Interviews Retour
jeudi 19 mai 2011 - U-Zine

Pain

Peter Tagtgren

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Dans le cadre du partenariat avec le site Pain-France.fr concernant les soirées de pré-écoute du nouvel album de Pain "You Only Live Twice", ce fut l'occasion pour U-zine d'interviewer le suédois et d'en savoir un peu plus sur ce petit dernier. Sortie prévue le 3 juin 2011 via Nuclear Blast.

1 – Bonjour Peter, j’ai écouté « You Only Live Twice » et je pense que c’est l’album le plus agressif de Pain et peut être le plus sombre… Qu’est ce que tu en penses ?

Oui c’est sur ! L’album est plutôt dirigé par les guitares cette fois, et je pense qu’il est bien plus organique/naturel avec David (Wallin – Live) à la batterie. La guitare mène le rythme contrairement aux claviers dans le passé. Mais cet album est définitivement plus sombre et plus lourd.

2 – Plusieurs chansons comme « Monster » ou « Let me out » me font vraiment penser à du Hypocrisy… Dis-moi où tu détermine la limite entre Pain et Hypocrisy ?

It n’y a pas de limite ! C’est vraiment dur tu sais… peut être un peu schizophrénique. Je voulais rendre Pain un peu plus lourd. Je ne voulais pas rester coincé dans un genre ou dans une limite donnée. Les choses arrivent, je veux dire par là que rien n’est vraiment prévu, ça se passe quand tu commences à écrire des choses un peu différentes.

3 – Le titre me fait penser à un film de James Bond. Y-a-t’il un lien ou pas ?

Absolument pas ! Les paroles de cette chanson sont à propos du désir. Les gens regrettent les étapes qu’ils ont franchies dans la vie, ils pensent qu’ils ont fait le mauvais choix et ça fait qu’ils sont dans une situation donnée dans la vie. Parfois les gens regrettent et se disent « Et si j’avais fait ça à la place… » Ils souhaiteraient avoir une autre chance pour refaire – et changer – certains choix. C’est ça le thème de la chanson, pas de James Bond ici !

3’ – Et toi, que changerais-tu dans ta vie ?

Peut être les mariages, j’aurai pu m’en passer. Autre que ça je ne sais pas, on apprend de nos erreurs aussi et je pense que c’est une bonne chose.

4 – « Dirty Woman » a un feeling très Rock’n Roll, c’est étrange mais frais pour Pain et je trouve que ta voix ressemble à cette de Udo Dirkschneider !

*rires* Ok, je ne sais pas. En fait c’est quelque chose que j’ai essayé, j’ai essayé de chanter normalement sur cette chanson et j’ai trouvé que ça ne collait pas avec le style de voix de Pain. J’ai essayé différentes choses jusqu’à que je trouve cette voix. Ensuite le rendu m’a plu donc j’ai gardé ça.

5 – Tu as écrit pas mal d’albums en 20 ans. Où trouves tu l’inspiration de toujours être avant les autres ?

Je ne sais pas, suis ton cœur et écoutes toute sorte de musique tu sais ! C’est ça qui m’inspires. Ça ne doit pas forcément être du metal, du Death ou du Black. Ça peut être plusieurs sortes de choses qui peuvent m’inspirer à écrire de certaines façons. Aussi j’essaye toujours de me donner à fond pour écrire des meilleures chansons et ne pas juste réécrire les mêmes choses encore et encore. Je veux avancer d’un pas à chaque fois.

6 – Chaque album de Pain est différent. J’aime la magie de « Dancing with the Dead » ! Ensuite « Psalms of Extinction » est plus mélancolique et « Cynic Paradise » est entre la lumière et l’obscurité… Et le dernier est vraiment sombre ! Pain représente ton humeur sur le moment n’est ce pas ?

Ah peut être ! Je ne sais pas… Comme j’ai dit je ne prévois rien quand j’écris des chansons, ça arrive comme ça. Je ne sais pas si c’est ce qu’il se passe dans ma tête ou si ça arrive car j’essaye des nouvelles choses. Je pense que « Dancing with the Dead » est aussi un album mené par les guitares, semblable à celui-ci, même si c’est plus dans le style de Pain. La seule chose que chaque album a en commun ce sont ces bonnes mélodies entraînantes et ces refrains.

7 – Aujourd’hui quel est ton groupe principal ?

Aujourd’hui c’est Pain ! C’est celui là qui est neuf (l’album ?) et frais et c’est celui sur lequel je vais me consacrer pour un an maintenant. Live et le reste, pour en faire un max de promo.

8 – Tu as produit le dernier Septic Flesh, ce chef d’œuvre « The Great Mass ». Ça doit représenter un boulot énorme avec une musique si complexe !

