Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Swashbuckle

Crime Always Pays...

LabelNuclear Blast
styleThrash pirate
formatAlbum
paysUSA
sortieseptembre 2010
La note de
U-Zine
6/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Yeargg moussaillon !! Envie d’embarquer sur un navire, de naviguer sur les sept mers, de piller les villages côtiers et les frégates qui croiserons ta route ? Si ça te tente, bienvenue dans l’univers de Swashbuckle ! Le pirate metal n’est pas chose nouvelle puisque le groupe Running Wild avait déjà éprouvé l’univers métal à travers leur heavy épique, dont le point culminant restera l’album Under Jolly Roger (1987). Le courant est depuis peu revenu à la mode, mené par Alestorm et plus récemment par Swashbuckle, formation américaine qui monte depuis quelque temps. Loin du heavy de Running Wild ou du folk à boire d’Alestorm, ici on a affaire à du thrash pur et dur, infusé dans une eau salé en provenance directe des Caraïbes.

La formation nous avait gratifiés de deux très bons albums : Crewed by the Damned en 2006 et Back to the Noose en 2009. Notons de plus le split paru avec Ex Deo en 2009, peu de temps après la sortie de leur Romulus, inspiré de l’époque romaine. Swashbuckle avait jusqu’alors marqué les esprits notamment via le clip de Cruise Ship Terror, véritable petite perle en live comme sur album rappelant parfois les compositions de Municipal Waste sur fond de piraterie ! En septembre 2010, le groupe sort donc son 3ème album studio : Crime Always Pays. Le contenu en avait l’air bien alléchant étant donné l’excellent titre « At the Bottom Of A Glass », publié sur le myspace de la formation peu avant la sortie de l’album. Qu’en est-il réellement ?

Je dois l’avouer, la première écoute m’a laissé très perplexe … Non pas que j’ai trouvé cet album foncièrement mauvais, mais il m’aura fallu du temps pour l’assimiler … « At the Bottom Of A Glass » avait laissé entendre que l’album serai quelque peu mélodique et épique, tout en restant brutal et direct. Au lieu de ça, nous nous retrouvons avec un album de thrash plutôt basique et peu inspiré, ayant pour seul intérêt le concept de piraterie … Dénué de ce seul concept, l’album a de quoi laisser de marbre … Où sont passées les interludes entre les morceaux qui apportaient beaucoup d’humour et de déconne ? Où est passé l’esprit de piraterie qui transpirait par chaque mélodie, si ce n’est uniquement dans les paroles ? Disparu, ni plus ni moins …

Certes, l’album n’est pas non plus totalement mauvais, bien loin de là. J’en veux pour preuve les deux premiers titres, une intro ouvrant parfaitement sur un « We Are The Storm » explosif qui fera grand mal en live. Point intéressant également « A Time Of Wooden Ships & Iron Men » un peu plus mélodique, ou le titre éponyme, direct et sans concessions. On relèvera 4 titres acoustiques : l’intro, « Of Hooks And Hornswogglers », « Legacy`s Allure » et l’outro (assez logiquement).

Après de nombreuses écoutes, j’avoue que l’album m’a laissé sur ma faim. Back To The Noose avait l’immense avantage de posséder un titre incontournable : « Cruise Ship Terror ». De plus, de nombreuses petites interludes instrumentales (ou pas) venaient ponctuer l’album, renforçant cet aspect pirate, avec un peu d’accordéon ou de guitare sèche. Cette alternance permettait non seulement d’aérer l’album mais également de coller au stéréotype du pirate, alternant sa vie entre piraterie (titre thrash) et navigation (titres plus calmes). Sur Crime Always Pays, tout cela a disparu et cette ambiance qui faisait tout le charme du groupe a ni plus ni moins été jeté par-dessus bord.

Espérons donc que le trio américain se reprenne et nous propose un retour aux sources. On dit souvent que le troisième album est celui de la maturité, serai-ce ici le cas pour Swashbuckle ? Possible, mais au vue de leurs prestations scénique, les membres ont conservé cet esprit déconneur à prendre au second degrès, ce qui ne colle pas avec cet album … Quand en plus les morceaux thrash n’ont pas de réel intérêt musical, cela donne un album relativement médiocre … Si le crime paye toujours, certaines évolutions ne se payent pas toujours cash … Dommage !


1. Slowly Wept The Sea
2. We Are The Storm
3. This Round's On YOU!
4. Powder Keg
5. Where Victory Is Penned
6. Of Hooks And Hornswogglers
7. A Time Of Wooden Ships And Iron Men
8. Crime Always Pays
9. Raw Doggin' At The Raw Bar
10. The Gallow's Pole Dancer
11. Legacy's Allure
12. At The Bottom Of A Glass
13. To Steal A Life
14. You Bring The Cannon, We'll Bring The Balls
15. Surf-N-Turf (For Piratical Girth)
16. Rope's End