Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Finis Gloria Dei

In Tenebris

LabelAuto production
styleRaw Black Metal
formatAlbum
paysFrance
sortienovembre 2003
La note de
U-Zine
6.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

La scène Black Metal Toulonnaise a, fût un temps pas si lointain, regorgé de formations fortement liées entre elles, multipliant les collaborations, et surtout, accouchant d’albums majeurs dans le vivier underground de la seconde moitié des années 90.

Si l’on évacue, voulez-vous, les aspects les plus sulfureux de ces groupes, dont on ne peut nier les propos plus que discutables qu’U-zine ne saurait cautionner, que ce soit entendu, tout amateur de Black Metal ne peut décemment contester l’indéniable qualité des brûlots crachés à la gueule du monde par un Seigneur Voland, Blessed in Sin ou Kristallnacht, entre autre.

Né des cendres encore fumantes de l'imparable Seigneur Voland, Finis Gloria Dei rassemble pour cette première démo tape, Xaphan derrière le micro, Black Christ à la 6 cordes et Lenrauth au matraquage de fûts. Un bref coup d’œil à CV des trois protagonistes devrait suffire à établir leur pedigree, chacun ayant officié dans les plus prestigieuses formations du Black Metal Toulonnais. Si d’ordinaire, il est de bon ton de se méfier des 'All-star band' (le terme étant ici, compte tenu de la relative confidentialité des personnes en question, à prendre avec des pincettes), c’est ici, sur cet In Tenebris, une démarche bien différente qu’a choisi Finis Gloria Dei pour s’exprimer.

Il ne faut pas ici rechercher un quelconque lien avec les formations d’origines de chacun des membres, Finis Gloria Dei ayant opté pour une création basée sur l’improvisation totale, capturée sur bandes en 2003. Si cet aspect n’est pas tant atypique qu’on voudra bien le croire dans le Black Metal underground, nul besoin de préciser que cet élément conditionne le résultat final : la forme bancale de certaines structures, l’originalité et la qualité de son étant les premiers aspects à souffrir de cette optique de composition.

Derrière ça, le résultat est à la hauteur, respire la conviction et la haine comme on en entend plus assez souvent. Dans sa plus grande partie, In Tenebris misera sur le mid tempo assassin, introduisant un blast ici et là, quelques breaks hacheront le rythme tandis que les vocaux hallucinés de Xaphan, s’ils se font rares et peut-être un peu trop noyés dans le magma sonore de cette démo, sont suffisamment empreints de rage libérée pour donner tout son impact à la rondelle.
Majoritairement axées sur des power-chords belliqueux, les 5 morceaux d’In Tenebris, souvent courts, s’inscrivent dans des sonorités particulièrement raw, à la limite de l’audible, old-school jusqu’au bout des ongles, qui fleure bon l’essence même du Black Metal, malsain et haineux, qui sait puiser de ses défauts ses plus imparables qualités, l’improvisation ayant ça de bon qu’elle néglige le perfectionnisme au profit d’une atmosphère pénétrante et sans fioritures.

Nul besoin de chercher ici une recherche approfondie du riffing ou de la rythmique, In Tenebris va droit à l’essentiel, et même si vous pouvez légitimement soupçonner quelques entorses à l’improvisation, ne serait-ce que par la communication visuelle, Finis Gloria Dei est un projet de musiciens qui se connaissent, qui regardent dans la même direction, soufflent les même exhalations refoulant la véhémence la plus noire, véhiculent tous les sentiment inhérents du Black Metal old-school et qui ont accouché ici de ce qui restera sans doute leur meilleur bébé.
A percevoir comme une captation d'atmosphère, vindicative au possible, poisseuse et spontanée. Pari réussi en ce sens.

1. In Tenebris
2. Eden Cremation
3. Unholy Wrath Descends
4. Return to Primordial Darkness
5. Damnation Supremacy