Oui c’est sur ! L’album était beaucoup de travail pour eux, et pas évidant en plus avec l’orchestre et essayer de rassembler le tout en un album. Ce n’est définitivement pas un de ces albums qu’on fait en un mois. Je suis sur que ça leur a pris des années pour planifier tout ça, avec les mélodies et tout le reste. Je suis juste heureux d’avoir pu y participer !

9 – La tournée avec Nightwish a été une grande étape pour Pain, vous avez pu jouer sur des grandes scènes et devant un max de personnes. Avec quel autre grand artiste voudrais-tu tourner dans le futur ?

Je ne sais pas… Rammstein ça pourrait être sympa ! Je ne sais pas si ça arrivera mais ça serait cool je dois dire.

9’ – Pourquoi as-tu décidé d’inviter la chanteuse de Nightwish sur l’album précédent ? Est-ce que c’était ta décision ou celle de la maison de disques ?

Définitivement ma décision ! Sur la tournée j’avais déjà la moitié de l’album en démo avec moi. Lorsque je lui ai fait écouter (On trainait toujours ensemble sur la tournée) Elle a entendu le morceau « Follow Me » et on c’est dit que ça serait cool de voir à quoi ça ressemblerait avec sa voix, donc on a essayé !

10 – As-tu des nouvelles pour Hypocrisy ? Est-ce que vous n’allez faire qu’un seul concert cet été ?

Oui un seul concert. À l’origine ce n’était même pas prévu mais l’année dernière on a du annuler car Horgh était ailleurs avec Immortal. On a dit aux organisateurs qu’on reviendra donc cette année. Coté musique je n’ai même pas commencé à composer, je ne sais pas si Mikael (Hedlund – Bass) a fait quoi que ce soit.

11 – Tu étais au Hellfest l’année dernière avec Hypocrisy, pourquoi pas cette année avec Pain ?

Je ne sais pas, demande au promoteur ! Je ne sais pas si on nous a demandé… Aucune idée.

12 – Tu es dans l’industrie musicale depuis 20 ans maintenant et les choses ont changé avec le temps. As-tu des regrets sur la musique ou l’industrie de tes débuts ?

Tu peux toujours regretter que tu ne connaisses pas mieux le milieu quand tu arrives là dedans sur le thème des promoteurs, management et toutes ces choses. Quand tu es nouveau tu n’as aucune idée, tu dois juste sortir ton album à tout prix ! Tu ne connais pas les conséquences qu’auront les contrats que tu signes. C’est un point sur lequel tout le monde devrai apprendre à propos du milieu avant de signer !

13 – Tu as eu le groupe Français « Loudblast » dans tes studios il n’y a pas si longtemps. Est-ce que c’est le premier groupe Français que tu as enregistré chez toi ?


Oui ! Non ? Je crois… En tout cas je ne l’ai pas produit mais juste mixé. Ils ont tout enregistré eux-mêmes quelque part en France puis ils m’ont tout envoyé. Puis quand j’avais presque tout fini ils sont venus passer deux jours au studio. C’était une bonne expérience, ils étaient cools ! Peut être que la prochaine fois on fera l’album en entier chez moi.

14 – En dehors de la musique, quels sont tes hobbies ?

Je ne sais pas…. Faire la cuisine… Je m’intéresse aussi au « REAL ESTATE » (?!?)

-Avoir un village ?

Non ! Je veux dire j’aime regarder les autres choses comme la déco intérieure et tout. Je ne parle pas des raisins ou des fleurs mais de comment on fait le planning d’une maison, avec les pièces et l’espace tu vois ?

15 – Est-ce que tu as encore des rêves pour ta carrière ?

Bien sur comme tout le monde ! Rendre les choses encore plus grandes et mieux !

16 – Est-ce qu’il y a des aliens cachés dans l’ancien asile de Pärlby ?

Peut être, je ne sais pas ! Non, je ne pense pas, juste des fantômes…

17 – Quel est le dernier album que tu as aimé ?

… Je ne sais pas…. Le groupe Facebreaker, de Suède, j’ai trouvé ça vraiment bien ! Ça a un petit air de Bloodbath je trouve.

Le dernier film ?

« Get him to the Greek » était vraiment drôle !

Et le dernier livre ?

Wow ! C’était il y a 1000 ans ! Des magazines Porno !

18 – Ok c’est la fin de l’interview… Est-ce que tu as quelque chose à rajouter pour les fans Français ?

Oui ! Bougez votre cul et allez acheter les places pour les concerts de la tournée en Octobre ! Remplissez moi ces petites salles pour que nous puissions jouer dans des plus grandes salles et avoir un DVD génial qui en vaille vraiment la peine ! C’est notre but en ce moment, de jouer dans des plus grandes salles et de voir où on pourrait faire un DVD car nous voulons absolument le faire en France !

Interview préparé par Eternalis. Réalisé, retranscrit et traduit par Sean (Pain-france.fr). Merci à Peter, à Nuclear Blast et à Pain-france.fr pour ce partenariat!