Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

LouKa

Des Singes En Automne

LabelFantaizic
styleRock
formatAlbum
paysFrance
sortiemars 2013
La note de
U-Zine
7/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Ah te voilà, le bon vieux Rock français, ça faisait longtemps que je n'avais pas pris de tes nouvelles. C'est un peu de ta faute aussi, tu n'avais fait que de me décevoir alors que je ne cherchais qu'un peu de réconfort. Nous ne sommes désormais plus du même monde et tu es de ce genre avec lequel je ne veux plus batifoler. Alors quand tu reviens vers moi avec Louka, la solution de facilité serait de te dégager à grands coups de pied au cul comme d'autres l'ont fait mais, trop bon, trop con, j'ai envie de te laisser une chance de t'expliquer, voir si tu as quelque chose d'intéressant à me proposer.

Avec Louka et ses membres présent dans d'autres projets comme Elvaron, Symakya ou Hateful, tu n'as pas pris les premiers venus pour tenter de me convaincre puisqu'ils sortent avec Des Singes En Automne leur troisième album après plus de dix ans de carrière. Là où tu ne me facilites pas la tache, c'est que tu as choisi un groupe chantant en Français, ce qui n'est pas vraiment courant dans ce que j'écoute désormais. Alors quand me tombe dessus « La Hucha », j'ai envie de lâcher l'affaire directement car cela sonne tout simplement ridicule. La voix et les paroles révolutionnaires clichées, ça a vraiment du mal à passer. Et pourtant, tout n'est question que d'adaptation : Si sur les premières écoutes, je ne retenais que les choses qui dérangeaient ma pauvre petite oreille à l'instar de « L'Autre Moitié De Soi » et « Comme Si Comme » où les lignes de chant paraissent totalement en décalage d'une musique qui ne décolle pas forcément plus, par la suite je me suis mis à chanter des refrains méchamment accrocheurs comme celui de « La Hucha » ou encore celui de « Duke Vit L'enfer » et même à me dandiner sur les rythmes irrésistibles d'un « Narcisse Et Compagnie ». Je suis même surpris d'apprécier vraiment la « ballade » concluant l'album « Une Comédie Qui Tue », touchante à souhait. Même s'il faut se faire au chant de Ludovic, les paroles sont bien écrites dans le sens où elles se marient admirablement aux compositions, ce qui n'est pas toujours évident quand on chante dans la langue de Molière.

Alors oui, c'est vu, vu et revu mais Des Singes En Automne n'est pas la gaufre à laquelle je m'attendais en voyant la pochette de l'album et à l'écoute des premières notes. Derrière, il y a de l'expérience, de la maitrise et surtout beaucoup d'envie qui feront que Louka n'aura aucun mal à convaincre avec cet album possédant des compositions qui devraient faire quelques malheurs sur les scènes de France.

Tu avais donc raison, Ô toi, Rock Français. Il reste quelques formations dans le style valant le coup, le tout c'est d'avoir la force de creuser pour les découvrir mais ça, ce n'est pas gagné.

1. La Hucha
2. L’Impermanence
3. L’Autre Moitié De Soi
4. Apologies Nucléaires
5. Narcisse Et Compagnie
6. Duke Vit L’Enfer
7. Comme Si Comme
8. Même Pas Mal
9. Vertiges
10. Une Comédie Qui Tue