Articles Retour

La grotte de S. #14

vendredi 1 mai 2020 - S.
S.

Pendant qu'un virus peine à éradiquer la population mondiale, les mois de mars et avril ont pour le moins été prolifiques en matière de nouveautés Black Metal. Depuis que cette rubrique existe, c'est probablement la plus grande sélection réalisée avec pas moins de 27 albums. De quoi occuper son esprit en ces temps confinés.

Mon top 5 s'oriente vers les réalisations de Luctus, Elffor, Drudensang, Grift et Nyrst. Et vous ?

 

LUCTUS - Užribis [Lituanie]

Bandcamp | Label

Digne représentant de la trop peu connue scène lituanienne, Luctus a sorti son quatrième album studio chez Inferna Profundus Records. Et diantre, quelle démonstration ! Le quatuor dresse un décor apocalyptique au travers de sa musique. La production bénéficie d’un relief particulièrement sculpté, dessinant des lignes tranchantes qui conduisent tout droit vers les abysses. Le Black Metal des Baltes est une ode à la noirceur, dont l’unique but est de tirer l’auditeur toujours plus bas, comme en témoignent ces quelques solos tout droit sortis des enfers et ces vocaux rocailleux.

 

DRUDENSANG - Rauhnachtszeremonie [Allemagne]

Facebook | Label

Dans les tréfonds de l’underground allemand sévit Drudensang. En dépit de plus de sept ans d’existence, ce projet a la particularité de n’avoir à ce jour aucun album studio, mais uniquement de courtes démos et des splits. Les seuls enregistrements longue durée sont des captations de concert. J’avais eu l’occasion de connaître les Bavarois lors de la sortie de la première d’entre elles : Verborgene Riten - A Live Ritual at Blasphemy Halls. Ce fut une révélation. Trois ans plus tard, Drudensang réitère l’exercice avec leur second live Rauhnachtszeremonie, paru en vinyle limité chez Dominance of Darkness Records. Si de prime abord cette stratégie de proposer du live semble étonnante, c’est probablement dans ces conditions que s’exprime tout le potentiel et la force du groupe. Enregistré lors de leur concert à l’Iron Eagle de Lugau (Allemagne) en 2018, le combo délivre pendant un peu moins d’une heure une véritable leçon de Black Metal. Grâce à un mixage bien équilibré, le son des Teutons bénéficie d’une puissance de feu, mettant en relief des compositions monumentales. A la fois mélodique et belliqueux, le rituel des Allemands ne laisse pas indifférent, notamment la prestation du vocaliste, au timbre particulièrement agressif. Une formation qui me rappelle leurs compatriotes de Totenburg. Sacrée expérience !

 

ELFFOR - Unholy Throne of Doom [Espagne]

Bandcamp | Label

Après avoir mis l’accent sur le Dungeon Synth ces trois dernières années avec la trilogie Dra Sad, entrecoupé d’un Impious Battlefields de bonne facture en 2018, l’inspiration d’Eöl ne semble pas tarir en dévoilant un nouvel album fin avril. Si Elffor possède une étiquette d’ersatz de Summoning, réputation qui lui colle à la peau depuis ses débuts, cela fait pourtant de nombreuses années que ce projet s’est détaché de l’influence magnétique des Autrichiens, en créant son propre univers fait d’imagerie médiévale (même si certaines réminiscences ressurgissent de temps à autre).
Composé de 4 monolithes dépassant les dix minutes, Unholy Throne of Doom embarque l’auditeur dans le monde imaginaire que l’Espagnol s’efforce de construire album après album. Un monde froid peuplé de créatures hostiles, mais également propice à la rêverie. Par leur rythme linéaire quasi constant, les morceaux parviennent à créer une ambiance hypnotique, on se laisse porter par ce Black Metal atmosphérique. Ce dernier est relevé par des arrangements de clavier lancinants, sombres et épiques, ainsi qu’une voix distante et étouffée, se fondant parfaitement aux compositions. Le résultat n’en est que plus cohérent et homogène, à tel point qu’Elffor a produit ici un de ses meilleurs albums depuis longtemps.

 

TRHÄ - Nvenlanëg [?]

