Chronique Retour

Album

28/06/15 - S.

Hädanfärd

Evil-minded

LabelMystery of Death Productions
styleBlack Metal
formatAlbum
paysSuède
sortieseptembre 2012
La note de
S.
8.5/10


S.

S’il y a bien quelque chose de particulièrement intéressant dans le Black Metal, c’est de ne jamais être à court de découvertes, tant beaucoup de formations s’y essaient. La contrepartie, c’est d’avoir énormément de déchets, selon moi, environ 80% de la production ne présente pas ou peu d’intérêt. Alors il faut faire l’effort de trier, de fouiner, de sélectionner, surtout dans les recoins de l’underground, ne pas se limiter aux albums servis sur un plateau par les gros labels pour des groupes qui souvent se pompent et se repompent entre eux. Dès lors, quand on trouve la perle rare, bingo ; Hädanfärd en est l’illustre exemple pour ce qui me concerne.

Derrière cette entité, un seul homme, le dénommé Sir N. Quand on se penche sur le curriculum vitae musical du bonhomme, on s’aperçoit qu’Hädanfärd n’est qu’un de ses nombreux projets parallèles, tous ou presque aussi bons les uns que les autres, citons par exemple Grav, Grifteskymfning, Helgedom, Svartrit, Kaos Sacramentum…une nébuleuse à lui tout seul, un puits d’inspiration sans fin !

Sur le papier, « Evil-minded » est la deuxième production du Suédois ; dans les faits, c’est plutôt la première, s’agissant d’une compilation de démos qui n’avaient jusqu’alors pas vu le jour, les titres ayant été enregistrés entre 2007 et 2009. A l’origine, l’objet n’avait été sorti qu’en vinyle 12’’ chez Mystery of Death, avant d’être réédité en version CD par les allemands de Darker Than Black, ce qui explique la présence d’une outro en plein milieu de la tracklist.

Bon, assez parlé du contexte, venons-en au cœur du sujet. La particularité de Sir N, notamment pour Hädanfärd, est de proposer une vision très personnelle du Black Metal, en distillant des compositions et une sonorité presque inédites, ce qui lui confère une marque de fabrique facilement reconnaissable. Il est ainsi difficile d’établir des comparaisons avec des projets existants, je m’hasarderais tout de même à citer ses compatriotes de Lönndom et LIK. Difficile également de décrire sa musique ; s’il ne fait pas de doute qu’on a affaire à du Black Metal, on retrouve souvent cette guitare peu saturée mise en avant, lançant des notes imprégnées de mysticisme et abyssales, renforcées par la réverbération et la présence d’une basse loin de vouloir jouer les seconds rôles tant elle relève ici de façon substantielle les compositions du sieur. Curieusement, cela sonne parfois presque acoustique, aéré, mélodieux, sautillant mais toujours avec cet esprit profondément occulte, c’est d’ailleurs là tout l’intérêt d’Hädanfärd. La production participe à cette atmosphère ; enregistrés aux studios Afgrunds, les morceaux bénéficient d’une qualité satisfaisante pour une démo, laissant une audibilité à tous les postes. Le jeu vocal n’est pas en reste, les incantations de Sir N. oscillent entre le phrasé démentiel et les cris écorchés, avec des textes la plupart du temps dans sa langue natale, pour le côté roots.

Cela fait pourtant bientôt quinze ans que j’écoute du Black Metal, mais l’approche particulière de Sir N. avec Hädanfärd (et ses autres projets soit dit en passant) m’a limite fait redécouvrir ce style. Mystique, personnel et addictif, tels pourraient être les qualificatifs de cet art noir. Le label a mis en ligne l’intégralité du présent opus, alors plus que des mots, faîtes-en votre propre idée en allant l’écouter ci-dessous. Mention spéciale au titre « Vanhelga ljusets gestalt », du génie.

Tracklist :
1. Intro
2. Evil-minded
3. Kadaver af ondo
4. Vicious Flames from the Past
5. Outro
6. I syndafördärvets dunkla bojor
7. Vanhelga ljusets gestalt
8. Ohelighetens helgonbild
9. Griftemörkrets dystra skugga