Interviews Retour
mercredi 4 avril 2007 - U-Zine

Maze Of Torment

Erik Sahlstrom

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Les Thrasheux Sudédois de Maze Of Torment vont sortir à la fin du mois leur 6ème CD, appelé Hidden Cruelty (chronique déjà disponible sur u-zine). A cette occasion, U-zine a interviewé le chanteur du combo, Erik Sahlstrom.

U-zine : Bonjour Erik. Peux tout d'abord présenter ton groupe à nos lecteurs ?
Erik Sahlstrom (chant) : MAZE OF TORMENT s'est formé des cendres du groupe HARMONY (1992-1995). En mai 1995, MAZE OF TORMENT a enregistré un promo trois titres, qui a fait atterir le groupe chez les allemands de Germany's We Bite/Corrosion Records.
Un an plus tard, en 1996, le premier album du groupe "The Force " était achevé (enregistré aux studios Unisound en Suède). En mars 1998 nous sommes réentrés en studio avec un nouveau contrat chez Iron Fist Productions, pour enregistrer le second album, "Faster Disaster". L'album a reçu une réponse extrêmement positive de la part de la critique. En 1999, le groupe signa un contrat avec Necropolis Records pour "death Strikes".
Après être retourné dans le celèbre Sunlight studios en Suède, le groupe a emergé pour de bon, et aurait dû avoir sa place parmi les groupes les plus intense du genre Death/Trash Metal d'aujourd'hui.
Malheureusement, Necropolis Records a tout fait foiré et quand le temps est venu d'entrer en studio pour l'enregistrement du quatrième album "The Unmarked Grave", tout a commencé a aller mal. Après 10 mois de délais, la note du studio due à Tommy Tätgren / The Abyss Studio n'était toujours pas payée. Tout a commencé à aller sacrément mal pour le groupe à ce moment-là. La rage envers Necropolis records était plus qu'énorme.
Alors que tout allait mal, Blackmoon du label culte suédois HELLSPAWN RECORDS (Dark Funeral / Infernal etc...) contacta le groupe et fit une offre pour sortir "The Unmarked Graves". Ils décidèrent d'envoyer Necropolis Records se faire voir et d'accepter le deal de HELLSPAWN RECORDS. Tout le monde a vu cette collaboration comme le commencement de quelque chose d'encore plus grand, et le groupe était plus que satisfait du standard qu'HELLSPAWN RECORDS avait montré jusqu'ici. Plus de putain de délais, plus de putain de mensonges...juste l'underground pur !!
Le groupe resta non signé à nouveau et décida de rétourné à The Abyss en aout 2003 pour enregistrer le cinquième album intitulé "Hammers of Mayhem" à leur propre compte. Début 2004, le guitariste et principal compositeurs des riffs Pete Flesh (Peter Karlsson) et le bassiste Kalle Sjödin decidèrent de quitter le groupe. Le groupe joua son dernier concert à l'inferno festival en Norvège. Les membres restant (Kjemm Enblom et moi même) ne pensions pas que c'était la fin et nous avons decidé que le show devait continuer. Un nouveau deal avec le label Black Lodge devint un fait, et l'album "Hammers of Mayhem" pu finalement être sorti. L'album "The Unmarked Graves" fut ressorti par Black Lodge, le premier album "The Force" et le premier promo "Brave the Blizzard" (désormais en maxi single) ressortant sur d'autres labels.
Après le départ de Peter et Kalle, le groupe est passé par plusieurs changements majeurs. Désormais, le line-up est maintenant Rickard Dahlin (ex Sorg) tient le poste de guitariste, et Cloffe Caspersson celui de bassiste. Les nouveaux morceaux sont plus agressifs et solides que jamais.

Le nom de votre groupe est-il en relation directe avec la chanson de Morbid Angel "Maze of Torment" sur l'album "Altars of Madness" ?
Nous avons volé le nom de cette chanson, mais c'était il y'a quelques temps dejà (1996 peut-être) et je n'étais pas encore dans le groupe. Je n'aime pas le nom du tout, et nous sommes constament comparé à Morbid angel pour aucune autre raison apparente que le nom. C'est juste stupide du fait que nous ne sonnons pas vraiment comme Morbid Angel. C'est l'ex-membre Pete Flesh qui a décidé du nom je pense. Nous avons eu une dispute avec le groupe allemand Torment (nous nous appelions aussi Torment en 1995- 96), et nous avons donc dû prendre un nom différent, je pense que c'est le manque d'imagination qui nous a forcé à choisir le nom escroqué "Maze of torment". Mais je l'ai dit plus tôt, je n'étais pas dans le groupe à ce moment là. Je suis arrivé en 1998.

Comment s'est passé l'écriture de "Hidden Cruelty" ?
Nous avons un nouveau guitariste pour cet album comme je l'ai dit, ce qui a signifié une nouvelle façon de penser. Quant à l'écriture des chansons, je n'étais pas en tant que vocaliste aussi impliqué que je l'étais avec Pete Flesh aux guitares. Cette fois, Rickard Dahlin a écrit toute la musique et j'ai fait les arrangements vocaux et les paroles après que la chanson ne soit écrite. Celà a pris deux ans pour écrire les chansons, j'ai écrit les paroles quelques mois avant l'enregistrement.

