Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Ataraxie

Project X

LabelWeird Truth
styleDoom Death Metal
formatAlbum
paysFrance
sortienovembre 2011
La note de
U-Zine
8.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Project X. Pour mon esprit de vicieux, c'est le nom d'un film que j'ai vu et revu dans ma jeunesse avec Clara Morgane (<3 <==8). Désormais, cela restera gravé comme le nom de la nouvelle sortie d'Ataraxie. Une sortie qui n'est pas un nouvel album, soyons clairs. En fait, le Projet X est une compilation de deux disques comprenant la démo du groupe, aujourd'hui sold out, The Other Path, deux titres inédits et cinq titres live pour deux heures et demi d'un festin sonore (tiens ?! ça me rappelle quelque chose).

Le premier disque contient donc une réédition de The Other Path que les fans s'étaient arrachés à l'époque. La demande demeurait, cependant, toujours aussi forte pour cette démo alors que le groupe n'en était, pourtant, pas totalement satisfait. C'est pourquoi, on ne peut pas parler de réédition ici mais bien d'un réenregistrement avec les moyens d'aujourd'hui. Rien qu'à sa durée, on se rend compte que quelque chose a changé. On est, en effet, passé de quarante-cinq minutes à plus d'une heure de musique rien que pour la démo dans sa structure originelle (sept titres). Pourtant, la groupe n'a pas vraiment touché aux compositions mais a juste ralenti le rythme pour gagner dix-huit minutes même si ça ne choque pas vraiment. Il faut dire que l'enregistrement sent bon le professionnalisme et ainsi, la tension propre à cette démo est décuplée à l'image de « The Other Path » qui dès les premières notes dégage beaucoup plus que la version originale comme si on avait insufflé de la vie à des compositions qui mourraient à petits feux. Les parties Death d'un « Eternal Sufferings » sont bien plus tranchantes et les mélodies d'un « Behind The Mask » plus belles.

Seule ombre au tableau : le réenregistrement d'« Unholy Prayer » où vient se greffer EndE, le chanteur d'un autre groupe rouennais de Doom Death, Fatum Elisum. Il ajoute sa voix claire dans un duo avec Jo'. Le problème, c'est que, bien que j'aime beaucoup ce que fait EndE avec Fatum Elisum, je ne trouve pas son intervention opportune sur ce Project X. Honnêtement, c'est la seule chanson que je zapperais s'il n'y avait pas ce final dantesque sur lequel je reviendrais plus tard. Bah oui, Ataraxie a quand même suffisamment de classe pour rattraper n'importe laquelle de ses erreurs.

A coté de cette démo, viennent s'ajouter deux titres - quasiment - inédit, « From Agony To Eternity » et « A Jamais ». Je dis « quasiment » parce que le premier des deux était présent sur un vieux live du groupe intitulé Live Doomination. En tout cas, « From Agony To Eternity » est très mélodique, proche de l'esprit solennel de Mournful Congregation sans en avoir la pureté. C'est surement, malgré ses douze minutes, la chanson la plus accessible. « A Jamais » est, elle aussi, une sacrée réussite avec cette montée en puissance qui débouche sur un final là aussi dantesque qui ressemble à celui d'« Unholy Prayer » mais en encore plus intense. Le groupe, sur ces deux passages, se Dark Metallise à l'extrême comme il ne l'a jamais fait et franchement, c'est assez grandiose à écouter.

En plus de tout cela, le groupe propose un live audio durant une heure d'une grande qualité. Il a été enregistré à Longueau (près d'Amiens) lors du festival des Festins Sonores (Ah bah voilà!) en 2008. Franchement, j'ai vu ce groupe huit fois en concert et avec cet enregistrement, on s'y croirait vraiment. En plus, la setlist jouée est ma préférée avec en prime, la sublime reprise de Bethlehem, « Aphel - Die Schwarze Schlange ». Après, c'est vrai que l'intérêt peut être limité car quitte à écouter sur des enceintes chez soi, autant écouter les versions des albums plus que les versions lives qui sont légèrement moins bien. Toutefois, pour une personne ne connaissant pas le groupe et le découvrant avec ce Projet X, cela peut permettre une belle porte d'entrée avec cette setlist « best of ».

Ce Project X est donc un bel objet pour tous les fans d'Ataraxie mais qui peut permettre à ceux qui le souhaitent de découvrir le génie de nos Rouennais à travers ce live Best Of. Si, ce n'était pas qu'une compilation, ce double album serait dans mon top de l'année sans hésitation possible. Le groupe y dévoile un peu plus sa facette mélodique que ce soit dans la beauté ou dans l'agression sonore. Je crains bien que la première édition de The Other Path ne soit rangée aux oubliettes. Quoi qu'il en soit, je ne peux plus l'écouter désormais.

PS : Je n'ai pas détaillé mon avis de la démo mais si vous souhaitez une chronique un peu plus exhaustive, il vous suffit d'aller lire celle que j'avais faite de la première édition de The Other Path (Lien en dessous).

Disque 1 :
1. The Other Path
2. My Last Breath
3. Behind The Mask
4. Eternal Sufferings
5. The Isle Of Dead
6. Unholy Prayer
7. Alone In My Coffin
8. From agony To Eternity

Disque 2 :
1. A Jamais
2. L'Ataraxie (Live)
3. Walking Through The Land Of Falsity (Live)
4. Aphel - Die Schwarze Schlange (Reprise de Bethlehem, live)
5. Anhédonie (Live)
6. Another Day Of Despondency (Live)

Les autres chroniques

Album

janv. 2003 U-Zine

Ataraxie

The Other Path

Album

juin 2005 U-Zine

Ataraxie

Slow Transcending Agony

Album

mai 2008 U-Zine

Ataraxie

Anhédonie