Bandcamp | Label

Voilà une curieuse entité sortie de nulle part. Aucune information n’est disponible sur ce projet, pas même sa nationalité d’origine. Seulement une page Bandcamp, sur laquelle ont été déposés trois morceaux pour près d’une heure de musique. Ils recèlent un Black Metal atmosphérique, assez cru dans la production, dans un style comparable à Paysage d’Hiver. Malgré la difficulté d’accès lié au son rugueux, les compositions de Trhä invitent à la rêverie et à l’évasion spirituelle, grâce aux mélodies qui émergent et aux nappes de clavier éthérées. Une belle découverte.

 

BÂ’A - Deus Qui Non Mentitur [France]

Site | Label

Pour son premier album studio, Bâ’a fait une entrée fracassante tant il impressionne. Basé sur le concept de la relation de l’Homme au Divin, le trio propose un Black Metal finement composé et mixé, restituant un son lourd, détaillé et complètement immersif. L’atmosphère y est solennelle et prophétique, surtout grâce à l’inimitable Hreidmarr au chant, dont le timbre se prête parfaitement à la thématique. Un opus puissant et marquant.

 

CENOTAPHE -  Monte Verità [France]

Bandcamp | Label

Cénotaphe fait partie de ces groupes montants de la scène underground hexagonale. Fort de plusieurs EP, démo et split, tous convaincants, le duo a sorti son premier album studio en mars. Soutenus par une production organique et charnue, les Français proposent un Black Metal conquérant, épique et spirituel, avec un réel travail dans les compositions et les textes.

 

KORGONTHURUS - Kuolleestasyntynyt [Finlande]

Facebook | Label

Malgré 20 ans d’existence, Korgonthurus n’a sorti ici que son troisième album studio et la horde s’applique scrupuleusement à rester dans le sillage du Black Metal finlandais traditionnel. Leur musique est noire, asphyxiante et malsaine. C’est toujours un plaisir d’avoir Corvus au chant, dont le timbre maladif entretient la flamme d’un certain Sanojesi äärelle (entre autres) de Horna, sur lequel il avait porté sa voix. On y retrouve une atmosphère assez similaire...

 

MOORGEIST - Moorgeist [Allemagne]

Bandcamp | Label

Moorgeist n’en est pas à son premier coup d’essai. L’Allemand a créé un certain nombre de projets par le passé et celui-ci, qui porte son nom, a vu le jour cette année avec ce premier album. Dépassant à peine les vingt minutes, l’individu peint un décor lugubre et poisseux. Son Black Metal mid-tempo est cru, les riffs sont peu accessibles et enrobés par un clavier énigmatique, donnant une connotation médiévale/fantaisie. Bien que primaire et bas de gamme, ce premier opus présente un certain intérêt.

 

GRIFT - Budet [Suède]

Bandcamp | Label

La musique d'Erik Gärdefors ne cessera de m’étonner, tant l’artiste parvient à donner une dimension personnelle et poétique à son principal projet qu’est Grift. Une approche basée sur l’émotionnel et la sincérité, qui se traduit à merveille dans sa musique et plus largement dans la communication visuelle gravitant autour. Budet est le troisième album longue durée du Suédois et la recette reste la même : un Black Metal qui respire la nostalgie, au caractère intimiste et rustique. Un album beau, riche et immersif.

 

NYRST - Orsök [Islande]

Bandcamp | Label

La scène islandaise est en pleine explosion ces dernières années, les groupes de qualité germent les uns après les autres. Pour la promotion de leur premier album, Nyrst a fait forte impression avec un clip magnifiquement tourné, mettant en scène les artistes sur leurs terres enneigées d’Islande. Une vidéo à l’image de leur musique : froide et mystérieuse.
Appuyé par une production puissante et contrastée, le quintet distille un Black Metal atmosphérique et occulte, mené par un vocaliste au timbre particulièrement prenant et varié, partagé entre hurlements gutturaux et lamentations. Des débuts prometteurs.

 

EVILFEAST / UUNTAR - Odes to Lands of Past Traditions (split) [Pologne / Pays-Bas]

Bandcamp | Label

Evilfeast et Uuntar ont uni leurs forces pour proposer un split paru chez Heidens Art. Est-il nécessaire de présenter Evilfeast ? Cela fait près de vingt ans que le one-man-band polonais réalise des albums de qualité et c’est sans surprise que l’individu propose ici un Black Metal atmosphérique à claviers, mystique, épique et sombre, toujours aussi immersif. Uuntar est quant à lui plutôt méconnu et va probablement profiter de cette mise en lumière pour se faire connaître, dans la mesure où les titres proposés sont convaincants et ne souffrent nullement de la notoriété plus importante d’Evilfeast sur ce split. Dans un registre différent, le duo néerlandais présente deux morceaux d’un Pagan Black Metal aux rythme et mélodies entêtantes.

