Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Deadlock

Mondo Bizarro

LabelLifeforce
styleNeo Melodeath racoleur et honteux
sortiefévrier 2011
La note de
U-Zine
1/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Comment peut-on ?

Comment peut-on tromper une personne naïve et fragile comme moi de la sorte ? Comment peut-on classer ce groupe dans le Death Melodique sans aucune autre indication ? Je suis gentil, je vais chercher sur les Ipools les sorties qui seraient susceptibles de m'intéresser et forcément quand je vois l'étiquette Death Mélodique, que je vois un nom informatique Deadlock et restant sur l'excellent souvenir du dernier album de MyGrain, et bien je jette une oreille et je me sens obligé de chroniquer la bête.

Obligé, c'est bien le mot car j'ai perdu des heures de ma vie à écouter ce Mondo Bizarro. Non pas que ce soit un album mauvais mais c’est en fait, un album TRÈS mauvais dépourvu d’âme. On ne peut parler de Musique ici mais bien de marketing. C’est sur que quand on est un jeune groupe, on se pose la question que faire : Vivre pour sa passion ? Vivre pour le fric ?

Je ne connais pas trop la carrière de Deadlock qui, paraît-il, a sorti un premier album prometteur avant de décliner d’album en album pour finalement atteindre les abysses avec ce Mondo Bizarro. Je me rappelle vous avoir parlé de Mar De Grises qui savait mettre en musique le vide, mais ça, c’était avant d’écouter ce produit (produit est plus juste qu’album) qui représente quarante minutes de vide intersidéral.

C’est pour dire mais quand j’écoutais ce produit sur mon ordinateur et que mes parents entraient dans la pièce pour me parler, j’avais honte. Honte que des fervents fans de Céline Dion, Florent Pagny et autre Liane Foly ne remettent en cause mon combat contre la variété française de la faute de Deadlock. Bah oui car, Metal ou pas, on est dans le même registre de soupe, de tapinage... De blague.

Je déverse ce que j’ai sur le coeur depuis des lignes sur ce groupe mais au fond pourquoi tant de haine ? Déjà, on est censé être dans un espèce de Death Mélodique moderne, du moins Lifeforce me l’a vendu comme ça. Or à part deux ou trois mélodies de guitare, on est plutôt dans du Néo ou du très mauvais Metal Gothique. Je ne dis pas Symphonique car les claviers sont quand même vachement en retrait comme tous les instruments. Ce n’est pas plus mal tant tout est à la fois racoleur et mal structuré. On voit tout arriver de loin mais en plus, c’est mal composé. par exemple, MyGrain sait faire durer ses morceaux de manière à ce que chaque partie soit bien imbriqué entre elles, Deadlock est tellement formaté qu’on met toutes les parties les unes à la suite des autres sans ciment car les morceaux ne doivent pas trainer.

Pour continuer dans l’éloge, le chant gueulé est horrible et je pense sans me vanter que je pourrais faire de même et pourtant, je n’ai aucune voix. C’est forcé, sans relief, monotone pas mis en valeur par la production.

Ce qui nous amène sur le dernier mais plus important élément qui blesse. Tant qu’on est dans le racolage, autant prendre une chanteuse pour assurer les refrains. Une chanteuse qui, elle, chante bien mais qui m’amène à me poser une question.

N'y a t-il qu'une seule façon de chanter pour les femmes aujourd'hui ?
Comme d’habitude avec ce type de chanteuse, on imite les plus grandes du genre qui ont pourtant déjàpas mal sombré comme Cristina Scabbia (Lacuna Coil), Sharon Den Adel (Within Temptation) et surtout Amy Lee (Evanescence) avec encore moins de talent. « Evanescence ». Voila. le mot est lâché. Le produit se rapproche plus de cette mouvance Néo putassière sans talent (Tous les groupes de Néo ne sont pas à mettre dans ce panier) que du In Flames, même récent.

Rien n'est à sauver de ce produit qui est un naufrage total. Aucune envie, aucune passion, juste des dollars pleins les yeux et une âme vendue au diable.

Pour finir, je ne vais faire que citer un grand homme qui a eu la même réaction que moi en écoutant ce produit:
 



« je vous le dis franchement, j'ai vomi. »

1. Virus Jones
2. State Of Decay
3. Falling Skywards
4. Earthlings
5. You Left Me Dead
6. Brutal Romance
7. Alienation
8. Renegade
9. Htrae
10. Bizarro World
11. Paranoia Extravaganza

Les autres chroniques

Album

nov. 2008 U-Zine

Deadlock

Manifesto