Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Torture Throne

Thy Serpent's Cult

LabelAutoproduction
styleDeath Metal
sortiedécembre 2011
La note de
U-Zine
6.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Torture Throne. Un EP, un artwork pro, ultra-minimaliste, 5 tracks cellophanés sous le doux nom de Thy Serpent’s Cult. Quatuor anonyme en provenance de la prolifique Seine-Maritime en termes de Metal extrême, la formation Havraise impose directement par son visuel un amour ostentatoire pour le metal tendance bien dégagé derrière les oreilles juste ce qu’il faut de retro.

D’un point de vue état civil, les indices sont maigres et tout juste sachons nous que Torture Throne s’est formé en 2009 sous l’impulsion de Damien, en charge de 6 cordes, et de Fabrice, affecté aux drums, et qu’après quelques errances de line-up, les deux membres originels se sont octroyés les services de Guillaume en charge de la basse et des gruiks de circonstance et de Xavier pour la seconde gratte. Thy Serpent’s Cult quant à lui, pondu en mars dernier a suivi son petit bonhomme de chemin et a obtenu suffisamment de soutien des amateurs pour repasser directement en case ‘repressage’. De bonne augure.
Et que renferme-t-il ce Culte rampant ? Pas de grosses surprises, non pas en terme de qualité mais en terme d’orientation, comme abordé à l’instant, on sait où on va, on sait à quoi s’attendre, rien qu’en posant un œil furtif à la pochette.

L’étiquette colle bel et bien avec le produit et Torture Throne à défaut de surprendre, aborde sans prétentions, avec une spontanéité qui lui fait honneur, les racines du Death metal bien dégoulinant de distorsion et de growls d’outre-tombe, qui renvoie avec quelques touches de modernité aux prémices du genre. Si nous devions résumer, autant dire que cet EP vogue tranquillement dans des eaux déjà largement parcourues par quelques sinistres navires bien connus des amateurs. Le tempo est vaste, alterne avec aisance mid-tempo et parties blastées, quelques sursauts thrash apparaissent furtivement, intelligemment contrebalancés par les growls caverneux d’un Guillaume omniprésent, garant absolu de l’orientation death du groupe, le riffing caresse délicieusement la scène du début des années 90 et finalement, l’EP passe comme une lettre à la poste.

En réalité, il n’existe pas de vraie originalité chez Torture Throne mais aucun grief majeur ne pourrait être invoqué à l’encontre des Havrais (excepté peut-être leur ville d’origine – Les Rouennais comprendront).
Golgotha, introduction sournoise qui lorgne avidement vers les terres nettement plus Black entame avec pertinence un skeud qui ne te fous pas claque ultime mais qui est foutrement bien gaulé, qui parvient à enchaîner les titres sans que l’on cesse d’écouter l’objet par lassitude.

Certes le format court de Thy Serpent’s Cult esquive habilement tout risque de redite mais qu’importe, la qualité d’exécution invite l’amateur de Death Metal old-school à y retourner.
Alors non, tout n’est pas parfait, loin de là, on salue l’unité de l’album, constant et cohérent, mais on déplore qu’aucun des 5 titres ne fasse vraiment plus dresser l’oreille qu’un autre. Torture Throne manque encore légèrement de maturité pour véritablement poser sa griffe dans l’univers un poil sclérosé du Death Metal, aussi nostalgique des temps passés soit-il.

En définitive, Torture Throne prouve avec cet EP qu’il en a dans le sac, qu’il sait manier le hachoir et inciser là où ça fait mal. Les tracks Christ’s Passion ou Golgotha témoignent à eux seuls du potentiel des Havrais, malheureusement sous-exploité, peut-être sous couvert d’hommage, dont il faudrait se libérer pour voler de ses propres ailes.

Un timide essai qu’il faudra transformer. En attendant, Thy Serpent’s Cult vous fera passer un bon moment.

1. Golgotha
2. Thy Serpent's Cult
3. Conjuration of Supreme Agony
4. Torture Throne
5. Christ's Passion