Articles Retour

VU ET ENTENDU PAR NOSTAL #4 : Mosaic, Invictus, Exhumation, T.O.M.B.

vendredi 29 novembre 2019 - Nostalmaniac
Nostalmaniac

Le Max de l'ombre. 29 ans. Rédacteur en chef de Horns Up (2015-2020) / Fondateur de Heavy / Thrash Nostalmania (2013)

Nostalmaniac : De retour cette semaine pour vous partager mes impressions sur les derniers extraits de la semaine... qui n'est pas encore tout à fait terminée mais je fête mes 30 ans ce week-end et tant que je suis encore opérationnel, autant ne pas perdre de temps. Un vu et entendu éclair que je ne peux commencer sans évoquer quelques actus en vrac (et je n'ai rien à dire sur l'annonce du Hellfest mais lisez l'analyse de l'ami Di Sab) : le Arkona polonais a révélé un second extrait de « Age Of Capricorn » et je ne suis toujours pas emballé, le pape norvégien du dark ambient et de l'indus noir Nordvargr est de retour, le plus suédois des groupes italiens Daemonic a dévoilé le morceau-titre de son nouvel album, Cult of Fire et Malokarpatan seront de passage en France et en Belgique l'année prochaine et je citerai parmi les sorties intéressantes de ce vendredi les nouveaux Into Coffin (accrochez-vous niveau durée : 1h15 !), Bölzer, Sentient Horror, Teeth et Reveal! si vous aimez les hybrides.

C'est le moment de vous toucher quelques mots sur les nouveaux sons de Mosaic, Invictus, Exhumation et T.O.M.B. !

 

MOSAIC

Et je vais commencer par Mosaic, projet Allemand initié par le multi-instrumentiste Martin Falkenstein (Ysengrin, ex-Alchemyst), que je vénère depuis le premier EP Old Man's Wyntar en 2014 et son Black hivernal ô combien atmosphérique. Pour son premier long format, Mosaic semble prendre un chemin différent : moins Black Metal, plus atmosphérique, et même méditatif avec en toile de fond le folklore et les mythes et légendes de son foyer natal : la Thuringe. En témoigne le nouvel extrait "Am Teufelsacker", étrange et hypnotique qui m'a vraiment beaucoup séduit. Le label nous décrit l'album comme une offrande "de paysages sonores ambiants expérimentaux" et si on ajoute à ça la longue et belle liste de guests (Sean „Deth“ Kratz d'Osi and the Jupiter), Heemann (ex-Secrets of the Moon), Erik Gärdefors (Grift), Kathrin Rohde (Hel, Bald Anders) ou encore R. d'Apoptose), on peut s'attendre à un album passionnant, un voyage ensorcelant dans les cimes de Thuringe à la découverte de ses secrets enfouis.
 


« Secret Ambrosian Fire » sortira le 13 décembre prochain chez Eisenwald.

INVICTUS

On passe à un tout autre registre avec les Japonais d'Invictus qui viennent de signer sur le label teuton FDA Records, fidèle pourvoyeur de Death Metal (principalement) dont le nom est bien souvent gage de qualité et de découvertes. Je pense à Chapel of Disease, Lifeless, Skeletal Remains ou encore Revel in Flesh qui révèlent d'un certain flair et ça pourrait être le cas encore pour Invictus qui s'apprête à sortir son premier album The Catacombs of Fear dont la pochette est signée Juanjo Castellano, qui a vraiment le don pour ces paysages abominables d'un autre monde. Le premier extrait dévoilé il y a quelques jours "Necrocrypt" s'y prête bien et nous apporte un avant-goût éloquent d'un Death Metal plutôt typé floridien (Malevolent Creation, Monstrosity) notamment avec ce côté entrailles du Thrash. Alors oui, c'est résolument old school mais ça ne sonne pas fake grâce à cette prod qui s'associe parfaitement aux intentions malevolent du groupe. A suivre... 
 


« The Catacombs of Fear  » sortira le 24 janvier prochain chez FDA Records.

EXHUMATION

Autre découverte Death Metal de la semaine, ce sont les Indonésiens d'Exhumation que je ne connaissais pas du tout, mais je fais toujours entièrement confiance au label Pulverised Records qui ne publie pas cinquante albums de groupes par an et semble ainsi privilégier la qualité. Originaire d'Yogyakarta, Exhumation n'est pas à son coup d'essai avec deux albums (Hymn to Your God en 2012 et Opus Death en 2014) et a donc annoncé son troisième opus : Eleventh Formulae. Et ce n'est pas l'extrait mis en ligne qui va me faire encore une fois passer à côté de ce projet. "Mors Gloria Est" est une déferlante Death Metal démesurée teintée d'influences Black Metal et Thrash old school notamment dans les vocaux d'une sauvagerie terrible. Implacable durant ces 4 minutes, et même ponctué d'un intéressant soli à mi-parcours, on peut deviner un solide effort de composition pour un duo qui ne s'enferme dans aucun carcan et vous prend à la gorge sans pitié.
 


« Eleventh Formulae » sortira le 28 février 2020 chez Pulverised Records.

T.O.M.B.

T.O.M.B. (Total Occultic Mechanical Blasphemy) est difficile à décrire mais le projet américain s'installe comme une valeur sûre du Black indus, surtout quand il s'associe (une nouvelle fois) avec le batteur Hellhammer (Mayhem) et s'offre des guests comme Craig Smilowski (Disma, ex-Immolation), Andy Winter (Winds) ou encore Duncan McLaren (Venomwolf). Si je veux m'essayer à décrire la bête je dirai que T.O.M.B. c'est le son d'une machine infernale, froide et inhumaine et c'est aussi satisfaisant à écouter que de regarder une vidéo de broyeur industriel en action. La rythmique est impitoyable et l'ambiance apocalyptique. Jugez plutôt avec le dernier extrait de Thin The Veil à paraître en janvier 2020.
 


« Thin the Veil » sortira le 24 janvier 2020 chez Dark Essence Records.