Interviews Retour
lundi 20 décembre 2004 - U-Zine

Benighted

Julien Truchan

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

ICP fut l'un des albums qui marqua le plus l'année 2004 en matière de brutal death français. Presque un an après la sortie de l'album, il était temps de faire le point avec le chanteur de Benighted.

U-zine : Presque un an après la sortie de votre album ICP, peux-tu nous faire un petit compte rendu sur l’incidence de sa sortie. Qu’a t’il changé pour vous ?
Julien TRUCHAN (chant ) : Nous avons bougé beaucoup de choses avec cet album ! ICP nous a permis une reconnaissance beaucoup plus importante en France comme à l’étranger. Les chroniques ont été ultra élogieuses aux quatre coins du globe, nous avons pu effectuer de nombreuses dates et nous sommes maintenant très demandés pour les dates ! C’est génial et nous sommes très fiers d’avoir sorti cet album !

Tout d’abord, pourquoi avoir choisi le Kohlekeller Studio en Allemagne pour l’enregistrement de ICP ?
Nous avons connu l’existence de ce studio grâce à nos potes de Destinity qui y ont enregistré Under the Smell of Chaos, un an auparavant. J’ai été invité à chanter sur un de leurs titres et avec Olivier, on a trouvé le travail de Kohle, l’ingé son du studio, très professionnel ! On s’est dit que c’est exactement ce qu’il nous fallait pour notre album ! On n’a pas été déçu !

Tu fais un boulot formidable au chant. Tout le monde est bluffé quand on apprend qu’il n’y a qu’un chanteur dans Benighted. Comment arriver à moduler ta voix aussi bien ?
Merci beaucoup pour le compliment !!! Je travaille énormément ma palette de voix pour pouvoir apporter quelque chose d’original et de moins linéaire que ce qu’on trouve dans les albums de death de ces dernières années. Les différentes voix que j’utilise sont en effet l’illustration de notre concept qui tourne autour des maladies psychiatriques, en l’occurrence plusieurs personnes en une seule en ce qui concerne mon chant. Par contre, je ne permettrais pas sur album quelque chose que je ne pourrais pas reproduire sur scène. J’ai horreur des effets et des trucages !

Le thème abordé sur ICP n’est pas des plus simples ( à savoir l’aliénation mentale et les pathologies psychiatriques de l’enfant ). Peux-tu nous en dire un peu plus ?
Toutes les paroles sont directement inspirées de ce que je rencontre dans mon milieu professionnel, en effet, je suis infirmier en hôpital psychiatrique, ce qui me donne les connaissances suffisantes pour apporter des choses crédibles qui ne sont pas tirées du film gore que j’ai pu voir l’avant-veille ! Le concept est très important pour nous car il fait corps avec la musique et ce qu’on veut retranscrire sur scène. ICP ne fait pas exception à la règle, c’est pourquoi je me suis surtout intéressé aux maladies psy de l’enfant et de la femme enceinte pour cet album.

Comment faites-vous pour que la musique de Benighted soit aussi brut et puissante parfois ( Bestial Breeding ), et aussi complexe que saccadé ( Self-proclaimed God ) ?
Chaque morceau que nous écrivons est travaillé et remanié de façon à ce qu’il soit le plus efficace possible. Chaque titre a sa propre identité musicale et conceptuelle. Nous n’aimons pas faire deux fois la même chose, nous préférons avoir des compos variées qui apportent de la richesse à un album. Notre méthode de compo permet à chacun d’intervenir et amener ses idées, de cette manière, on a une marge de manœuvre assez vaste et on peut incorporer pas mal d’influences à la colonne vertébrale brutal death de notre musique.

Pourquoi avoir chanté le dernier morceau de votre album en français ? Fier de tes origines ?
Oui, mais ça ne se limite pas à ça. Il y a en fait trois morceaux en français sur ICP, c’est surtout pour des raisons d’intonations qu’on trouve que notre langue peut parfois amener quelque chose à un morceau. Les riffs prennent une dimension à part et ça apporte de la richesse et de la diversité. En plus, je trouve ça sympa de trouver quelques textes en français sur l’album d’un groupe de death.

L’auditeur peut être surpris d’entendre des passages mélodiques sur le huitième morceau. Qui du groupe les a voulus ?
Nous étions tous d’accord pour les intégrer à ce morceau, ça permet de laisser croire à un tournant calme du morceau avant de remettre la sauce !!!

On dit que vous retournez bientôt en studio...
C’est exact, on est en pleine période de compo et on a freiné un peu les concerts car il est prévu qu’on retourne en studio l’été prochain, préparez-vous au pire !!!