 

PSYKDOM - Psykdom [Norvège]

Facebook | Label

Ce premier album de Psykdom réunit quelques personnalités connues, tels que Nattefrost (Carpathian Forest…) au chant et Morfeus (Limbonic Art…) au synthé. Dans un registre on ne peut plus classique, la formation produit un Black Metal très norvégien dans l’âme, old school, avec un style proche des premiers Gorgoroth, par ses morceaux au rythme linéaire et aux vocaux écorchés.

 

PURE WRATH - The Forlorn Soldier [Indonésie]

Bandcamp | Label

Depuis les contrées peu communes d’Indonésie, Pure Wrath a sorti sa quatrième production sous la forme d’un EP chez Debemur Morti, marquant là une certaine reconnaissance de la musique de Januaryo Hardy, seul maître à bord du projet. Loin des stéréotypes de la musique violente d’Asie du Sud-Est, Pure Wrath propose un Black Metal mélodique richement travaillé et produit, mêlant mélancolie et solennité, dans la veine d’un Wodensthrone avec ses claviers prenants.

 

MARE COGNITUM / SPECTRAL LORE - Wanderers: Astrology of the Nine (Split) [USA/Grèce]

Bandcamp MC | Bandcamp SL | Label

Quand deux grosses pointures de l’Astral Black Metal unissent leurs forces pour un split, c’est forcément pour quelque chose de grand. D’une durée de deux heures, cet album rend hommage au Système Solaire : à chaque planète un titre. Mare Cognitum et Spectral Lore proposent alors de longs morceaux hypnotiques et répétitifs. Si cette longueur a tendance à faire sortir l’auditeur de son plan orbital, certains morceaux exercent une attractivité musicale forte et c’est naturellement la géante gazeuse Jupiter qui en est le plus parfait exemple. La mélodie conduit vers une introspection cosmique transcendantale des plus magnifiques qui soit.

 

HULDER - Promo 2020 [USA]

Bandcamp | Label

Une production artisanale, une réalisation distribuée sous format cassette et une atmosphère qui fleure bon les années 90. Pas de doute, Hulder joue clairement dans la cour du old school. Animé par une femme, d’origine belge, ce projet distille un Black Metal caverneux et énigmatique, grâce notamment à un clavier froid et des vocaux bien lugubres. On regrettera juste la trop courte durée de l’oeuvre, avoisinant la dizaine de minutes...

 

STELLAR DESCENT - Cycles of Life [USA]

Bandcamp | Label

Une après-midi. C’est à peu près le temps nécessaire pour écouter le nouvel album de Stellar Descent. Il s’agit là d’un exercice de style puisque Cycles of Life n’est composé que d’un titre fleuve de trois heures, renfermant un Ambiant Black Metal très répétitif. Alternant entre rythme lent et envolées rapides, les Américains proposent une musique éthérée et hypnotique. Cette longueur crée une sensation d’intemporalité, doublée d’un aspect onirique grâce à une guitare sèche lancinante en toile de fond. A écouter, ne serait-ce que par curiosité...

 

IXACHITLAN - Eagle, Quetzal, and Condor [USA]

Bandcamp | Label

Probablement influencé par les travaux du Black Twilight Circle, Ixachitlan célèbre par sa musique les anciens peuples du continent américain. Eagle, Quetzal, and Condor est la première production de ce projet. Noyés dans une reverb symbolisant à la fois les grands espaces et le regard tourné vers le passé, les titres se révèlent épiques et prenants, notamment grâce à ces vocaux dévoués. Quelques instruments traditionnels s’insèrent dans les compositions pour proposer une connotation folk à cet EP.

 

BRAHDR’UHZ - F.O.A.D.Y.F.B [Suisse]

Bandcamp | Label

De toute évidence, Brahdr'uhz n’a pas été créé pour participer à un atelier de tricot. Le projet suisse nous le prouve avec son court EP de deux titres. Au programme, un Black Metal cru, nihiliste et haineux. Vous pourrez toujours aller vous plaindre auprès de l’intéressé, sur le fait que sa musique est sans originalité, vous serez probablement bien reçus.

