Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Thursday

War All The Time

LabelIsland Records
styleEmocore
formatAlbum
paysEtats-Unis
sortieseptembre 2004
La note de
U-Zine
7/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Après le succès incroyable de « Full Collapse », Thursday se devait de faire aussi bien si ce n’est mieux. C’est en 2004 que la Bande à Rickly sort enfin nouvel opus, car entre temps Rickly avait été bien occupé. En effet en quelques années il est devenu l’un des producteurs les plus demandés de la scène emo américaine, prenant soin de groupe comme My Chemical Romance sur « I Brought You My Bullets, You Brought Me Your Love ».
Malgré ces activités parallèles, Geoffrey, par ses contacts dans le milieu, avait réussi à faire tourner le groupe avec des grands comme Boy Sets Fire ou encore Saves The Day.

Le style du groupe est très simple, c’est de l’emo en force, au niveau des vêtements comme de la musique. C’est un peu le prototype de l’emo band venant de la côte ouest un peu comme Taking Back Sunday, mais en un peu plus violent. Les guitares restent très lourdes, mais les guitaristes savent varier les plaisirs. Elles sont tantôt pop comme sur l’intro de « Marches and Maneuvers » (qui me fait un peu penser à l’intro d’un morceau de Franz Ferdinand) ou encore sur le pont de «For The Workforce Drowning ». La qualité est vraiment présente, tout ceci étant relayé par une basse énorme.

On peut noter une utilisation parfaite et très habile de la double pédale comme sur « Steps Ascending ». C’est très rare dans l’emo que la double pédale soit la bienvenue, les morceaux sont toujours trop lent et trop doux, mais ici, la recette est très bonne et très bien exécutée par un Tucker Rule au sommet de son art. Sa prestation est tout simplement époustouflante, il alterne les rythmes rapides (« Steps Ascending ») avec la lenteur mélancolique de « Signals Over The Air ».
L’ambiance sur « War All The Time » est un peu tout le temps mélancolique, à la limite du triste. Je crois que la voix de Geoffrey Rickly y est pour beaucoup, ses envolées lyriques et sa voix pouvant monter facilement dans les aigues, repris par des riffs torturés à la limite de la pop. Ca donne un mélange très bon, peut être trop calme, on peut reprocher à l’album un manque de cris. Ils ne sont pas assez présents, on y a le droit que trop rarement. C’est dommage, mais il y a quand même beaucoup de bonnes choses sur « War All The Time ».

Comme tout bon groupe d’emo, Thursday a introduit un morceau beaucoup plus calme, relaxant. Cependant, il y a de l’innovation : la voix magnifique de Geoffrey n’est pas accompagnée par une guitare acoustique mais par un piano. Ca ne rend pas mal non plus.
La meilleure piste de « War All The Time » (dont le titre n’a rien de politique et n’a voir avec les évènements d’Irak ou d’Afghanistan), reste la première : « For The Workforce Drowning ». Des guitares parfaitement lourdes jouant des riffs magnifique avec un Geoffrey très en forme poussant même sa voix jusqu’à la saturation et s’autorisant aussi quelques petits cris.
Il faut avouer que j’attendais beaucoup plus de Thursday même si la qualité est là, l’album manque un peu de pêche.

1. For The Workforce, Drowning
2. Between Rupture And Rapture
3. Division St
4. Signals Over The Air
5. Marches And Maneuvers
6. Asleep In The Chapel
7. This Song Brought To You By A Falling Bomb
8. Steps Ascending
9. War All The Time
10. M. Shepard
11. Tomorrow I'll Be You