Interviews Retour
mardi 13 septembre 2005 - U-Zine

Bloodbath

Martin Axenrot

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

N’ayant pas pu aller au Wacken voir le all-star band Bloodbath se produire pour la seule et unique fois de son existence sur scène, jamais je n’aurais pensé revoir quelques semaines plus tard deux membres du groupe sur la même scène et à Paris. Pourtant, le batteur d’Opeth étant gravement malade, c’est le batteur de Bloodbath, invité par Mikael Akerfeldt qui a fait le déplacement pour s’occuper des parties de batterie des Suédois. Profitant d’un moment de calme dans les backstages, je me suis donc entretenu avec le batteur bègue de Bloodbath…

U-zine.net : Tu as été engagé juste avant l’enregistrement de Nightmares Made Flesh, pourquoi ont-ils fiat appel à toi ?
Martin Axenrot (batterie) : En fait, Dan Swanö a entendu parler de moi grâce à mon autre groupe, Witchery. Donc Dan m’a appelé et il m’a tout simplement demandé si ça m’intéressait de faire les parties de batteries sur le prochain album de Bloodbath et je me suis dit que ce serait une expérience vraiment cool. Dan m’a donc envoyé un Cd où j’ai pu écouter 4 morceaux, puis je suis allé en studio pour enregistrer 12 morceaux il me semble. Et tout c’est bien passé (rires).

Lorsque Dan t’a proposé d’intégrer Bloodbath, as-tu considéré cette demande comme une récompense ?
Oui, c’est une très bonne chose pour moi de jouer dans ce groupe car beaucoup plus de gens me connaissent désormais, mais à la base, j’ai accepté juste pour le délire. Je voulais passer du bon temps tout en jouant de vrais morceaux de death metal (rires).

Et, as-tu été impliqué dans la composition des morceaux ?
Non, pas vraiment… Quand je suis arrivé les morceaux étaient déjà prêts et écrits par Jonas et Anders (ndr : tous deux de Katatonia).

Pourtant, je trouve que sur cet album, ta façon de jouer de la batterie est bien plus rapide et plus axée sur les blasts que celle de Dan. C’était une obligation où tout simplement ta touche personnelle ?
En fait, tout était composé à partir d’une batterie électronique programmée. La majorité du travail était donc déjà écrit, cependant, ils avaient laissés des trous dans mes parties de batteries et m’ont dit qu’ils me donnaient carte blanche pour les remplir en fonction de mon felling. Donc, je m’y suis employé au mieux et c’est pour ça que tu entends plus de blasts que sur l’album précédent !

Nightmares Made Flesh est sorti bien plus tard aux Etats-Unis par rapport à l’Europe, quelle en est la raison ?
C’est une décision de la part de Century Media je crois qui a préféré attendre le bon moment pour nous faire entrer sur le marché Américain… Mais je n’en suis pas sûr.

Vous venez enfin de faire votre premier concert en Août dernier. Pourquoi avoir choisi le Wacken comme date unique ?
Nous n’avons pu caller qu’une seule date de concert car chacun d’entre nous possède un emploi du temps des plus chargés et c’est très difficile de s’accorder pour trouver une date du fait de l’actualité de Katatonia, Hypocrisy, Opeth…
Et puis, nous avons décidé de faire notre unique prestation live au Wacken car on a jugé que ce serait l’endroit où l’on trouverait le plus de fan de Bloodbath vu que le Wacken est l’un des plus grands festivals extrême et qu’il correspond parfaitement à la musique que nous jouons. Donc, vu que c’était l’un des endroits les plus propices pour un rassemblement de nos fans mélangés à d’autres fans de metal tout court, nous avons décidé de jouer là au lieu de faire une date unique en tête d’affiche. En tout cas, ce qui nous a motivé en premier lieu, c’est de contenter les fans de Bloodbath qui nous réclamaient sur scène depuis des années !

Bon et comment s’est passé ce tant attendu concert alors ?!
J’ai trouvé que c’était génial (rires). Le public était tout simplement incroyable ! Ca nous a vraiment donné envie de faire plus de concerts (rires). En tout cas, toute notre véritable base de fans était présente ce jour-là et ça fait vraiment plaisir de pouvoir enfin jouer devant nos fans du bon gros death metal ! Ce qui est juste dommage, c’est que nous avons du tronquer un morceau de notre set car nous n’avions plus assez de temps.

Et ce ne fut pas trop du pour Mikaël Akerfeldt d’apprendre les nouvelles compos de Peter Tägtgren ?
Non, pas à ce que je sache. En fait, nous avons répété pour la première fois pendant 3 jours non-stop juste avant le concert. Cependant Mike n’a pas pu tout de suite nous rejoindre car il était en tournée américaine avec Opeth. Heureusement, le dernier jour de répète, il était présent et connaissait toutes les paroles, on a donc pu jouer en entier notre set avant la véritable date du lendemain. Je crois qu’il s’est entraîné pendant qu’il tournait aux Etats-Unis avec Opeth et puis il connaissait déjà une bonne partie des titres vu qu’il était là sur Resurrection Through Carnage (rires).

Vous avez filmé ce concert unique afin de sortir un DVD. Tu peux nous en dire un peu plus sur son contenu ?
En fait, je ne sais pas grand-chose sur le DVD, je suis désolé (rires), je ne connais ni la date de sortie, ni le contenu… Il faudrait que tu e-mail Anders ou Dan pour avoir plus d’infos sur ce DVD, c’est eux qui s’en chargent.

A t’entendre, Bloodbath pourrait donc refaire des concerts par la suite !?
J’aimerai beaucoup que nous refassions des concerts, mais pour l’instant, on est tous très occupé ! Moi par Opeth, Anders et Jonas par Katatonia… Mais si on arrive à retrouver un créneau où chacun d’entre nous dispose d’un peu de temps, on refera un concert, j’en suis sûr et je l’espère de tout cœur (rires).

Et penses-tu que vous allez enregistrer un nouvel album de Bloodbath ?
Je l’espère (rires). Je pense que les autres mecs étaient très contents de mes parties de batteries…

(le coupant) Ma question ne portait pas sur toi, mais sur le groupe tout court !
Ah d’accord, désolé (rires). Mais la réponse est la même, oui je pense ! Je ne sais pas quand, toujours à cause des satanés emploi du temps (rires), mais on le fera, dès qu’on aura un nouveau chanteur aussi car il était convenu avec Mike qu’il ne revienne pas dans le groupe ensuite (rires) !

Tu veux rajouter quelque chose ?
Je ne sais pas du tout (rires). Peut-être… (un ange passe) Non, j’en sais désolé (rires) !

Un grand merci à Martin Axenrot pour sa gentillesse et sa disponibilité