Interviews Retour
samedi 20 février 2010 - U-Zine

Endless Agony

Mak

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

A l'occasion de l'officialisation de l'hébergement du groupe clermontois Endless Agony sur le forum U-zine, l'occasion était parfaite pour s'entretenir avec Mak, guitariste d'Endless Agony (à gauche sur la photo ci dessous). Leur actualité est assez chargée et positive pour eux actuellement. Ils ont été retenus pour jouer au Metal Camp 2010, et la sortie du nouvel album est prévue pour avril 2010 (Source of Hatred).

U-zine, Pec : Salut Mak, tout d'abord si tu présentais aux lecteurs d' U-zine, Endless Agony, votre style musical, les membres du groupe, nous résumer un peu votre parcours, et bien sûr vos principales influences?

Mak - Endless Agony : Salut Pec, salut tout le monde ! Endless Agony s’est formé en 2000 (déjà !) et pratiquait alors du Black Metal, avec maquillage, clou etc… Le 1er album, In an agony of fear (2003) est du Black Metal classique à tendance mélodique (nappes de clavier etc). Le second opus est arrivé en 2008, Killing Machine, là le style a évolué vers du Black/Death Metal avec quelques relents de Thrash (finis le maquillage !). Pour ma part, j’ai rejoint le groupe un mois après la sortie de cet album. Le line-up a de nombreuses fois changé et aujourd’hui, il n’y a plus que 2 membres  d’origine, à savoir Fred au chant (c’était le batteur avant !) et Steph à la guitare. Tu ajoutes Max à la basse et Bbr qui a pris le poste de batteur en début d’année et nous voilà complet ! Nos influences sont assez diverses et variées, je ne vais pas toutes les exposées ici. Je vous invite à jeter un œil sur Wikipedia pour avoir un historique plus approfondi du groupe et découvrir la pochette du prochain album.

U-zine, Pec : Un bel effort a été fait justement pour le visuel de cet album, qui donc en est l'auteur et pourrais tu nous en dire plus sur ce choix?

Mak - Endless Agony : Content que tu soulignes l’effort. On doit ce visuel à Niko, de Headbang Designs (il est en train de mettre sur pied ce service et pratique des tarifs des plus honnêtes ; avis aux amateurs !). Le choix s’est fait tout seul à vrai dire. Je suis rentré en contact avec lui et le courant est bien passé. Il a beaucoup aimé notre musique et a contribué de par son investissement, à nous faire jouer au Metal Camp ! Quand je lui ai parlé des nouveaux morceaux, qu’il les a écouté, on en est venu au visuel et m’a proposé de faire la pochette. On s’est tout de suite rendu compte qu’on avait la même idée en tête et je lui ai donné carte blanche. Je crois avoir bien fait.

U-zine, Pec : Vous êtes en finalisation de votre prochain album (Source of Hatred) qui sort en avril, quelle a été votre méthode de travail et de composition? Il me semble d'ailleurs que vous deviez travailler avec une personne assez réputée dans le milieu, non?

Mak - Endless Agony : (rires) Je me demande bien d’où tu tiens cette information!!  On devait en effet travailler avec BST Studio pour le mix et le mastering, mais finalement, ce travail sera fait par Endless Sound studio (nous quoi !). Tout simplement car Beast est déjà très pris entre d’autres enregistrements et son nouveau groupe, The Order of Apollyon. Et Fred est capable de faire du très bon travail de toute façon !
Pour ce qui est de la méthode de travail, le plus souvent la base vient de Steph, qui enregistre des maquettes avec ses idées. Puis, chacun d’entre nous, ajoute ses parties, propose des modifications, etc. C’est très démocratique somme toute, et ça permet à chacun de s’exprimer.

U-zine, Pec : Pourrais tu nous donner des indices sur le nombre de chansons et nous donner des informations sur ce nouvel album, en primeur pour U-zine?

Mak - Endless Agony : Hum… je ne suis pas sûr de pouvoir (rires).
Ce nouvel album est, je pense avant tout taillé pour le live. Chaque morceau a cet aspect et prendra toute son ampleur sur scène. On s’éloigne encore un peu plus du Black Metal (tout en gardant ces petites touches qui contribuent au son d’Endless) au profit d’un Death/Trash Metal des plus efficace. L’album compte 8 titres avec un bonus track, qui est presque un nouveau morceau à part entière. Il s’agit d’un titre figurant sur le tout premier album d’Endless, que l’on a remanié et remis au goût du jour. Le tout forme un ensemble homogène et on en est assez fier.

