Interviews Retour
mardi 2 décembre 2014 - U-Zine

Rise Of The Northstar

Vithia (chant)

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Alors que son premier album, Welcame, déboule façon Onibaku Combi, Rise Of The Northstar s'est fendu, par l'intermediaire de son chanteur Vithia, d'une petite interview par mail.

1/ Salut les Rise Of The Northstar! Comment ça va ? Comme on vous a déjà interviewé sur U-Zine , on va rentrer direct dans le vif du sujet. Vous avez un nouvel album, Welcame, qui sort à la fin du mois (interview envoyé le 13/11/14) , comment vous vous sentez par rapport à cette sortie imminente ? Du stress, de la pression ?

Vithia (Chant) : On a hâte! Ça fait un certain temps que l'album est prêt, on a envie de voir ce que valent les morceaux en live.

2/ Avec le recul, quel regard portez-vous sur DMSS ?

V : J'adore cet EP, c'est une pépite. Il est la parfaite transition entre "Tokyo Assault" et notre 1er Album.

3 /La grosse surprise qui va avec c'est votre signature chez Nuclear Blast, comment s'est passée cette opportunité ?

V : On a réussi à interpeller Nuclear Blast de la manière la plus noble qui soit pour un groupe de rock selon moi : par le live. Le boss Markus Steiger était dans la fosse lors de notre venue cet été au Summer Breeze Festival et il a adoré notre prestation. Il avait déjà entendu parler de notre show quelques semaines plus tôt au With Full Force et s'en ai donc suivi une prise de contact... Qui a abouti à une signature entre Nuclear Blast et ma structure : Repression Records.

4/ Vous êtes très attachés à votre créneau DIY, ce nouveau contrat vous laisse-t-il une marge de manœuvre dans ce sens ?

V : Bien sûr, sinon on ne l'aurait pas signé. On reste toujours maître de notre destin, maître de notre com', maître de nos morceaux... Mais grâce à Nuclear on peut faire découvrir notre univers au plus grand nombre. Il nous muscle, on frappe.

5/ Bon Nuclear Blast, ça pèse dans le metal, ça a d'la maille t'as vu ! Alors à quand le clip en animé ?

V : Quand je l'aurai décidé haha

6/ Avant l'animé, il faut le manga ! Or l'artwork de l'album est dans ce style, dont je trouve un petit coté mélange GTO/DBZ, qui en est l'auteur ?

V : C'est moi, je me suis beaucoup amusé à le dessiner.

7/ D'ailleurs, j'ai pu remarquer ses yeux verts, signe d'une transformation en super saiyan ! Vous pensez vraiment qu'avec une telle transformation on peut encore garder une coiffure en banane ?

V : C'est effectivement un clin d'oeil au Super Saiyan Haha, mais ça reste un Furyo typique des années 80, Gakuran, banane, teinture, la totale!

8/ Notre précédente interview avait été réalisée juste avant votre départ pour vos premières dates au Japon. Vous y êtes déjà retourné depuis et vous avez même fait du rab' en jouant dans d'autre pays d'Asie. Qu'est ce que ça vous a fait de pouvoir jouer votre musique au Japon ? Quels sont les différences avec l'Europe au niveau du public, de l'organisation ?

V : C'était incroyable, et ça nous a conforté dans l'approche artistique du groupe. Nos références ont un réel écho là-bas, en France pas mal de mecs captent notre Univers mais là-bas tous les kids savent de quoi on parle. Le public y est hyper réceptif, un peu fanatique, très dévoué... Mais surtout il y'a de bonnes vibes en concert, tu sens que les mecs sont venus s'amuser, c'est agréable. D'une manière générale que ça soit dans une salle de 1000 personnes ou dans un tout petit club le son est toujours cool car les mecs sont très pro'. Nos 2 tournées Japonaises ont été du pur plaisir même si on y a beaucoup taffé, on en est ressorti grandi.

9/ Pouvoir tourner au Japon était votre objectif revendiqué avec Rise Of The Northstar, maintenant que c'est fait, quels sont vos objectifs pour le futur ?

