Chronique Retour

Album

16/04/15 - TieumaPuma

Seconds Of Peace

Hangin' To The Tunes Of Doom

LabelBackbite Records
stylePunk Hardcore
formatEP
paysAllemagne
sortiedécembre 2013
La note de
TieumaPuma
4.5/10


TieumaPuma

Chroniqueur Punk Hardcore, bassiste dans JEANNE et MIND AWAKE, chanteur dans GALERE, posteur régulier sur DROIDxRAGE. xVx

Habitant près de l'Allemagne depuis peu de temps, je commence seulement à en voir les avantages concrets. Outre le fait que ça soit le plus proche paradis des Vegan et des amateurs de ginger-ale, c'est aussi un endroit qui regorge de groupes, fanzines, labels et distros de Hardcore. D'ailleurs, beaucoup de groupes outre-atlantiques tournent en Allemagne, en sautant la case France, on ne se demandera pas pourquoi. C'est donc avec une irrégularité certaine que je vais voir des concerts là-bas, selon mes revenus et si une âme charitable accepte de faire le trajet avec moi.

La première fois que j'ai entendu parler de SECONDS OF PEACE, c'était en 2013, pour un festival que le label Backbite Records avait organisé, à Karlsruhe, et pour lequel ils ont joué. Je me souviens y être allé pour voir COLDBURN et THE SMASHROOMS principalement, mais j'avais plutôt bien accroché lors du set des gars de Cologne. À ce moment-là, ils n'avaient sorti que Carry The Weight; un disque que j'avais seulement écouté sur Bandcamp, que je n'avais pas trouvé extraordinaire, mais avec des idées intéressantes et un certains sens du groove tout de même.

Il y a plus ou moins un mois, lors d'un autre concert que le dit label avait organisé, je me retrouve nez à nez avec le dernier disque du groupe, Hangin' To The Tunes Of Doom, sorti en 2013. Je pense que Backbite est derrière ce skeud, comme l'indique internet et le fait que ça soit son gérant qui m'ait filé l'objet à chroniquer, cependant le vinyl n'est estampillé d'aucun logo ni d'aucun numéro de pressage. Dans le doute, je vais quand même faire comme si c'était une sortie du label.

Alors j'ai beau être cette personne trop jeune, trop optimiste, et trop naïve, qui apprécie assez facilement beaucoup de choses, là, je ne suis pas convaincu par ce que j'ai écouté. Et pourtant, j'ai fait l'effort de l'écouter plusieurs fois, avec attention, pour voir si quelque chose ne m'échappait pas, or, j'en reviens toujours aux mêmes conclusions. La première étant que mon vinyle se lit très mal, même avec différentes platines et après nettoyage. Le son vacille, crépite, il y a des fréquences indésirables et sonne étrangement dans l'ensemble. Alors je n'ai pas d'autres versions physiques pour comparer, et en me basant sur la version digitale, j'ai deux résultats complètement différents. Cette chronique se base donc sur les morceaux présents sur Bandcamp, mais je serais curieux d'essayer une autre copie, voir même la version cassette.

Bien entendu, cette remarque ne rentre pas en ligne de compte quant à mon appréciation du disque, principalement dû au manque de support de comparaison. Ce sont les compositions en elle-mêmes qui m'ont laissé quelque peu confus. Tout d'abord, je trouve l'ensemble très mou, autant au niveau du son qu'au niveau des morceaux et de la manière dont ils sont joués, et l'intro est un bon exemple. Elle est très longue, ou en tout cas, elle paraît longue, elle traîne et l'impression de déjà vu des riffs n'aide pas. Le problème principal que j'y vois, c'est la simplicité avouée qui tache un peu sur une envie de bien faire. Les morceaux se suivent de manière téléphonée, le placement du chant est très attendu, parfois même trop envahissant et les riffs ont l'air pompés à GUNS UP!, et mériteraient un peu plus de réflexion.

C'est le cas avec les deux morceaux suivants entre autres. Les arrangements sont très prévisibles, sur des guitares qui peinent à recréer une ambiance à la BITTER END. L'intention y est, on sent l'envie de faire bouger des têtes, mais j'ai l'impression qu'une fois satisfait par quelque chose de classique, l'effort de création semble s'être arrêté là. Alors partant de là, on peu citer des groupes de punk très cru qui se sont très certainement posés bien moins de questions. Sauf que le penchant metal du son de SECONDS OF PEACE ne permet pas de se contenter de riffs un peu clichés, surtout avec des groupes allant toujours plus loin dans l'envie d'écrire les riffs qui tuent et qui groove. Pas très loin, LIGHT IT UP est un bon exemple. Les compositions ne sont pas hors du commun, mais donnent l'impression que les gars ont cherché un peu plus loin.

La suite s'enchaîne donc sans trop de surprises malheureusement, et je pense que si les idées manquent sur cet EP, les tempos sont aussi légèrement trop lents. Même si c'est une remarque générale, ça se ressent plutôt bien sûr Question To Maintain, avec une sonorité très BACKTRACK, mais qui aurait pu être boosté juste un peu pour rendre le titre plus accrocheur.

À partir de la chanson Stick Together, j'ai dû m'attarder un peu pour me rappeler où j'avais pu entendre quelque chose de similaire. Si vous prenez le temps d'écouter Face It de GUNS UP ! Vous pourrez vous rendre compte que la structure, les riffs et le placement de voix sont extrêmement proches, voire pratiquement calqués par moment, comme sur le début des deux morceaux avec la batterie et la basse qui font un duo 2step troublant de ressemblance. Je trouve ça un peu dommage, car ça ne fait qu'appuyer le manque de singularité de l'ensemble. Par contre, Gregor de RISK IT! fait un featuring sur cette chanson et a un accent anglais tout à fait atypique qui pour le coup teinte la composition.

On arrive donc au dernier morceau, qui lui m'a pas mal fait sourire avec son sing along très Oï à l'américaine. Moi ça ne m'a pas tellement gêné honnêtement, et je pense même que c'est une touche d'initiative que l'on attendait. Par contre, le morceau se finit de manière plutôt plate et clôture l'EP un peu en queue de poisson, puisque je suis quand même laissé sur ma faim. J'ai aussi cherché dans les paroles une plume particulière qui aurait pu donner de la couleur au tout, mais là encore, c'est assez peu fouillé et reste fidèle à la ligne de cet album, quelque chose classique sans trop de prise de risques.

Je suis donc assez déçu par ce disque, qui est vraiment moins bien que son prédécesseur et me laisse un peu pantois quant à l'idée que je m'étais fait de ce groupe. Les bonnes idées de l'opus précédent se sont un peu effacées pour laisser place à des compositions trop peu recherchées et qui semblent assez souvent prendre la voie de la facilité. C'est dommage, car le potentiel est là, avec une production plutôt correcte et surtout quelque références intéressantes dans les riffs exploités. Je pense que ce disque à soit été fait dans l'urgence, soit manquait d'un temps de qualité pour faire mûrir les compositions. Au final, c'est un EP très moyen que nous délivre l'équipe de Cologne comparé à leur travail précédent. Et j'aimerais vraiment savoir si c'est ma copie du vinyle qui est foireuse ou pas, parce que ça serait inquiétant si l'ensemble des objets n'est pas écoutable.

Tracklist :

1.Intro

2.Untamable

3.Suffer/Resist

4.Question To Maintain

5.Stick Together

6.Life Debt