U-zine, Pec : Concernant toujours ce nouvel album, pourquoi ce titre Source of Hatred ? Quelle en est sa signification pour vous?

Mak - Endless Agony : Ce titre s’est imposé de lui-même. D’une part, on a des chansons qui tapent, de l’autre les textes tournent tous autour de ce sujet. Encore une fois, on essaye de présenter quelque chose d’homogène et qui a du sens. Et je crois que ce nom colle parfaitement aux thèmes abordés, aux titres ; et le visuel appuie vraiment cette idée et contribue à l’atmosphère recherchée.

U-zine, Pec : J'en profite aussi pour te demander un  peu plus de renseignements sur les textes de vos chansons, qui donc les signe, quels seront les thèmes abordés sur ce nouvel album, et ont ils une réelle importance dans Endless Agony?

Mak - Endless Agony : La plupart sont signées Fred (j’en ai écrit 2) et toutes abordent le sujet de la haine sous toutes ses formes, de la simple explosion de rage au dégoût que nous inspirent certaines institutions, en passant par le principe du cause à effets. Et oui, les textes ont une réelle importance sur cet album, ce n’est pas que du remplissage parce qu’il faut bien brailler quelque chose ! Ils contribuent eux aussi à faire de ce Source of Hatred un tout.

U-zine, Pec : Pour la sortie de l'album quel support allez vous privilégier? Cd ? Téléchargement? Streaming via Myspace, Deezer etc?

Mak - Endless Agony : Pour l’instant, on est parti pour utiliser plusieurs supports plutôt que d’en privilégier un seul. Nous allons évidemment le sortir en format Cds, qui seront disponibles aux concerts et sur le site d’Endless Sound Record. Mais il sera aussi en téléchargement légal sur les Itunes, fnac.com, Deezer et compagnie. On réfléchit aussi à un autre moyen de diffuser au maximum notre musique, mais dans un premier temps ce sera tout (et pas si mal !).

U-zine, Pec : Revenons à l'actualité commune à U-zine et Endless Agony, vous avez fait le choix de nous rejoindre et d'héberger le groupe sur notre webzine (et nous sommes ravis de vous recevoir). Est ce important pour vous de pouvoir communiquer de manière plus importante sur internet? Vous êtes déjà présents sur de nombreux supports et médias comme on peut le voir sur votre myspace.

Mak - Endless Agony : En effet, un partenariat avec U-zine était souhaité de notre part depuis quelques temps si tu te rappelles bien ! J’en profite pour vous remercier de nous héberger d’ailleurs, nous sommes ravis de cette collaboration.
Nous sommes présents sur pas mal de supports, c’est vrai, entre les Facebook, Wikipedia, Ilike, Myspace, Planconcert.com and co. Mais c’est une volonté d’être présent et visible par un maximum de personnes. Ne nous leurrons pas, la diffusion d’un groupe passe forcément par internet et tout le monde ne fréquente pas les mêmes supports. Après, il ne s’agit pas de faire du copier/coller, ça n’a pas grand intérêt. Le but est de toucher un maximum de monde pour qu’ils puissent écouter notre musique et interagir avec nous. Je suis tout le temps ravi quand je reçois un commentaire ou que l’on engage la conversation, je réponds toujours.
 

U-zine, Pec : Toujours dans l'actualité du groupe, comment passer à côté du fait que vous avez été retenus pour jouer au Metal Camp 2010 en Slovénie! J'imagine que c'est pour vous une belle fierté et une opportunité formidable de pouvoir jouer lors de votre premier gros festival, à l'étranger qui plus est, dans un cadre superbe, et avec une affiche de qualité (Immortal, Behemoth, Cannibal Corpse...).

Mak - Endless Agony : Tu as tout dit là! (rires) C’est effectivement une grande fierté, la compétition a été rude, il y avait beaucoup de groupes et il semblerait qu’on ait fini dans les 3 premiers ! Donc oui très fier et on remercie tous ceux qui ont pris le temps de voter pour nous. C’est également une super opportunité effectivement ! C’est un peu comme entrer dans la cour des grands, on reste des petits mais on affiche présent! Et le Metal Camp est mythique au même titre que le Wacken ou le Hellfest. On a vraiment hâte de montrer ce que l’on sait faire là bas !

U-zine, Pec : Pas trop la trouille, ou la pression ? Est ce que vous réalisez, ou pas vraiment encore?

