Interviews Retour
mardi 21 juin 2005 - U-Zine

Darkest Hour

Darkest Hour

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Les Américains de Darkest Hour viennent de sortir un nouvel album exceptionnel en ce milieu d'année 2005. Le groupe ne passant pas par la France pour faire la promo de Undoing Ruin, U-zine s'est donc entretenu avec eux via mail afin de s'avoir un peu plus sur l'avenir et sur leurs sentiments à propos de leur nouvel opus.

U-zine.net : Vous êtes de retour avec un nouvel album bien plus mélodique que les précédents. Quelle en est la raison ?
Darkest Hour: C’était quelque chose que nous souhaitions depuis longtemps car notre dernier album était un concentré de brutalité du début jusqu’à la fin. Alors que dans cet album, il y a des hauts et des bas, comme dans la vie… On a donc décidé d’adapter ça à notre musique en enregistrant à la fois des parties brutales et des parties bien plus mélodiques.

Par ailleurs, je trouve que la batterie sonne différemment…
Et bien, je dois dire que je suis assez surpris par ta question car les plans de batteries ne me semblent pas si éloignés de ce que nous faisions sur nos précédents albums. Donc, j’aurai du mal à te répondre… Mais je sais qu’on a travaillé énormément afin de rendre la batterie aussi efficace que possible, ce fut d’ailleurs l’un de nos principaux buts sur cet album.

A côté de ça, je trouve que John s’est largement amélioré au chant, à quoi cela est-il du ?
Il a extrêmement travaillé pour ce nouvel album afin d’avoir de nouvelles possibilités vocales, il s’est d’ailleurs beaucoup entretenu avec Devin Townsend. Et je suis convaincu que ces améliorations sont dues à l’influence de Devin sur lui !

En parlant de Devin Townsend, que vous a-t-il apporté en tant que producteur ?
Ce fut un excellent producteur qui nous a coacher durant tout l’enregistrement. Il était un peu comme la super glue qui nous fixait les uns aux autres. Et, à côté de ça, il nous a apporté son expérience personnelle et professionnelle ainsi qu’un nouveau point de vue dont nous avions vraiment besoin, je pense.

Vu que votre musique est plus mélodique, en est-il de même pour vos paroles ou, du moins, sont t’elles moins emplies de haine ?
Hmmm, pas vraiment… Mais je pense qu’elles sont clairement plus introspectives et émotionnelles que par le passé. Elles sont donc, cette fois-ci, bien moins axées sur le côté politique de la chose… On peut donc dire que nos paroles sont plus émotionnelles et moins haineuse pour reprendre ton terme.

Votre morceau Pathos est des plus surprenant, tu peux nous en dire un peu plus sur ce titre ?
En fait, c’est juste un break acoustique afin de mettre encore plus en avant les parties agressives et lourdes.

Cette fois-ci, vous n’avez fait appel à aucun invité, à la différence de votre précédent album. Pourquoi ça ?
En fait, sur notre dernier album nous voulions revenir à nos influences tout en les partageant avec d’autres musiciens. Alors que cet album a plus pour but de renouer avec notre unité en tant que Darkest Hour. On ne s’est pas du tout concerté pour inviter d’autres personnes, ne sachant pas la direction que nous allions prendre.

D’ailleurs, était-ce votre but de faire un album plus facile d’accès avant de rentrer en studio ?
Hmmm, je ne suis pas sûr qu’on ait la même définition de facile d’accès. Notre musique reste toujours du thrash metal avec des parties aussi brutales que possibles. Donc, je ne vois pas trop ce que tu veux dire…

Votre précédent album a été réédité avec un DVD bonus, allez-vous faire de même avec Undoing Ruin ?
Ce n’est pas d’actualité, mais en même temps, ce n’est pas moi qui prend la décision donc je n’en sais rien et ne me pose pas la question.

Vous avez tourné un clip pour Convalescence, tu peux nous en dire un peu plus, notamment sur sa date de sortie ?
Très bientôt ! Nous sommes entrain de travailler sur les derniers détails de la version finale aujourd’hui. Et je pense donc que notre label, Victory, la mettra en ligne ou la diffusera sur MTV dès que ce sera possible. [ndr : le clip est désormais disponible ici]

A l’heure actuelle, la musique de votre premier EP est très difference de celle d’Undoing Ruin. Quel regard portes-tu sur cet EP avec le recul ?
Je ne pense pas qu’aujourd’hui notre premier EP soit toujours bonne pour l’époque. Par contre, au moment où cet EP est sorti, il était vraiment cool et en avance sur son temps. Cependant, aujourd’hui je ne le conseille plus du tout à nos fans. S’il faut acheter un album de Darkest Hour, achetez plutôt notre nouvel album. Voilà ce que je dirai…

J’ai entendu dire que vous aviez rencontré quelques problèmes avec la police lors de votre photo session ?!
Pour faire simple, ces trous du cul de flics pensaient que nous étions des terroristes prenant des photos du pont afin de le faire sauter à l’avenir. Alors que nous prenions juste des photos pour faire la promo de notre nouvel album.
C’est horrible, aujourd’hui, il y a une telle psychose qui s’abat sur les Etats-Unis et sur notre gouvernement qu’on risque de rencontrer de plus en plus de situations de ce type. On n’est pas loin de 1984 et de l’époque de Big Brother !

Quels sont vos projets de tournée ?
Nous allons tourner tout l’été à la fois aux Etats-Unis et Europe. Toutes les dates de notre tournée sont visibles sur notre site www.darkesthour.cc.

Et à quand la France ?
Si ce n’est pas cet été, nous serons alors de retour vers l’automne, pour sûr !!!

Tu veux rajouter quelque chose ?
Non, je veux juste te remercier pour l’interview et je n’en peux plus d’attendre pour venir jouer en FRANCE !!!

Merci à Dan pour cette interview