Chronique Retour

Album

16/02/19 - S.A.D.E

Yerûšelem

The Sublime

LabelDebemur Morti Productions
styleIndus / Avant-Garde
formatAlbum
paysFrance
sortiefévrier 2019
La note de
S.A.D.E
8.5/10


S.A.D.E

Chroniqueur doom, black, postcore, stoner, death, indus, expérimental et avant-garde. Podcast : Apocalypse

Rien qu'à l'évocation de son nom, Blut Aus Nord fait frémir tout amateur de musique extrême et avant-gardiste : depuis le milieux des années 90, la formation française n'a de cesse de briser les codes du Black Metal pour mieux en extraire la noirceur. Aussi, lorsque les deux membres principaux du groupe, Vindsval et W.D Feld, ont annoncé la formation d'une nouvelle entité, répondant au nom de Yerûšelem, il n'a pas fallu beaucoup de temps pour que l'impatience gagne le cœur des admirateurs de leurs œuvres.

Pourtant, lors des premières écoutes, un petit pincement de déception s'est installé dans mon appréciation de The Sublime, le premier album de ce nouveau projet. Pas la grosse déception qui tâche, plus une sorte de questionnement sur la pertinence de la démarche. En effet, de prime abord, Yerûšelem semble reprendre une large part de l'identité de Blut Aus Nord, ce qui m'a semblé fort regrettable : à quoi bon forger un nouveau nom, une nouvelle identité, pour proposer peu ou prou la même chose ? Mais c'était bien sûr sans compter le talent du duo pour brouiller les pistes et avancer masqué.
Yerûšelem reprend bien une partie de ce qui fait la spécificité de BAN dans la scène Black Metal : cette recherche de l'avant-garde au travers de mélodies dissonantes et de mesures hors du format 4/4, ce travail dans le son, dans sa profondeur et dans sa richesse, ainsi que l'apport émotionnel d'une voix claire toujours parfaitement bien placée. Mais Yerûšelem est bien plus que ça. Énormément plus.

Vindsval et W.D Feld intègrent dans leur architecture musicale une flopée d'influences qu'ils n'avaient jusqu'à présent seulement observées d'assez loin. On retrouve dans les rythmiques l'essence et la mouvance étrange d'un Godflesh (W.D Feld se trouve d'ailleurs mentionné comme étant en charge des "industrial pulses") ou celles d'un P.H.O.B.O.S avec qui BAN a collaboré il y a quelques années. Il rôde également un esprit Coldwave ou New Wave dans The Sublime. Difficile à percevoir sur les premières écoutes, il apparaît de plus en plus flagrant au fil du temps : une amertume maussade enveloppe les morceaux et les éloigne de la zone plus hargneuse et rugueuse où se trouve le territoire de BAN. Et même dans les touches qui se rapprochent du projet principal de Vindsval, Yerûšelem parvient à en faire quelque chose de différent : les mélodies à la guitare rappellent régulièrement le travail de BAN, mais elles n'ont jamais la même propension à s'ouvrir sur la lumière. The Sublime est un album qui s'égare dans des brumes d'où n'émerge jamais le soleil ; l'astre fait sentir sa présence mais ne se montre jamais.
Enfin, dans sa construction, The Sublime est un piège redoutable. Démarrant sur un terrain qu'on pourrait qualifier de relativement accueillant (ou au moins pas trop hostile), l'album se fait plus retors à chaque morceau. Sans qu'on y prenne garde, l'étau se resserre autour de nous et les quelques bribes de bien-être qui rendaient l'atmosphère respirable en début de parcours sont désormais rongées par un malaise latent. Passé Joyless, essayez de ne pas vous sentir englué et de vous rappeler les quelques caresses du début de l'album : la chose est tout simplement impossible tant le voyage s'est distordu.

Si l'on sent à chaque instant que Yerûšelem est le rejeton de la même tête pensante que Blut Aus Nord, jamais le projet ne joue exactement dans la même catégorie. Avec son artwork sublime (j'ai essayé d'éviter le mot, mais impossible de faire autrement) signé Dehn Sora et sa composition aussi riche qu'inventive, ce premier album se place directement dans les grandes sorties de 2019.

Tracklist de The Sublime :
01.The Sublime
02.Autoimmunity
03.Eternal
04.Sound Over Matter
05.Joyless
06.Triiiunity
07.Babel
08.Reverso
09.Textures Of Silence