Articles Retour

REVUE D'ACTU #4 : Cthonica, SOAWM, Flamekeeper, Strigoi, Marras, etc

dimanche 20 octobre 2019 - Team Horns Up
Team Horns Up

Compte groupé de la Team Horns Up, pour les écrits en commun.

Nostalmaniac :  Que dire cette semaine ? Ce que j'attendais le plus était la sortie du nouveau Teitanblood  qui ne m'a pas déçu comme les sorties 2019 de NoEvDia (Drastus et Deathspell Omega seront à coup sûr dans mon top 10 de l'année) à l'exception du Misþyrming (trop mélodique, pas assez marquant) mais sinon on a appris que Oranssi Pazuzu préparait un nouvel album et a conclu un pacte avec le diable signe chez... Nuclear Blast. Bien sûr c'est une forme de consécration totalement méritée pour la formation finlandaise, mais on pourra s'inquiéter du formatage audio qui peut accompagner ce genre de pacte... A voir donc ! Le Sodom version quatuor a sorti un nouveau single issu d'un EP à paraître en novembre prochain et je dois avouer que je suis pas franchement emballé. Le son de batterie de Husky donne un peu plus d'âme, mais niveau compo sans être mauvais ça tourne un peu trop en rond. Je ne demande pas pour autant un Agent Orange II - ce serait débile - mais quelque chose qui me remue un peu plus les tripes. On a eu aussi droit à un nouvel extrait du prochain Mayhem  et je trouve que c'est de pire en pire. On tombe vraiment dans le banal et il y a tellement mieux à écouter en Black Metal cette année que je vais passer mon tour et plutôt me pencher sur... Ateiggär qui a sorti un premier morceau issu de son EP que je trouve très convaincant, ce Black Metal majestueux et enraciné dans les 90's sans tomber dans le pâle ersatz. De bon augure ! Un mot aussi sur Bütcher qui sortira son deuxième album fin janvier 2020 chez Osmose Productions. Un groupe belge que j'avais vraiment découvert cet été au Headbangers Open Air en Allemagne et qui m'avait mis sévèrement à l'amende tellement c'était couillu et efficace à la manière sournoise d'un Nifelheim! De plus la pochette est magnifique, réalisée par Kris Vervimp qui a illustré un paquet d'albums mythiques du label français. Serait-ce un signe ? Patience, patience...

Comme toutes les semaines vous le savez désormais, on vous a choisi d'autres actualités qu'on développe un peu plus dont la dernière signature de LADLO, la suite de Vallenfyre qui prend un peu plus forme, d'intrigants nouveaux projets et un retour en studio qui fait plaisir.

 

CTHONICA

Nostalmaniac : J'étais vraiment passé à coté des premiers extraits et celui-ci a retenu mon attention dès les premières secondes avec ce mur de son effrayant, une prod' hyper rapeuse, une sorte d'ambiance morbide avec des sonorités noise et des cris gutturaux. C'est laid comme j'aime et c'est est un nouveau projet vénézuélien qui s'apprête à sortir son premier album Typhomanteia: Sacred Triarchy of Spiritual Putrefaction via une coopération de trois labels qui mettent directement en confiance : Caligari Records, Clavis Secretorvm et Sentient Ruin ! Avec Cthonica, il y a un espèce de jusqu'au-boutisme dans la laideur (ça se reflète parfaitement bien dans la pochette) qui me fascine vraiment et j'espère que l'album est à la hauteur des extraits dévoilés...
 

« Typhomanteia: Sacred Triarchy of Spiritual Putrefaction » sortira le 25 octobre prochain chez Clavis Secretorvm / Sentient Ruin / Caligari Records.

 

STRIGOI

Nostalmaniac : J'ai beau mal parler du Nuclear Blast actuel, il y aura toujours des anomalies (traduisez : des formations intéressantes) dans son roster. Strigoi en fait partie et pour les deux du fond qui n'ont pas suivi, c'est l'après-Vallenfyre avec Greg Mackintosh comme tête pensante du projet qui s'est entouré de Chris Casket (Eastern Front) à la basse et de son inséparable compère de Paradise Lost, le batteur Waltteri Väyrynen. Vallenfyre était déjà un projet très noir et funèbre et la direction musicale de Strigoi n'est pas plus lumineuse en témoigne le nouvel extrait "Nocturnal Vermin", sorte de D-Beat hyper sombre avec ce son de gratte et de basse qui croustille à fond. Le premier extrait était déjà très convaincant, plus disharmonique et Death/Doom pour un album qui ne s'annonce pas stylistiquement parlant figé ou la simple continuité de Vallenfyre, mais aussi monochrome que la pochette.
 

