Interviews Retour
vendredi 16 août 2013 - U-Zine

Eluveitie

Chrigel Glanzmann

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Quelques heures avant le passage sur scène au Motocultor Festival 2013, Chrigel Glanzmann chanteur et multi-instrumentiste d'Eluveitie était en conférence de presse. L'occasion pour lui d'aborder l'actualité du groupe et les projets à venir ...

Vous avez fait une tournée au cours de laquelle vous avez joué l’intégralité de l’album Helveitios. Comment le public a-t-il réagi et quel a été votre ressenti ?

On a commencé à faire ça sur les dates aux Etats-Unis, c’était une idée qui est venue assez spontanément, mais c’était très sympa à faire et je pense que le public a bien réagi. D’habitude, quand nous décidons de notre setlist, j’essaye d’y mettre une dose de cohérence entre les titres, ils doivent en quelque sorte se suivre. Ce n’est pas toujours le cas quand tu essaies de jouer un album entier sur scène, mais vu qu’Helveitios état un concept-album, on aurait dit qu’il était fait pour ça.

Pourquoi avoir choisi de réenregistrer Ven et Spirit pour fêter votre anniversaire ?

En premier lieu, cela faisait un moment que ces deux disques étaient introuvables, donc on a simplement décidé de les ressortir. Mais on s’est dit que faire une réédition tout simple était un peu ringard. Mais, comme cela marquait notre 10e anniversaire, il fallait trouver quelque chose de spécial à faire, sachant qu’on était sur la route et qu’on n’avait pas beaucoup de temps. On a donc décidé de les réenregistrer et d’en faire une sortie spéciale. Il y a des chansons qu’on joue encore régulièrement en tournée et elles ont grandi avec nous, du coup les réenregistrer était intéressant, pour voir ce comment elles sonnent aujourd’hui.

Vous avez récemment invité Manau sur scène, en Suisse, pour jouer "Inis Mona". Pourquoi ?

Pourquoi pas ? En fait, l’idée vient de Manau, cela fait deux ans qu’on se connait et on se respecte mutuellement. On avait pensé à faire quelque chose ensemble depuis ces deux années, mais on ne savait pas quoi précisément … pourquoi pas un album ensemble ? Après, ce n’est pas évident de s’accorder, l’un des deux groupes est en tournée, ou en studio, du coup l’opportunité de faire quelque chose ensemble ne s’est pas présentée. Au Gurtenfestival, on s’est dit qu’on pourrait mélanger nos versions de "Tri Martolod", avec la version hip hop "La Tribu de Dana" et la version metal "Inis Mona". Ça s’est décidé très vite, ils sont venus dans notre local de répétition la veille du festival et on a jammé ensemble pour bien tout mettre en place. C’était génial, c’est un super groupe. On verra comment cela se passera à l’avenir, on va peut-être l’enregistrer. On verra mais c’est dans le domaine du possible !

Il était question à un moment de sortir Evocation II, un album acoustique, et un album metal. Où en êtes-vous dans ce projet ? Et quand pensez-vous sortir tout ça ?

Oui, j’ai toujours envie de travailler sur ces deux albums, d’autant qu’on pourrait les lier avec une thématique commune. Quand on aura fini la tournée d’Helveitios, nous prendrons une pause pour nous concentrer sur l’album metal, qui sortira en premier. Nous comptons l’enregistrer à la fin de l’année, probablement en décembre pour qu’il sorte vers le printemps de l’année prochaine. Mais pour l’instant ce n’est que notre plan, il n’y a pas encore de date de sortie de confirmée.

Au bout de 10 ans de carrière, avez-vous pensé à sortir un DVD live ?

Oui, on y a pensé. On a prévu de sortir un DVD bien rempli, avec un paquet de concerts, avec des concerts de festivals en entier, un gros documentaire de la tournée en montrant aussi les coulisses et des reportages en studio. A l’origine, on voulait filmer tout ça en 2013 pour le sortir à la fin de l’année ou au début de l’année prochaine, mais Anna Murphy (vielle à roue), est tombée malade et est restée hospitalisée trois mois. Du coup, on a dû abandonner cette idée car cela n’aurait pas été correct de sortir un DVD sans le line-up complet. Pour l’instant, c’est donc reporté, et j’espère que nous pourrons faire ça l’année prochaine.

Siméon Koch a quitté le groupe pour des raisons familiales et a été remplacé par Rafael Salzmann. Du coup, est-il le nouveau guitariste lead permanent ?

On peut dire oui. (Il bafouille et cherche à peser ses mots) Quand tu as un nouveau travail, il y a une période d’essai de quelques mois au cours de laquelle l’entreprise peut te renvoyer et où tu as la possibilité de partir immédiatement. On est encore un peu dans cette période, mais ça marche bien et il sera parmi nous l’année prochaine pour l’enregistrement de l’album. Il s’est bien intégré au groupe et c’est un très bon guitariste. Il fait du bon travail.

A propos du line up, as-tu des nouvelles des charismatiques frères Kirder (Sevan à la cornemuse, et flute ; Rafi, basse et chant) ?

Heu … Non, nous ne sommes plus de contact. J’ai entendu récemment que Rafi avait un nouveau groupe, mais je ne pourrais pas me souvenir du nom de la formation. Ceci dit, non, nous n’avons plus aucun contact.

Vous jouez beaucoup en Allemagne, et comparativement, assez peu en France alors que c’est une région beaucoup plus lié à la culture celtique. Y a-t-il une raison à cela ?

Non, pour être honnête je l’ai bien remarqué, mais il n’y a pas de raisons particulières. Il y a globalement beaucoup plus de promoteurs en Allemagne, qu’en France, et c’est donc pour ça qu’on joue plus souvent là-bas. Mais pour nous ça ne fait pas de différence, nous n’avons pas de préférence à propos du lieu où l’on joue.

Puisque vous êtes liés à la musique celtique, quel effet cela vous fait de jouer en Bretagne ce soir ?

C’est une région que j’aime beaucoup et que je visite souvent dans le cadre personnel, du coup je suis très content d’y jouer.

Merci donc à Chrigel Glanzmann pour sa disponibilité. Merci également à Abir, aux équipes du Motocultor ainsi qu'à Valérie pour la logistique.