V : Tourner au Japon était un objectif, mais y régner est le but. On a encore pleins de choses à prouver et on espère un jour devenir énorme là-bas.

10/ Outre le Manga et les mouvements Yankee/Bosozoku, on sent surtout une énorme influence des années 90. C'est une période qui vous tient à cœur, qui vous influence, via sa pop-culture, ses groupes ?

V : C'est surtout la période où l'on a grandi. Biohazard, RATM, Akira, Saint Seiya, Machine Head... WELCAME cristallise toutes ces ref'. Le 1er Album pour un groupe c'est souvent plus qu'un ou deux ans d'écriture... C'est toute ta jeunesse que tu fous dedans, c'est pour ça que c'est souvent les disques les plus 'brutes' dans la carrière d'un artiste tous genres confondus. En tout cas ça l'est pour nous, cet album résume 15 ans d'une adolescence sinueuse. Donc ouais c'est une période qui compte à nos yeux.

11/Tant qu'on reste dans les années 90, pour voir si vous êtes des types biens, vous êtes plutôt Super Nintendo ou Megadrive ?

V : Gamin je squattais la Megadrive de mon Reuf, j'ai découpé Space Harrier 2 et Sonic. Puis je suis tombé sur DBZ 2 sur Super Famicom et ma vie a basculé haha.

12/ La culture Manga est très présente en France, et chacune des grosses sorties trustent les tops de vente littéraire. De plus, depuis AB, le club Dorothée, c'est une culture bien ancrée ici, car depuis presque 30 ans les gamins grandissent devant des animés. Mais ce n'est pas forcement le cas dans les autres pays d'Europe, y’a-t'il plus d'incompréhensions sur tout ce qui fait votre identité dans ses pays là ?

V : Grave. Mais ce n'est pas hyper handicapant au final car nos morceaux mettent tout le monde d'accord. Ca ne fait qu'enrichir l'aura du groupe et attiser la curiosité des gens. Pour une fois qu'ils ne tombent pas sur un énième groupe qui rêverait d'être Cainri haha. Puis mes lyrics sont plutôt fédérateur; je me sers de la métaphore du manga pour faire passer un message, même si la forme n'est pas captée à 100%, le fond reste compréhensible. Pas besoin de connaître Raoh ou Goku pour piger le refrain de The New Path par exemple.

13/ Pour rester sur ce thème d'incompréhensions, vous avez réservé une partie en Français dédiée à vos détracteurs sur le titre Authentic, c'est un phénomène qui vous emmerde encore ou vous prenez ça pour la rançon du succès ?

V : Y'aura toujours des haters, ça fait partie du jeu. Authentic est le dernier lyrics que j'ai écrit pour l'album, je me rappelle qu'à ce moment je m'étais dit que sur le skeud j'étais plutôt positif et que j'étais pas trop aller taquiner les caves qui parlent mal sur nous, du coup je me suis fait un plaisir d'écrire ces quelques rimes. C'est complexe d'écrire des textes positif, mais dès qu'ils s'agit de détruire ça devient très simple haha. Si je parle à la fin en français c'est parce qu'on dénonce souvent notre accent, j'adorerai voir tous ces Anglo-saxons chanter en Français pour voir haha.

14/ Personnellement, je suis venu à vous par le manga, et ce qu'on contraire vous connaissez des cas de personnes qui en sont venues au manga au contact de votre univers ?

V : Pas mal de mecs nous disent qu'ils ont commencé à lire Rookies ou GTO grâce à nous, c'est une bonne chose. Faudrait que Kana ou Tonkam nous reversent des tunes haha.

15/ Durant la promo de l'album, vous avez annoncé en grande pompe votre « first cover song » pourquoi ? C'est un exercice qui vous tient particulièrement à cœur ? Et pourquoi ce choix d'un morceau hip hop ?

