Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Stille Volk

Ex-Uvies

LabelHoly Records
styleFolk "traditionnel" metallique
formatAlbum
sortiejanvier 1998
La note de
U-Zine
8/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Ex-Uvies, le deuxième opus du groupe Stille Volk qui succède au très champêtre Hantaoma,(« Ode aux lointains souverains » étant une démo) est en soi une production unique. En effet c'est un bien étrange album qui nous est présenté ici. Il faut l'avouer, la première écoute peut paraître très déstabilisante, mais il ne faut pas pour autant le laisser de côté. En cherchant un peu à le comprendre on distinguera très bien les éléments importants qui construisent toute l'originalité de cette création.

On a d'un côté un album qui n'est pas du tout une suite logique à « Hantaoma » comme on aurait pu le penser. Il est tout à fait différent et pour cause, on a cette fois de la guitare électrique, de la basse et de la batterie. Instruments qui n'étaient pas présents sur son aîné mais qui apporte cette fois ci une petite touche originale à la production. Le chant est très changeant lui aussi, par exemple, sur le titre « Ténébrante azurée » il ressemble plus à une complaintes qu'à une « ode » à la nature. Loin de la joie du premier album, nous avons ici des titres très mystiques, envoutants et profonds. On se sent presque confronté un à univers sombre. On le sent particulièrement avec le titre « Chimères », les douces notes de guitares acoustique mêlées à un chant calme et les percussions simples mais efficaces font tout leurs effets! Mais arrivé au milieu de la chanson, cassure du rythme, riffs lourds de guitares et vielle à roue envoutante; elle rend presque dingue.

Mais d'un autre côté, Ex-Uvies n'a pas totalement perdu cet esprit qui est bien spécifique au groupe. Avec le titre « Luna Mecanica » on retrouvera cette « fascination » pour la lune qu'il y avait déjà sur Hantaoma, mais cette fois ci, c'est une part de mystère qui s'en dégage grâce à des sonorités et un chant particulièrement étrange. On a aussi droit à une chanson qui aurait pu figurer sur Hantaoma Selenna Koronna », une instrumentale simple et calme, beaucoup moins mystique que les autres mais qui s'écoute plus facilement.

La conclusion qu'on en tire, c'est que cet album est original parce qu'on a pas affaire ici à du Stille Volk traditionnel. L’album sonne plutôt comme une production expérimentale. On a droit à une création chargée d'un mysticisme profond et envoutant. Le résultat est très étrange mais n'en reste pas moins très beau et particulièrement efficace! Même après plusieurs écoutes, il reste très surprenant car Ex-Uvies est vraiment difficilement compréhensible et il vous faudra quand même vous armer de patience pour l'écouter en entier!

1. Zoopathia (8:07)
2. Ténébrante azurée (4.09)
3. Chimères (5:41)
4. Selena Koronna (5:15)
5. Luna mecanica (6;07)
6. Théâtrophone abscons (5:26)
7. Exuvie bizarre (6:00)
8. Dans l'... (2:28)

Les autres chroniques

Album

mai 2014 U-Zine

Stille Volk

La Pèira Negra