Mak - Endless Agony : J’ai mis une semaine à réaliser, et je ne suis pas sûr que les autres l’ont fait ! On commence à se faire à l’idée et on en parle beaucoup. Pas trop la trouille ni la pression, je dirais plutôt une volonté forte de faire au mieux sur tous les plans, comme pour chaque live, et de ne pas avoir l’air de provinciaux sortant de leur garage pour la première fois (c’où que j’la branche ma gratte m’sieur ! ).

U-zine, Pec : Pour toi qu'est ce que ça représente particulièrement de jouer au Metal Camp? Tu vas peut être enfin apprendre à Steph (guitariste) à replier une tente Qetchua ?

Mak - Endless Agony : (Rires !) Je crois que la cause est perdue tu sais ! Mais je n’abandonnerai pas pour autant! 
Pour moi, c’est la preuve que lorsque l’on se donne les moyens, on peut accomplir pas mal de choses. Tu sais, j’essaye de faire en sorte de progresser, de me fixer des objectifs et de m’y tenir. Participer à un grand festival était un de mes objectifs pour 2010 : stage cleared.

U-zine, Pec : En parlant du Metal Camp, comment ne pas faire le parallèle avec le groupe hollandais Ceremony Of Opposites que j'avais découvert en Slovénie sur la deuxième scène au Metal Camp 2008. Ceremony Of Opposites, groupe avec qui vous avez fait une mini tournée commune en France en 2009. J'étais d'ailleurs présent à la date à Lyon, ( report disponible ici ). Un an après pourrais tu nous parler de cette expérience, et de ce groupe?

Mak - Endless Agony : oui je peux ! Et je le pourrais encore dans 10 ans ! Cela a été une formidable expérience sur bien des points. D’abord, j’avais intégré le groupe que 6 mois auparavant et avais décidé de me charger du booking. Ce fut mes premières dates en tant que booker et en tant que guitariste d’Endless, j’étais déjà pas peu fier (même si très stressé!). Ensuite, mine de rien on a parcouru plus de 1500kms en 4 jours, c’était assez intense mais ça nous a aussi montré que la vocation du groupe était franchement de jouer live. Enfin, Ceremony of Opposites ! Humainement des personnes formidables, avec qui une solide amitié s’est créée (on est en contact presque tous les jours) et ils nous ont beaucoup appris et inspirés.

U-zine, Pec : Au delà de l'aventure musicale, on peut parler de belle aventure humaine qui vous a marqué aussi bien Endless Agony, que Ceremony Of Opposites, c'est aussi la naissance d'une réelle amitié entre vous, non?

Mak - Endless Agony : Tout à fait. Ils nous ont invité à leur Cd Release Party en juillet dernier et j’ai pu y aller et ils m’ont même demandé de jouer un morceau avec eux. Un sacré souvenir ! Le premier mot que les hollandais apprennent en français semble être 'Sacrebleu', allez savoir pourquoi ! (rires).
On suit avec plaisir l’évolution de nos groupes respectifs et on a toujours de longues conversations. Vraiment des personnes qui comptent.
Petite aparté, comment ne pas mentionner aussi qu’ils t’ont fait croire pendant plus d’un an qu’ Appelmosh en hollandais, voulait dire 'barbe' en français! Alors qu’en fait, c’est de la compote de pomme… (Rires généraux)

U-zine, Pec : Vous devez aussi faire une mini tournée au pays des sabots, du gouda et des tulipes, c'était le deal il me semble avec Ceremony Of Opposites, tournée commune en France puis aux Pays Bas. Entre temps votre chanteur est devenu papa (et nous en profitons pour le féliciter lui et sa maman pour cet heureux évènement) ceci a donc repoussé cette tournée avec les Ceremony Of Opposites. Avez vous planifié votre passage en Hollande, ou est ce en Stand By ?

Mak - Endless Agony : En effet, la tournée a été repoussée pour laisser le temps à Fred de profiter de ce superbe évènement. On avait décidé de la programmer en avril mais cette fois, c’est notre batteur (tout nouveau tout chaud) qui ne pouvait pas. Mais c’est toujours d’actualité, et cette fois, on est parti sur septembre prochain, en espérant que ça ne soit pas à nouveau décalé ! Ayant eu un bref aperçu de la scène hollandaise et du confort proposé aux groupes (une loge par groupe équipée d’un frigo plein de boissons en tout genre et de quoi casser une bonne croûte, etc…), j’ai vraiment hâte d’y retourner et de leur montrer ce que l’on sait faire ;)

U-zine, Pec : Vous allez revenir en terres lyonnaises le 16 avril au Lyon's Hall en compagnie d'hysteria et de Bliss of Flesh, presque un an jour pour jour après votre dernier passage avec les hollandais de Ceremony Of Opposites.  Impatients de retrouver la scène et ce Lyon's Hall?

