Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Shape of Despair

Written in My Scars

LabelSolarfall
styleFuneral Doom Metal
formatAlbum
paysFinlande
sortieoctobre 2010
La note de
U-Zine
7/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Il y a certaines sorties qu'on attend presque comme le messie. C'est qu'après la sortie de sa compilation éponyme en 2005, Shape of Despair nous a laissé sans rien, juste une reprise de Skepticism sur un album tribute. Aucune info jusqu'à début 2009 ou le groupe annonçait l'enregistrement d'un ep. Puis nous avons attendu, encore. Quelques annonces par-ci par-là annonçant la signature chez les tout jeunes Solarfall, et la sortie uniquement en vinyle de cet ep en question. Nous voici le 31 Octobre 2010 et le précieux Graal est arrivé, soit 6 ans après le magnifique Illusion's Play, aussi incontournable que ses deux grands frères.

Deux titres, c'est peu, deux titres de six minutes, c'est vraiment peu, même pour du funeral doom. Alors petit cours de rattrapage pour ceux qui ont séché les cours : Shape of Despair pratique un funeral doom très aérien, aidé par les claviers utilisés avec grande intelligence. Leur musique est très accessible pour du doom, souvent longue, pas forcément dépressive, toujours belle. Written in My Scars suit la même ligne directrice employée sur le reste de la discographie. A ceci près que les deux morceaux présents sur cet ep sont les plus court composés par le groupe. Ils ne sont pourtant pas les meilleurs titres pour commencer à s'intéresser à Shape of Despair.

Ne vous en faites pas, le génie est tout de même présent, Shape of Despair est fidèle à lui même, composant toujours avec talent et un soupçon de génie. Alors pourquoi ce ton ? Parce qu'après 6 ans d'attentes, on aurait pu espérer autre chose que 12 minutes, aussi exceptionnelles soit-elles. L'impression d'avoir un doom « vite expédié », alors que ces deux titres aurait gagné à être tirés en longueur.

Ces deux titres restent dans la veine d'Illusion's Play, les même sonorités très légères, jouant sur le même contraste rythmique métal lente et lourde avec chant guttural, opposé aux claviers aériens et le chant clair de Natalie Koskinen (très loin dans le mix et noyé sous la reverb, mais bel et bien là). Alors que dire de plus ? Qu'ils ne se sont pas foulés ? C'est certains, ou garde un goût d'inachevé (ce qui nous donne forcément envie de réécouter le reste de la discographie !), et le sourire béat affiché clairement sur notre visage s'en va aussi vite qu'il est arrivé.

Written in My Scars reste un excellent ep qui souffre du rapport durée/temps d'attente. En attendant le split ep avec Before The Rain en Juin (avec une reprise de Lycia, pas de quoi sauter au plafond) et le quatrième album, annoncé mais sans aucune date, qu'on attend le pied ferme.

01 - Written in My Scars
02 - The Bliss of Sudden Loss