elle passe enfin la vitesse supérieure. Mais mis à part quelques exceptions, le batteur est loin de nous offrir une performance mémorable.

Mais tout n’est pas noir sur TTT. En effet, les premières écoutes sont loin d’être les meilleurs ! Les premiers contacts avec cet opus se passent moyennement surtout si l’on connaît ce qu’a fait le groupe par le passé. Quelques titres se démarquent cependant de l’ensemble tels que "2014" et son côté catchy, la punchy "Falling Down", "Macabre World" où les claviers donnent un côté sombre agréable, ou encore "On wings of Pestilence", divin comme au bon vieux temps ! Les soli sont toujours originaux, excellents et exécutés dans les règles de l’art. Le groupe semble aussi avoir une nouvelle tendance de ce côté-là avec des solos qui prennent une tournure très heavy par moments ("Away From Emptiness").

Avec en prime, une production « qui sonne comme tout le monde », cet opus n’est vraiment pas celui-ci avec lequel il faut découvrir ce groupe. Ayant désormais viré vers un death mélodique pas vraiment original – chose que beaucoup font déjà – le groupe doit signer ici l’un de ses plus mauvais albums… sans pour autant être mauvais d’une façon générale. La formation pourra compenser l’ardeur de ses fans avec un DVD bonus qui contient l’intégralité de leur show lors du Summer Breeze festival 2005. Mais quoiqu’on en dise et malgré cette banalisation, God Dethroned nous propose des morceaux intéressants et largement écoutables !

01. Faithless
02. Hating Life
03. 2014
04. Falling Down
05. On Wings of Pestilence
06. The Day You Died
07. Away From Emptiness
08. Macabre World
09. Typhoid Mary
10. Fail to Exist

Les autres chroniques