Mak - Endless Agony : C’est le moins que l’on puisse dire !!! Personnellement, c’est le live que j’apprécie le plus, rien de tel que de monter sur les planches ! Et le Lyon’s Hall est vraiment une très bonne salle à mon sens. Sans parler de leur accessibilité pour les groupes, ils font du mieux qu’ils peuvent et le font bien. Tu seras d’accord avec moi si je vante leur gamme de bières je pense (rires). Et j’ai hâte de retrouver le public lyonnais. Et cette fois accompagné de 2 groupes que j’apprécie (Bliss of Flesh et les lyonnais d’Hysteria), ça promet d’être une très bonne soirée !

U-zine, Pec : Vous allez nous interpréter des nouveaux titres je présume, les avez vous déjà testés en concert?

Mak - Endless Agony : Jusqu’à présent, nous en avons testé 2 sur scène (dont le bonus track). Et le retour a été très bon. Pour les autres, leur première apparition en live se fera la semaine précédente, le 10 avril à Clermont Ferrand pour la sortie de l’album ;)

U-zine, Pec : On parlait tout à l'heure de votre chanteur, Fred, il a un projet parallèle ( Gergovia ) pourrais tu nous en parler?

Mak - Endless Agony : Oui c’est exact. Fred suit son petit bonhomme de chemin avec Gergovia, sans se soucier des critiques. On aime ou on n’aime pas ce qu’il fait, mais force est de reconnaître qu’il vient de sortir son cinquième opus et tous les groupes ne peuvent se vanter d’en avoir fait autant. Personnellement, j’aime beaucoup son travail surtout les derniers albums. Avant je n’écoutais pas de Black Metal (désolé si j’en choque là!) je ne voyais pas l’intérêt. C’est avec Gergovia que j’ai découvert l’univers du Black et que j’ai commencé à l’apprécier. Maintenant je me mets à écouter et à aimer des groupes comme Khold, Dark Funeral et Horna (rires).

U-zine, Pec : Concernant justement la scène Metal à Clermont Ferrand, comment se porte t elle ? Aurais tu des groupes du pays des volcans à nous conseiller, ou nous faire découvrir?

Mak - Endless Agony : Il y a un peu de tout même si, vu le peu de bars concert restants ne permet pas vraiment de s’en apercevoir. Il faut vraiment se bouger pour arriver à jouer par ici. Niveau groupe, outre Gergovia que je conseille, il y a Altaïr en black metal que je trouve assez original, Detorn pour le Metalcore/Stoner qui est sympa (ces 2 groupes doivent d’ailleurs être chroniqués sous peu il me semble !) et j’ai carrément flashé sur les Turbo Tigers que je conseille à 100% à tous ceux qui aiment le Glam/Rock à l’ancienne ! C’est bien fait, bien fun et bien frais ;)

U-zine, Pec  : Et avez vous des bonnes infrastructures pour pouvoir répéter, enregistrer et faire des concerts? Comment est perçu le Metal dans votre région?

Mak - Endless Agony : Le Metal n’est pas vraiment à la mode je dirais ! Et comme je l’ai dit plus haut, il n’y malheureusement pas beaucoup de lieu où l’on puisse jouer. La Coopérative de Mai est sensée promouvoir les groupes locaux mais à part faire une soirée metal (sans défrayer les groupes !) une fois tous les 3 ans… Par contre, niveau répétition, la ville a mis en place les Comptoirs du son il y a un an environ. C’est 3 studios de répétition, tout équipé (manque un tout petit peu de matos si 2 groupes répètent en même temps) à des tarifs imbattables ! Et ils prêtent aussi aux associations la salle Camille Claudel, où on joue le 10 avril. Et ça, ça fait plaisir!
 

Image and video hosting by TinyPic

U-zine, Pec : Si on parlait un peu plus de toi, en temps que guitariste quelles sont les musiciens ou groupes qui t'ont influencés dans ton jeu, tes groupes de prédilection, ou ce que tu écoutes actuellement?

