Chronique Retour

Album

10/03/19 - S.A.D.E

Sunstare

Eroded

LabelIndépendant
styleSludge / Postcore / Doom
formatAlbum
paysFrance
sortienovembre 2018
La note de
S.A.D.E
8/10


S.A.D.E

Chroniqueur doom, black, postcore, stoner, death, indus, expérimental et avant-garde. Podcast : Apocalypse

Avec son premier album, Sunstare jouait d'ores et déjà dans la catégorie des bons élèves ayant su digérer leurs influences, parvenant à les faire ressentir sans qu'elles ne soient immédiatement visibles. Under The Eye Of Utu était intéressant de ce point de vue là, même s'il pêchait sur certains aspects, avec en premier lieu une trop grande homogénéité virant parfois à la monotonie.

Trois ans plus tard, les Lillois nous proposent leur second long format, Eroded. Et ils ont décidé de mettre les petits plats dans les grands en faisant appel à Magnus Lindberg (Cult Of Luna) pour le mastering de l'album. Si le son d'Under The Eye of Utu était déjà tout à fait correct, on sent pour ce nouvel album davantage de nuances et de précision. Dans le traitement des guitares, les aigus et les mélodies remontent mieux à la surface d'une rythmique écrasante, tandis que la batterie, et plus particulièrement les toms, sonnent beaucoup moins étouffés. Et l'air de rien, voilà qui allège Erodedd'un des principaux défauts de son prédécesseur : la difficulté à se l'enquiller d'une traite. Malgré que Sunstare garde sa lourdeur et sa densité, malgré qu'Eroded ait peu ou prou la même durée que son aîné, on n'a plus cette sensation d'étouffement et cette envie de s'échapper qui gâchait quelque peu la fin d'Under The Eye Of Utu. Sunstare est parvenu à se rendre plus digeste par un travail minutieux sur le son.

Si l'on regarde du côté des compos, l'évolution est moins perceptible. Mais Under The Eye Of Utu était déjà plutôt solide de ce point de vue, Eroded n'est donc pas en reste. Toujours amateurs de structures longues, les Lillois proposent des titres aux multiples bifurcations, nous malmenant sans en avoir l'air entre des riffs plus épais les uns que les autres. Sunstare n'a pas allégé son propos, on se retrouve toujours dans cet espace sombre et gras entre Sludge, Doom et Postcore. Neurosis plane à nouveau sur ce disque, on y trouve ces brusques mouvements telluriques entre lesquels s'intercalent quelques riffs plus légers (mais pas moins sombres). Mais il y a sur cet album plus de mélodies froides et abrasives (Am I Art (Trauma) ou Prey For The Sun), Eroded sonnant de ce fait plus grave et plus sérieux, presque plus adulte. Sunstare s'autorise un chant quasi clair par instants, offrant quelques poches de respirations entre deux séances de growl pas content. Le riffing propose aussi quelques descentes d'organes qui tachent, ces moments où les guitares perdent d'un seul coup quinze octaves pour vous faire vibrer les entrailles (on en retrouve sur plusieurs titres, les plus éclatantes étant celles de Monolith - Part II : Irkalla Shall Fall et For We Are All Alone On A Mass Grave). Et surtout, il y a une plus grande finesse à l'oeuvre dans la construction des riffs, moins de séquences purement plombées qui donnaient à Under The Eye Of Utu sa monotonie. Eroded est plus riche et plus ciselé, tout en gardant une belle propension à bétonner solidement.

Pour son deuxième album, Sunstare franchit un palier : les principaux défauts qui rendaient les compositions du groupe trop prévisibles ont été gommés tandis que l'identité du groupe se trouve renforcée. Eroded demeure un album long et il faut avoir la capacité d'encaisser son atmosphère assez étouffante, mais il est bien plus digeste que l'effort précédent des Lillois. En résumé, si le premier album vous avait plu, Eroded vous satisfera d'autant plus, dans le cas contraire donnez lui sa chance et il est possible qu'il vous convainque.

Tracklist de Eroded:
01.Monolith - Part I : Ritual
02.Monolith - Part II : Irkalla Shall Fall
03.Am I Art (Trauma)
04.For We Are All Alone On A Mass Grave
05.Pray For The Sun
06.Requiem For The Sky
07.How To Fill This Eternal Silence
08.10000 Days Of Night

Les autres chroniques

Album

mars 2015 S.A.D.E

Sunstare

Under the Eye of Utu