V : J'ai toujours voulu reprendre un classic Rap des 90's, juste comme ça, pour emmener la song ailleurs. Je pense que l'on a réussi. Aujourd'hui je vois trop de groupes qui reprennent des titres avec une moins bonne prod', moins bien joué et sans apporter la moindre touche personnelle... Aucun intérêt. On a choisi Simon Says de Pharoahe Monch car on adore ce titre, il subissait bien sa "métalisation" et parce que le beat d'origine a été conçu par un Japonais, Akira Ifukube, pour le film Mothra Vs Godzilla... Au final je trouve que ce titre apporte de la cohérence à l'album, il vient intelligemment rythmer la tracklist.

16/ En parlant de la promo de l'album, vous avez fait un appel à vos fans via les réseaux sociaux pour lancer une campagne de guérilla marketing avec du collage d'affiche dans quelques villes de France. Pourquoi ce genre d'initiative, que je n'avais personnellement jamais vu auparavant ?

V : On n’a rien inventé, c'est une méthode assez courante dans le Hip-Hop, un peu moins dans le Metal à part pour les très gros groupes. On avait de belles affiches, on a trouvé ça dommage de les garder pour nous haha. C'est de la promo pure et dure, les supporters ont répondu présent, un grand merci à eux.

17/ Pour rester sur les fans, votre groupe est assez jeune, vous sortez votre premier album seulement et pourtant on commence déjà à voir ça et là des tatouages du logo du groupe ou avec certains de vos gimmick. Vous ressentez quoi par rapport à ce phénomène , qu'est ce que ça vous inspire sur votre statut ?

V : On est honoré. Les fans c'est le nerf de la guerre. On écrit avant tout pour nous et ce groupe est le groupe que l'on rêvait de voir sur scène quand on avait 15 ans, mais ça fait toujours plaisir de voir que d'autres personnes partagent ton rêve et croient en toi. Sans le public y'a pas d'échanges, et sans échanges la musique ne vaut rien.

18/ On arrive à la fin de cette interview, alors j'ai quelques petites questions en rapport avec la musique et le Japon, un autre artiste Français incorpore des références aux manga dans sa musique, c'est Orelsan (et plus récemment les Casseurs Flowter) vous vous sentez proches d’eux artistiquement ? Ça vous rend pas tout tristes quand des mecs mettent en commentaire de ce clip https://www.youtube.com/watch?v=_DT-4-jJTZc « ça fait très power ranger » ?

V : J'aime bien Orelsan, ça à l'air d'être un mec honnête dans son approche artistique, il est rafraîchissant dans le paysage Rap Fr. Après je m'attarde pas sur les commentaires de nos propres vidéos alors ceux des autres...

19/ Quel est votre avis sur quelque chose comme Detroit Metal City, qui est tout l’inverse de vous en quelque sorte : un manga qui parle metal ? http://www.wat.tv/video/detroit-metal-city-01-vostfr-149nr_2hkst_.html

V : Des barres, ce manga m'a beaucoup fait marrer, faut que je vois le Drama.

20/ Désolé, mais vous n'allez pas y couper, en tant que connaisseurs de la culture japonaise et de son petit côté WTF, qu'est ce que vous pensez de BABYMETAL ?

V : En ce moment on reçoit des ITW de la terre entière, et absolument tout le monde nous pose cette question haha. Leur blaze pue la défaite et ça sent le groupe fabriqué à plein nez, y'a pas d'authenticité. Mais je préfère nettement ce type de variet' assumé à la zik' des Enfoirés. Et puis leurs zikos ont du style, on ne voit pas leur yeux.

21/ Merci à vous pour votre temps, je vous laisse le mot de la fin pour nos lecteurs !

V : Merci à tous les supporters, merci à tous les détracteurs, restez authentique comme ROTNS l'est depuis le début! WELCAME dans les bacs depuis le 24 Novembre, "le son qui met la pression garçon", on vous donne rendez vous au Divan Du Monde (Paris) le 23 Janvier 2015, paix!


Merci aux ROTN pour leur temps et leurs réponses.