Mak - Endless Agony : Ouah ! Alors je vais essayer de ne pas trop m’étaler !!! A la base, je suis un gros fan de Metallica, je n’ai écouté que ça pendant longtemps ! Et c’est clair qu’il y a du James Hetfield dans mon jeu (je ne joue que sur Explorer déjà!). Après j’ai mis du temps à écouter d’autres groupes, car je fais parti des ces Die Hard  qui achètent leurs Cds ! Et vu le prix, ça a mis du temps !!! (rires). En ce moment, je me fais ' éduquer' par Fred qui me découvre son impressionnante collection de Cds au fur et à mesure. On tape dans du bon Thrash old school (Nuclear Assault, Coroner) et du Black Metal (Khold, Sacramentum , etc). Sinon, Niko (Headbang Designs) a créé une Web Radio, Backbone FM que j’anime aussi de temps en temps. Et là encore, j’ai découvert de super trucs, comme le dernier Rob Zombie, Ex Deo, Lucifer’s Principles et bien d’autres. Enfin tu ajoutes aussi du Amon Amarth, du Bloodbath, du Vader et du Kreator et ça te donne une bonne idée de ce que j’écoute en ce moment !

U-zine, Pec : Je sais que tu es un passionné de culture nippone et de cinéma, est ce que ça a une influence sur tes orientations musicales et artistiques? Je pense par exemples aux compositeurs de musiques de film ou à la japanimation?

Mak - Endless Agony : ça a en effet une influence sur mes orientations musicales, mais pas sur mon jeu ni sur Endless. J’aime beaucoup leur Visual Rock et même pas mal d’artistes dans un registre totalement différent. Je pense notamment à Miyavi (qui est passé à Lyon en Automne dernier) qui est un pur gratteux à mon sens, sans parler de sa voix. Si jamais je forme un groupe de Glam/Visual/Rock, mes influences viendront de beaucoup du pays du soleil levant. Mais encore une fois, pas pour Endless…

U-zine, Pec : Tu as comme autres passions l'écriture et la lecture (et les mauvaises blagues, private joke dans les dents). tu m'avais dit, que tu as commencé la zic en live,  en jouant lors de soirées et en bars, en acoustique avec un de tes potes (Julien). J'ai eu l'opportunité d'entendre quelques unes de ces chansons assez barrées et humoristiques et j'avais trouvé ça original, de qualité et drôle. Continuez vous à collaborer tous les deux, et pensez vous en faire quelque chose en parallèle d'Endless Agony? Putain enregistrez quelques chansons et créez un myspace!

Mak - Endless Agony : (rires !) Je trouve qu’au contraire, mes blagues sont du plus bel effet!
Après, ce n’est pas comme ça que j’ai commencé mais en effet, j’ai donné quelques représentations en acoustique avec Canard (alias julien). On a quelques reprises et sinon, on a surtout composé, le jour même des représentations, quelques chansons assez barrées en effet. C’est marrant que tu me parles de ça, on doit justement s’y remettre pour un concert en appart chez une pote à Clermont le 26 mars prochain !! J’espère que ça sera filmé (rires !). Fidèles à nous même, on a encore rien préparé ! Pour ce qui est du myspace, j’en parlerai au dit Canard.

U-zine, Pec : Pour revenir à Endless Agony quels sont tes souhaits pour le futur du groupe, et tes attentes?

Mak - Endless Agony : Continuer sur notre lancée, assurer toujours autant en live. On prévoit une vingtaine de dates pour 2010, peut être un peu plus. On fera le point en fin d’année, je pense, sur ce qui est accompli et ce qu’il reste à faire. Pour moi, jouer live c’est le pied ! Après il faut concilier sa vie personnelle avec le groupe, donc on verra. Je pense néanmoins qu’on restera fidèle à notre credo : faire au mieux avec nos possibilités.

U-zine, Pec : Pour finir sur une note 'intellectuelle', je te propose de me répondre à une version remaniée par mes soins du Questionnaire de Proust (le célèbre écrivain français). Questionnaire rendu célèbre par Bernard Pivot, et ensuite aux Etats Unis par James Lipton dans l'excellente émission 'Inside The Actors Studio', durant laquelle il finissait son émission en proposant ce questionnaire (déjà remanié) aux plus grands acteurs d'Holywood. Version orienté musique bien entendu nous concernant, et que je compte utiliser en forme de gimmick pour mes prochaines interviews! C'est parti pour le Questionnaire de Proust à la sauce Metal?
Mak - Endless Agony : c'est parti!
 

