Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Gory Blister

The Fifth Fury

LabelSliptrick Rec
styleTechno Death
formatAlbum
paysItalie
sortiemai 2014
La note de
U-Zine
6.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Je ne sais pas ce que les Italiens de Gory Blister espéraient en faisant une illustration aussi moche mais ils ont au moins eu le mérite de capter l’attention. Il doit surement y avoir du pastiche des fresques catholiques version cheap et démoniaque, mais si l’on peut trouver l’ensemble intéressant, difficile de le trouver esthétique. Bon, c’est vrai qu’en regardant ce qu’ils ont pu faire avant, c’est guère mieux, leur précédent albumEarth-Sick valait aussi le prix de la laideur. Ceci mis à part, le groupe sort là sont cinquième album et le premier chez Sliptrick Records. On se souvient que leurs premiers avaient fait les beaux jours de labels très audacieux comme Sekhmet Records ou Mascot Rec.

Le groupe n’a d’ailleurs rien perdu de cette revendication de singularité puisqu’ils se placent sur un créneau extrême mais aussi technique. On pourra noter qu’ils ont pour l’occasion embauché le bassiste d’Illogicist, un autre groupe transalpin connu pour son aspect technique. Gory Blister ne se pose pas de limites et vous arriverez aussi à reconnaitre des pointes de thrash ci et là, histoire de varier le propos. Pour les fans de virtuosité, les soli sont présents et nombreux.

The Fifth Fury est composé de neuf titres dont un bonus (Heretic Infected Orchestra, un instrumental superflu) qui tournent autour des quatre minutes. Le groupe a privilégié l’énergie plutôt que la composition alambiquée. D’ailleurs, même si l’aspect technique est présent dans les plans, les soli et certaines constructions de morceaux, on ne peut pas vraiment parler de caractère dominant. Le groupe tente plutôt d’évoluer autour d’un metal extrême qui comprend du blasts et des growls, pour montrer qu’on est des durs comme Psycho Grave et quelques parties plus posées pour montrer qu’on sait tout faire comme Devouring Me. Pas de morceau de bravoure ou assez marquant pour s’imposer ceci dit.

On entend des parties qui groovent pas mal et qui font même plaisir à entendre comme le titre The Fifth Fury, titre entrainant qui aurait des petits relents de God Dethroned (Cette analogie vient surtout du chant qui se rapproche de celui du groupe Néerlandais). Cette chanson est un bon catalogue de ce que le groupe sait faire et comment ils savent le monter avec brio : la brutalité va crescendo, le solo tient une place centrale et tout ne part pas dans tous les sens, on retombe sur ses pieds. De même Prometheus Scars varie ses ambiances et ses tempi et on sent un travail un peu plus poussé sur des riffs qui accrochent vraiment l’oreille.

Le seul écueil, c’est qu’on ne trouve pas vraiment dans The fifth Fury ce qui nous fera définitivement accrocher au groupe au début de l’album. On trouve de vrais gros morceaux comme (Meet Me) In The Mass Grave qui est par sa richesse et son côté Death dernière période ou encore The Grey Machinery à la fin. Alors on espère que l’auditeur n’aura pas décroché d’ici, car le début de l’album, s’il n’est pas mauvais est assez commun (Toxamine, par exemple s’embourbe assez rapidement). Et c’est fort dommage car Gory Blister, après une période de creux à tous les atouts pour revenir sur le devant d’une scène italienne déjà bien occupée.

Alors avant de voir les grosses productions arriver, une petite mise à jour de ces groupes qui ont fait partie de la longue liste des formations « à l’avenir prometteur » ne pourra pas vous faire de mal. Personnellement, pour la moitié de l’album je vous le recommande, une petite écoute s’impose et on espère surtout qu’ils vont mettre les bouchées double pour le prochain histoire de reconquérir le morceau de la scène qui leur appartient.

01. Psycho Crave
02. Thresholds
03. Toxamine
04. Devouring Me
05. The Fifth Fury
06. Prometheus Scars
07. (Meet Me) In The Mass Grave
08. The Grey Machinery
09. Heretic Infected Orchestra (bonus)