Live reports Retour
lundi 22 octobre 2012 - U-Zine

Marty Friedman + Yossi Sassi + Stephan Forte

Connexion Café - Toulouse

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Marty Friedman a longtemps été dans l’ombre de Dave Mustaine, mais le guitariste n’est certainement pas un fantôme et a largement contribué à la réussite d’un Megadeth au sommet de sa gloire. C’est ainsi que le guitariste était en tournée européenne pour promouvoir son nouvel album, au côté de Stéphan Forté, le frenchie de la bande et tête pensante d’Adagio, ainsi que Yossi Sassi, de Orphaned Land. Une soirée rassemblant trois styles différents autour du même instrument : la guitare. Car si les trois virtuoses vont donner une coloration différente les uns des autres, il s’agit avant tout d’un hommage à cet instrument. Retour donc sur ce Guitar Universe Tour et son passage sur les terres toulousaines.

Premier à entrer en scène : notre Stéphan Forté national qui devient depuis quelques temps la référence, éclipsant du paysage musical Patrick Rondat, quasi invisible depuis quelques temps. Sur scène, on retrouvera également deux autres membres d’Adagio, Frank Hermany à la basse et Kévin Codfert aux claviers. La batterie sera occupée par Morgan Berthet, qui officie aussi chez Myrath et que l’on reverra à Toulouse en première partie de WASP le 6 novembre. Tout ce petit monde est présent pour promouvoir le nouvel album de Forté : The Shadows Compendium.

Le public est venu en nombre dans ce Connexion Café apparaissant bientôt presque trop petit pour l’occasion. Ce dernier semble apprécier la prestation au style néo-classique. Car effectivement, c’est un déluge de notes qui s’abat sur la foule, Forté étant incontestablement un virtuose. Ceci dit, pour ma part la prestation me laissera de glace, avec un son de qualité discutable. Dur également de comprendre quoi que ce soit tant Forté joue vite, et l’ensemble manque cruellement de groove, pour au final ne proposer des titres joués à la vitesse de l’éclair comme si l’on était devant une tentative de record du monde. En guise d’exemple, Dragonforce joue également à toute vitesse mais possède un véritable groove, totalement absent ici. Déçu même si les afficionados de la branlette de manche ont évidemment apprécié. On reconnaitra néanmoins que la prestation est carrée et la technique est imparable.

Setlist Stéphan Forté :
The Shadows Compendium
De Praestigiis Daemonum
Spiritual Bliss
Duat
Sorrowful Centruroïde
Prophecies Of Loki XXI
Improvisation on Sonata no. 14, c # minor - Op. 27 no 2
I Think There's Someone In The Kitchen


Place maintenant à l’Israel avec la prestation de Yossi Sassi, guitariste d’Orphaned Land venu promouvoir son premier album, sorti cette année Melting Clocks. Notons tout de même qu’il a mis 22 ans à écrire cet album. Se produisant avec les membres de son groupe solo, le musicien à l’impressionnante guitare double manche arrive sur scène tout sourire pour nous délivrer des chaleureuses compositions, colorées et métissées. Une véritable invitation au voyage.

La prestation manque parfois un peu de pêche face à la prestation de Freidman, mais le sourire de Yossi a l’immense pouvoir de faire oublier ce détail. Les compositions tranchent avec le côté ultra-virtuose de Forté. Effectivement l’israélien propose des titres de rock parfois prog’ mais exotiques et tintés de multiples couleurs. La basse se fait un poil trop présent par moment mais cela ne gâchera en rien le show.

Coté scénique, ce qui marquera, c’est sans nul doute son instrument, sorte de guitare à deux manches, fusion d’un bouzouki et d’une guitare électrique. Le côté oriental de la musique sera renforcé par la présence sur scène de Johanna Fakhri, danseuse libanaise, sur le titre « The Routine » permettant de faire passer un message d’unité entre les peuples par le biais de la musique.

La voix chaude de Yossi et sa musique invitant au voyage seront la clé de la réussite de la soirée. L’humilité, il n’y a que ça de vrai.

Setlist Yossi Sassi :
Numbers' World
Ain't Good Enough
Fields of Sunrise
Sahara Afternoon
Another Day in the Office
The Routine
Drive
Simple Things

Place enfin à la tête d’affiche de la soirée. Le guitariste américain le plus japonais qu’il soit (il habite là-bas depuis huit ans), ancien membre de Megadeth, est lui aussi à la croisée des cultures entre traditions occidentales et expérimentations fleurant bon l’archipel japonais. Marty Friedman décrochera ce soir la palme de la soirée avec une prestation ayant déchainé l’énergie accumulée sur les premières parties.

Coté scène, le guitariste et le bassiste de Yossi Sassi occuperont le même poste, mais c’est le batteur japonais, Chargeeee qui attirera les regards. Grimé tel un glameux, il sur-jouera son personnage et offrira une prestation très énergique et particulièrement démonstrative. Le concert est entièrement instrumental, à l’inverse de la précédente prestation. Si les cordistes se montrent un peu timides et se font discrets, Friedman n’hésites pas à haranguer la foule tout en déployant un jeu guitaristique très propre. Malgré tout, les mimiques sur-expressives et la gestuelle de son batteur ne manquent que de peu de lui voler la vedette.

Coté setlist, l’artiste a choisi de faire un melting pot de sa carrière solo, de Tibet/Angel à des titres extraits de son dernier album Tokyo Jukebox 2. Le public l’attendait, la reprise de Megadeth est arrivée avec Tornado Of Soul et son mythique solo. Beaucoup d’humour et assez peu de blabla pour un concert dans l’intimité d’un Connexion Café rempli, tranchant très certainement avec les concerts dans les stades qu’a pu connaitre Friedman à une certaine époque.

Setlist Marty Friedman :
Namida
Bad DNA
Gimme a Dose
Street Demon
It's the Unreal Thing
Amagigoe
Ballad of the Barbie Bandits
Tsume Tsume Tsume
Elixir
Stigmata Addiction
Asche zu Asche / Forbidden City / Tornado of Souls (Medley)
Devil Take Tomorrow
Ben Guitar Solo
Novocaine Kiss
Angel
Salt in the Wound
Ripped
Yuki No Hana
Kaeritaku Natta yo
Dragon Mistress
-------
Time to Say Goodbye (Andrea Bocelli cover)
Thunder March
 

Merci encore à SPM. Prochain rendez-vous : W.A.S.P. au Bikini le 6 novembre.