U-zine, Pec :
1,quel est ton idée du bonheur idéal?

Mak - Endless Agony : hum, une guitare, un groupe, une scène, un super public...bref faire ce qu'il me plait le plus et ce, le plus souvent possible.

U-zine, Pec :
2,quel son, ou bruit préfères tu ?

Mak - Endless Agony : une bonne Explorer en saturé!

U-zine, Pec :
3, quel son ou bruit détestes tu ?

Mak - Endless Agony : hum il y en a pas mal... le klaxon m'agace, mais je crois que la palme revient à la machine à laver en mode essorage

U-zine, Pec :
4, quel est le meilleur moment musical pour l'instant dans ta 'carrière' avec Endless Agony ?

Mak - Endless Agony : L'Endless Ceremony Tour avec Ceremony of Opposites.

U-zine, Pec :
5,le pire moment, la pire galère ?

Mak - Endless Agony : La date à Paris, pas assez de monde, une tournée qui commence bien mal et prise de tête entre nous.

U-zine, Pec :
6, ton juron, ton gros mot préféré ?

Mak - Endless Agony : Saleté!

U-zine, Pec :
7, ta drogue favorite?

Mak - Endless Agony les femmes, une en particulier!

U-zine, Pec : Jolie réponse!
8, ta boisson (alcoolisée ou non) préférée ?

Mak - Endless Agony : Jack Daniel's

U-zine, Pec :
9, Quelle est ta chanson préférée, pour toi 'the greatest song in the world ' ?

Mak - Endless Agony : Master of puppets de Metallica ou Holy wars de Megadeth, ouais Holy Wars je dirais, mais pas facile.

U-zine, Pec :
10, ton groupe préféré, tout genre musical confondu ?

Mak - Endless Agony : Metallica de 1983 à 2003 (sans les 2 derniers albums quoi!)

U-zine, Pec :
11, ton musicien préféré?

Mak - Endless Agony : James Hetfield

U-zine, Pec :
12, ton compositeur, ou song writer préféré?

Mak - Endless Agony : James Hetfield ou alors Fred de Gergovia en song writer.

U-zine, Pec :
13, le meilleur groupe que tu aies vu sur scène

Mak - Endless Agony : Hum Amon Amarth alors au Hellfest 2007, superbe prestation, j'ai pris ma claque, avec Hatebreed aussi et Megadeth sur le festival

U-zine, Pec :
14, le pire groupe que tu aies vu sur scène ?

Mak - Endless Agony : Un vieux groupe de black pourrave dans un bar à Clermont, je m'en rappelle même plus le nom! tout en 3 accords, nase, le genre de black metal qui me faisait détester le black metal! Hum sinon il y a eu Emperor aussi au Hellfest 2007, dernier concert du festival, t'es crevé au bout du 3 jours, et il est 1heure du mat' et v'la la pluie! tu te pèles, tu comprends rien à ce qu'ils font sur scène, bref pas cool.

U-zine, Pec :
15, Dernière question, si Dieu existe; qu'aimerais tu qu'il te dise au moment d'arriver aux portes du Paradis ?

Mak - Endless Agony : Et bin, tu te l'es bien donné!!

U-zine, Pec : (rires) Voilà tu vois ce n'était pas une torture!

Mak - Endless Agony : Non ça m'a même fait marrer.

U-zine, Pec : On se donne rendez vous autour d'une p'tite bière ou d'un Jack, à Lyon le 16 avril au Lyon's Hall?  Et évidemment, sur le forum officiel d'Endless Agony sur U-zine!

Mak - Endless Agony : J’espère bien voir ta tête le 16 avril en effet !!! Ça me fera bien plaisir ! Et je serai également ravi de rencontrer un maximum de monde, alors n’hésitez pas à venir et à m’aborder .
Steph s’occupe du forum sur U-zine mais je passerai aussi souvent que faire se peut, à vos com’ !!

U-zine, Pec : A toi le mot de la fin, pour conclure cet entretien, une petite blague?

Mak - Endless Agony : (rires) C’est quoi ce journaliste qui demande une blague ?!! Jamais vu ça ! Non pour conclure, je remercie encore l’équipe d’U-zine, peut être même toi Pec (!!) et bravo aux personnes qui ont lu ce pavé d’interview en entier.
Après, je vous invite tous à venir nous découvrir sur le forum Endless Agony d' U-zine et en concert !

Merci à Mak pour sa bonne humeur, et sa patience, et pour ce dépucelage commun en matière d'interview!