 

HÄXANU - Snare of All Salvation [USA]

Bandcamp | Label

Snare of Salvation est le premier album d’Häxanu, projet créé par d’Alexander Poole (Chaos Moon, Krieg…). L’opus renferme trois quarts d’heure de Black Metal assez intense, fort en caractère, avec une production permettant d’apporter du contraste aux compositions. Du très bon !

 

FÖRGJORD - Laulu kuolemasta [Finlande]

Bandcamp | Label

Presqu’un an jour pour jour après l’excellent Ilmestykset, Förgjord remet le couvert avec un nouvel album, toujours chez Werwolf Records. Les Finlandais s’appuient sur un Black Metal assez crasseux et agressif dans la production et les vocaux, un esprit old school et punkisant, tout en consacrant une part importante aux mélodies. Le résultat est convaincant.

 

SORGELIG - Sørgelig [Grèce]

Bandcamp | Label

Avec les fougueuses guitares et la voix maladive d’Odious, les grecs de Sørgelig retournent littéralement le cerveau de l’auditeur tant la musique créée est intense et destructrice. Une nouvelle offrande qui s’inscrit dans la droite lignée des précédentes réalisations. Insane !

 

TITAAN - ITIMA [?]

Facebook | Label

Le label italien ATMF est réputé pour produire quelques groupes plutôt expérimentaux. Le second album de Titaan en est l’illustration. Composé d’un seul titre fleuve de 46 minutes, le mystérieux personnage qui se cache derrière ce projet délivre un Black Metal qui bouscule les codes par son approche. Il déroule un univers sombre et énigmatique, parfois martial mais surtout très ritualistique, dont la musique semble tout droit venue des catacombes. Une expérience auditive, à la croisée d’un Urna et d’un Fyrnask.

 

MUSPELLZHEIMR - Múspellzheimr [Danemark]

Bandcamp | Label

Acteur très discret de la scène danoise, Múspellzheimr n’en est pas moins actif en publiant sa quatrième réalisation depuis 2015. L’entité poursuit sur sa lancée avec son style si particulier, fait d’un Black Metal très dissonant, peignant un décor assez cauchemardesque et tourmenté.

 

IKU-TURSO / GOATS OF DOOM - Ikuinen Kuolema [Finlande]

Bandcamp GOD | Bandcamp IT | Label

Voilà un split intéressant qui réunit deux formations montantes de l’underground finlandais. Un seul titre est proposé pour chacun des groupes, soit moins de dix minutes. Iku-Turso propose un Black Metal plutôt mystérieux et sombre, tandis que leurs compatriotes de Goats of Doom officient dans un registre plutôt Black’n’Roll mélodique.

 

SHADOWS GROUND - Occultus Maiestatis [Ukraine]

Bandcamp | Label

Onze minutes, c’est la durée de ce court EP. Cependant, il faut bien moins de temps pour en reconnaître la qualité. Les Ukrainiens produisent un Black Metal assez intense et teinté d’occultisme, animé par des vocaux bien morbides. Sans faire preuve d’originalité, Occultus Maestatis fait le job.

 

VIHAMEDITAATIO - Kuoleman Silmän Kontinuumi [Finlande]

Bandcamp | Label

Après deux démos, les Finlandais de Vihamedittatio ont sorti son premier album chez le label néerlandais New Era Productions. Avec une production artisanale, le duo crée une atmosphère assez claustrophobique, grâce à leurs compositions teintées de touches expérimentales. Si musicalement le projet semble s’écarter des sentiers battus en explorant parfois des horizons bruitistes ou psyché, l’esprit Black Metal originel demeure intact, tant les morceaux sentent la poussière et la folie.

 

EXALTATIO DIABOLI - Hyperborean Fossils [Espagne]

Bandcamp | Label

Voilà une sortie peu commune. Hyperborean Fossils est la cinquième réalisation d’Exaltatio Diaboli qui, selon le groupe, est le résultat de compositions totalement improvisées et laissées telles quelles. La première moitié de cet EP est consacrée à des plages ambiantes instrumentales, à la guitare clean et au clavier, au rendu assez énigmatique et troublant. La seconde partie laisse la place à un Black Metal aux riffs atmosphériques. C’est plutôt convaincant.