Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Inside Conflict

Spherical Mirage

LabelOvercome
styleDeathcore
formatAlbum
paysFrance
sortiefévrier 2004
La note de
U-Zine
7/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Inside Conflict est un des groupes types qui s’est forgé une réputation grâce à la scène. Formé en 1998, ce groupe est passé chez Overcome avec l’album Unearthed From Wonderland, après une démo et un MCD. Le groupe nous est revenu en 2004 avec cet album nommé Spherical Mirage. Avec des débuts plus poussés HxC, il pratique dorénavant un mélange abrasif entre du HxC et du death. Le line-up a subi un petit changement puisque Frédo (guitare) a quitté le groupe, mais les membres restants sont bien déterminés à prouver que leur son frappera bien, et au bon moment ! Le petit plus dont cet album bénéficie, est qu’il a été enregistré au studio de Stephane Buriez (Loudblast), le LBLab. Voilà comment partir avec un certain avantage…

A peine commencé, on sent déjà une nette amélioration (ou évolution?). Que ce soit au niveau du son plus clair, ou des compositions bien plus travaillées que sur le précédent album. Leur son a pris un nouveau virage, car cette fois-ci, il est plutôt novateur. Il mêle ainsi différentes influences où le HxC est parfois prédominent, et où il laisse d’autre fois la place au death. Quoi qu’on en dise, le son de Inside Conflict est très inventif, et caresse nos oreilles dans le sens du poil (pour ceux qui ont une pilosité développée).
La batterie sait se faire à la fois très rapide et très lourde, et elle le fait bien ! Elle s’impose ici comme un réel chef d’orchestre et dirige le tempo de façon exemplaire. Quelque soit le rythme, elle reste toujours très efficace ! Par contre, on ne peut pas dire que les soli prennent une place aussi importante dans la musique du groupe.
Mais ils ne sont pas pour autant oubliés ; et le solo de « Bastards Of Creation » avec ces touches rock’n’roll, nous fait le plus grand bien. Néanmoins, si le guitariste met de côté les soli, il assure son rôle au maximum. En effet, JB fait si bien son boulot, que plusieurs fois sur l’opus, on se demande s’il n’y a tout simplement pas deux gratteux. C’est d’ailleurs pour ça que le point fort de cet album est sans aucun doute, ces riffs très efficaces ! Qu’ils soient groovy ( sur la fin de "Divided Chaos" ), qu’ils soient énergiques ( "Pyromaniac") ou qu’ils soient tout simplement astucieusement trouvés comme sur "Evil Foundation",… Quant à ceux de "Aftermath", on pourrait presque croire que l’on se retrouve sur du Loudblast (les breaks en moins ! ).
Du point de vue du chant, si vous aimez les chants clairs, passez votre route ! Mais la voix a beau être bien agressive, elle se fond un peu trop dans la masse instrumentale ; car malheureusement, ça n’a fait pas tendance à faire symbiose mais plutôt fouilli.

Sur la fin de l’opus, le groupe nous montre l’étendue de ses horizons musicaux et se permet, d’une part, de faire une reprise du groupe de death old school, Pestilence. On pourra d’ailleurs aussi noter la présence de Stéphane Buriez en guest sur ce "Twisted Truth".
Et pour conclure, le dernier morceau (qui est aussi le morceau titre) est joué d’une guitare acoustique accompagné d’un violoncelle. Cette outro est constitué de telle sorte qu’on a l’impression qu’elle fait office de passerelle entre cet album et le prochain, comme une continuité

Malheureusement, cet album sera la dernière œuvre du groupe. Le groupe arrêta ces activités début 2005 pour des problèmes personnels. Spherical Mirage aura montré l’étendue des talents de Inside Conflict et l’envergure de son champ d’action musical ; tout au long de ces 50 minutes, on notera un son bien plus travaillé que par le passé. Mais il lui manque encore à I.S. ce petit quelque chose qui aurait fait que…


1. March Of The Slaves
2. Starfucker
3. Hate
4. Divided Chaos
5. Cold Rivers
6. Bastards Of Creation
7. New Gods
8. Light Control
9. Pyromaniac
10. Gunshot To The Sky
11. Twisted Truth
12. Evil Foundation
13. Threads Of Ignorance
14. Aftermath
15. Jaded
16. Spherical Mirage