Comme tu nous l’as dit, tu travailles en milieu psychiatrique. Est-ce que tes patients sont au courant de ta deuxième vie ? ( si non, comment crois-tu qu’ils réagiraient ? )
Je ne suis pas sensé parler de ma vie privée à mes patients, donc ça arrive rarement. Ceux qui l’apprennent ou me reconnaissent sont d’abord surpris, puis ils trouvent ça assez marrants. Cela dit, il y a certains ont des maladies qui ne leur permettrait pas de prendre le recul suffisant par rapport à ça et ça ne ferait qu’alimenter leur délire. Certains auraient aussi peur de moi, je pense ! (rires)

J’ai minimum une fois par jour, un air de ICP qui me traîne dans la tête. Il y a t’il une explication docteur ?
Ce n’est pas un mal, cher monsieur, ne changez rien !!! C’est une bonne maladie !!! (rires)

Qu’en est-il du successeur de l’ancien bassiste ? Est-il toujours au sein du groupe ?
Oui ! On a enfin trouvé le bassiste pour Benighted !! Eric est maintenant avec nous depuis presque un an et son investissement et son talent apportent beaucoup au groupe. Notre line-up est enfin complet !

Que pensez-vous de votre prestation du Fury ?
Ca a été une expérience géniale pour nous !! On a donné tout ce qu’on avait ! Hormis le son des guitares qui était pas au top, on est plutôt satisfaits de notre prestation. Le public a eu l’air d’apprécier en tout cas !! On remet ça quand vous voulez !!!

Peux-tu nous expliquer pourquoi toi et Liem (guitare ) êtes vous pieds
nus sur scène ?

C’est une habitude qu’on a prise, mais je ne me souviens pas depuis quand ? On est super à l’aise comme ça et on sent toutes les vibrations qui montent de la scène, c’est une sensation terrible !

Etes vous satisfait de votre signature sur le label Adipocère ?
On est très reconnaissants envers Adipo pour tout ce qu’ils ont fait et continuent de faire pour nous ! Leur investissement à notre égard va en grandissant et même si on galère quelque fois pour obtenir des trucs, ils ont toujours été derrière nous !

Que penses-tu des nouvelles signatures du label, tels que Tenebrum Infectus, Zavorash,… ?
Tenebrum Infectus est un groupe qu’on connaît bien puisque ce sont de très bons potes à nous, c’est génial sur scène !!! A voir absolument ! Je connais peu Zavorash mais ce que j’en ai écouté ne m’a pas beaucoup plus, on n’est pas dans le même délire…

Le clip de Fœtus a été réalisé avec peu de moyen, mais donne un effet de puissance grandiose. Es-tu fier de cette vidéo ?
C’est un clip que nous a réalisé Mick de Destinity en très peu de temps. Il nous a suivi en concert et a fait le montage avec d’autres plans filmés à part (merci Alex, au passage !) et il nous a fait un truc super puissant ! On est très fiers de ce premier clip du groupe.

La scène death metal française actuelle devient aussi bonne en quantité qu’en qualité. Un mot là dessus ?
C’est clair que les bons groupes sont de plus en plus nombreux !!! Je pense notamment à Scarve, Sublime Cadaveric Decomposition, Destinity, Kronos, Inhumate, Fatal… et j’en passe et des meilleurs ! On peut être fiers de notre scène qui commence enfin à prendre la place qu’elle mérite ! Les asso se bougent le cul et il y a plein de concerts métal extrême à aller voir. Support the underground !!!

Enfin, que fait un death metalleux pour le nouvel an ?
Quelle question, la bringue !!! Avec tout ce qu’il faut pour passer un bon moment, c’est-à-dire les potes dans un premier temps. Le reste, ça vient après.

Pour finir, quelques mots sur la mort du regretté Dimebag ?
Juste répéter une nouvelle fois que c’est n’importe quoi ce qui lui est arrivé et qu’à cause d’un dégénéré, on a perdu un super guitariste. J’écoute Pantera depuis que j’ai 15 ans et c’est vraiment hallucinant à quel point des trucs dégueulasses peuvent arriver.

Encore félicitations pour cet album brutal et varié, qui est pour moi l’un des meilleurs de cette année 2004.
Merci beaucoup pour cette interview, Alexis !!! On donne rendez-vous à tous nos fans à nos dates en attendant le nouvel album ! Stay fucking brutal !!!

Merci à Julien pour avoir répondu si rapidement...