Pouvez-vous nous parler de la signifaication de l'artwork de votre nouvel album ?
Il reflète l'état du monde à mes yeux. Ce qui ressemble à de bonnes intentions peut ne pas toujours être de bonnes intentions. Les gens veulent souvent autre chose que ce qu'ils clament vouloir, c'est assez basique, vraiment. Le Mal se cache souvent derrière le visage de la volonté sacrée, la cruauté cachée.

Autour de quels sujets tournent vos paroles ?
Elles parlent du monde dans lequel nous vivons. Elles sont mes pensées à propos de la vie et de la mort. Je ne veux pas aller trop loin dans ces pensées comme nous jouons du métal (NDLR : tout metalleux a ses limites, ahah) et je ne veux pas que nous soyons un genre de groupe pretentieux philosophique "je-sais-tout". C'est juste ma façon de dire "va te faire foutre" à tout ce je méprise.

Par rapport à vos précédents albums, de quelle façon êtes-vous satisfait de "Hidden Cruelty" ?
Hidden Cruelty est un enregistrement propre et serré. C'est quelque chose que nous voulions faire depuis quelques temps, pas que nous detestions le style plus sale de nos précedents albums, nous avions juste envie d'essayer. Mon album préferé est toujours "Hammers of Mayhem", qui est un peu plus maléfique qu' "Hidden Cruelty", mais je suis certainement très satisfait de son résultat tout de même.

La production de votre nouvel album est très old school. Pourquoi avez-vous choisi de nos jours de sonner plus old school que moderne(comme beaucoup de groupes actuels)?
Tu le penses vraiment ? Je pense que c'est une production moderne, c'est serré et propre. Je ne vois pas cet album comme étant old school, mais je sais que beaucoup d'autres gens le voient comme ça. Pour moi, le old school c'est essayé de sonner vraiment extrème (comme les premiers groupes de métal extrême le faisait). Nous n'essayons pas de sonner de cette façon sur cet album, en fait nous avons tenté d'obtenir une sonorité polie. C'est la façon moderne de faire les choses. Mais c'est ma façon de voir les choses, d'autres pourraient ne pas être d'accord, je l'admet tout à fait.
Qu'est-ce qui est moderne à tes yeux ? Peut-être Slipknot est un groupe de métal moderne? Hé bien, ils le sont incontestablement, mais ils ne jouent pas du métal à mon avis.

Quels groupes de Thrash Metal (avec un son moderne) aimes-tu ?
The Haunted sont bien, Flesh Made Sin est aussi un grand groupe. Je n'aime pas en revanche Soilwork ou Carnal Forge.

Qu'avez-vous avoir en commun avec la scène Thrash Metal Suédoise?
Hé bien je ne sais pas... je pense que nous visitons tous les mêmes festivals, que nous nous saoûlons et écoutons tous du Slayer ? :-D

Maze Of Torment semble être très influencé par Slayer (par exemple sur la lente introduction sur "The Chasm Flame"). comment avez-vous découvert ce groupe culte, et que représente-t'il pour vous maintenant?
Nous avons grandis en écoutant Slayer, et comme c'était l'un des groupes les plus extrêmes à cette époque, ils sont dans notre sang depuis lors. Je ne me rappelle pas comment nous les avons "découvert", c'était il y a très longtemps. Pour nous, Slayer EST le Thrash Métal, ils sont le truc original avec le Metallica des débuts.Le groupe le plus original de metal extrême est bien sûr Venom, mais c'est une autre histoire. Hé oui, nous sommes très influencés par Slayer, ce sont les maîtres de l'art.

Tu pousses toujours ces grognements death métal sur certaines chansons. Quelle relation entretiens-tu avec ce genre ?
Hé bien écoutes, c'est le premier album qui n'est pas fait à 100% de chants death métal. J'aime le death métal, je l'ai toujours aimé, et quand nous avons fait l'album " Death strikes" en 2000, c'était pratiquement du death métal à 100% avec quelques allusions du Slayer des débuts ici et là.

Que pouvons-nous esperer de Maze of Torment dans le futur (par exemple sur votre prochain album) ?
De meileures chansons j'espère, je pense que le style sera le même que sur "Hidden Cruelty", peut être un peu plus brutal. Nous espérons faire plus de tournées dans le futur, jouer plus de concerts, jouer plus vite et encore mieux !

Une tournée européenne est-elle prévue?
Pas pour le moment, non.

Que pensez-vous des styles de musique comme le nü-métal ou le métalcore, qui mènent le métal sur une vague plus mainstream ?
Je méprise et hais vraiment toute cette merde ! il n'y a rien de rebelle ou de defiant à être mainstream, Je suis vraiment dégouté par le mainstream. Pourquoi suivre les autres ? Bon, nous suivons Slayer, donc je peux passer pour un hypocrite là, mais je m'en fous. Tant que tu suis ton propre chemin et ne laisse jamais les autres te dire quoi penser, tu es dans le clair.

Un dernier mot pour nos lecteurs?
N'écoutez pas ce que j'ai à dire, n'écoutez pas les autres, écoutez-vous vous mêmes !

Merci à Erik Sahlstrom, Maze Of Torment et leur label Black Lodge Records. Je n'oublie pas Alexis et Sehné, pour leur aide apportée à la traduction.