« Abandon All Faith » sortira le 22 novembre prochain chez Nuclear Blast.


FLAMEKEEPER

Nostalmaniac : Passons maintenant à un registre beaucoup moins lugubre avec Flamekeeper qui est la très bonne surprise de la semaine. Il s'agit du nouveau projet solo de Marco / Witches Whipping qui officie chez Demonomancy et qui sortira son premier album fin novembre. "Until This Earth Takes Me" est le premier single dévoilé et il semblerait que son départ pour la Suède lui ait donné des inspirations plus épiques. En effet, difficile de ne pas être accroché par ce morceau et ses lignes de chant qui rappellent un certain Quorthon, mais ne vous attendez pas à du Bathory-like, la direction est plus Heavy, un Heavy Metal héroïque, couplé avec des influences Speed et même Black Metal (on retrouve d'ailleurs sur la tracklist une reprise des Grecs de Necromantia). Avec ce premier extrait, le résultat est imparable et je me réjouis d'en entendre plus...
 

« We Who Light The Fire » sortira le 29 novembre prochain chez Invictus Productions.
 

MARRAS

Nostalmaniac : Marras est un nouveau groupe de Black Metal finlandais qui rassemble l'inarrêtable V-Khaoz (Vargrav, Druadan Forest) au clavier, Vilthor (Mimorium) à la batterie, Obscurus à la guitare, Valgrinder (Förgjord) à la basse et H. (Nekrokrist) au chant. Si le début du morceau nous fait sentir un Finnish black metal plutôt classique avec ce riffing abrasif, c'est surtout la seconde partie qui m'a plu avec l'apparition de nappes de synthé par le sieur V-Khaoz qui transcende totalement l'ensemble et rend tout ça si intense et hypnotique en plus des mélodies déchirantes et du chant lycanthropique de H. Une collaboration qui à en juger par ce seul extrait marche à merveille !
 

« Where Light Comes to Die » sortira le 15 novembre prochain chez Spread Evil Productions.
 

SONS OF A WANTED MAN

Dolorès : On a pris connaissance cette semaine de la nouvelle signature entre les Belges de Sons Of A Wanted Man et Les Acteurs de l'Ombre ! Le groupe a ainsi dévoilé son titre « Kenoma » accompagné d'un clip en noir & blanc.

J'ai d'abord cru à un énième groupe qui joue dans un hangar, mais il faut avouer que certains plans sont superbes et proposent une esthétique assez accrocheuse ! En ce qui concerne le titre, on a visiblement affaire à un groupe assez curieux et polyvalent. Si j'ai cru, lors de la première écoute des premiers riffs, à un projet commun de Black Metal aux sonorités modernes, j'ai ensuite réalisé que « Kenoma » durait plus de dix minutes. On a donc le temps de voir tout cela évoluer : sans même s'en rendre compte, on croise constamment des riffs Post-metal assez rentre-dedans avec des mélodies plus douces typées Black Atmo ou encore des instants de hargne plus orientés Hardcore. A voir ce que le concept donne sur la durée d'un album entier !
 

« Kenoma » sortira le 7 février prochain chez Les Acteurs de l'Ombre.
 

KHORS 

Florent : Le combo ukrainien Khors a annoncé cette semaine son retour en studio. Un an après un EP qui m'est complètement passé au-dessus de la tête, je suis assez curieux de ce que va nous proposer ce groupe qui a quand même de solides allures de "supergroupe" à l'ukrainienne - Khaoth (batterie) a joué dans Hate Forest, Khorus (basse) a fondé les mystérieux KZOHH, tous deux sont d'ex-Astrofaes et Jurgis (chant/guitare) a depuis rejoint Nokturnal Mortum, rien que ça. 

Reste quand même que si bon qu'ait été Night Falls Onto The Front of Ours (2015), je reste bien plus charmé par les albums précédents, en particulier Mysticism (2008) et son feeling plus aérien. Qui plus est, le départ de Helg (également actif dans GreyAblaze et Ygg, autres excellents groupes ukrainiens ; vous vous y retrouvez ?) me laisse assez inquiet pour la suite. Affaire à suivre... 
 

 

***