Chronique Retour

Album

20/03/15 - S.A.D.E

Valve

Apnée

LabelPoutrage Records
styleSludge / Doom / Postcore
formatAlbum
paysFrance
sortiemars 2015
La note de
S.A.D.E
7.5/10


S.A.D.E

Chroniqueur doom, black, postcore, stoner, death, indus, expérimental et avant-garde. Podcast : Apocalypse

Après une première démo sortie en 2012, Valve propose un premier album répondant au nom assez intrigant d'Apnée.

C'est une série d'accords orageux sur fond de descentes de toms tribales qui nous accueille sur Lapsit Ex Illis. Le chant s'intègre au bout de quelques mesures et déjà on sent que la catharsis se fera dans les sonorités écorchées. Une sensation de dissonance se développe sur le morceau, dans les riffs une note toujours un peu crissante vient gratouiller les tympans. On retrouve d'ailleurs un morceau instrumental, Odds, qui fait la part belle aux dissonances franches et perturbantes, trois minutes de perte des repères harmoniques durant lesquelles il est facile de s'égarer.

Mais Apnée ce n'est pas que de la dissonance, Valve sait jouer sur bien des tableaux. La lourdeur, par exemple, avec un son de basse bien écrasant qui donne une grosse densité à l'ensemble, écoutez les premières mesures d'Apnée (le morceau) pour vous en convaincre : alliage de larsens torturés et d'une ligne de basse ronde. Ce morceau offre également des passages plus proche d'un hardcore assez chaotique, le tempo s'accelère et la rythmique s'affole mais les guitares continuent de sortir des accords qui ont le don de laisser planer une ambiance de malaise plutôt vicieux.

La pièce maitresse de l'album est Une Carcasse Vide De Vie Et De Sens qui du haut de ses treize minutes prend soin de développer chaque passages, d'extraire la substance crasseuse qui se tapit dans chacun des riffs. Une lente et pesante introduction laisse la voix prendre toute son ampleur, alliant vocaux déchirants et grognements plus souterrains. Une fois encore, les accords laissent cette sensation de disharmonie maîtrisée qui traverse tout l'album. Au fil du temps le morceau gonfle en intensité, un passage de blast bordélique donne le départ d'une nouvelle séquence plus épaisse que jamais, l'opression est parfaite.

Torturé et tortueux ce premier long format de Valve arrive à trouver sa place dans un filon sludge/doom plus que saturé ces derniers temps. Travaillé dans les détails, Apnée s'écoute d'une seule traite tant la construction est subtile. Une traversée dans un monde fait de peurs et de colères, de bruits et de puissance, premier effort plus qu'intéressant. 

Tracklist de Apnée :

01.Lapsit Ex Illis
02.Apnée
03.Odds
04.Une Carcasse Vide de Vie et de Sens
05.777