Chronique Retour

Album

13/02/19 - Rodolphe

Yuzu

Radio Non-Sens

LabelGarage Session Records
styleGrunge
formatEP
paysFrance
sortiedécembre 2018
La note de
Rodolphe
7.5/10


Rodolphe

Ancien de Spirit Of Metal. Passionné de Grunge, de Post-Grunge et de Metal Alternatif.

En France, la réalité de la scène grunge est dure à entendre. Mais il faut se rendre à l'évidence. Nombre de groupes d'ici qui se sont essayés à cette musique typiquement US s'y sont totalement perdus. A force d'idolâtrer le Big Four de Seattle, des musiciens ont, sans s'en rendre compte parfois, plagié ce premier, quand d'autres ont tout simplement manqué de personnalité. Les contre-exemples sont rares, mais témoignent du fait qu'il est possible de produire du grunge français de qualité (Witness, Astonvilla à ses débuts et plus récemment In A Nutshell, Seeds Of Mary). Reste à savoir dans quelle catégorie se situent les Niçois de Yuzu!, fraîchement débarqués sur la scène il y a quelques mois, en août 2018. Et il se trouve justement que le duo a le Seattle Sound dans les veines. Leurs références graphiques (l'artwork réalisé par Steven Yoyoda reprenant les mêmes codes que le 45t de Truly, Wheels on Fire), autant que musicales, se rapportent à ce mouvement, qui a entre autres bercé les années '90.

Comme il est indiqué dans leur biographie, le grunge de Yuzu! contient de nombreuses influences. Même si le côté punk apporté par les rythmiques de morceaux tels que Suck It Up ou French Fries, est celui qui saute le plus aux yeux, on peut aussi trouver de courts passages se rapprochant du stoner mais également du doom (héritage des Melvins oblige). Plus intriguant : sur l'introduction du titre-éponyme, on entend une batterie au feeling quasiment jazz. Pour autant, le fan de grunge saura s'y retrouver. En effet, la tonalité des guitares de Radio Non-Sens peut nous évoquer une chanson en particulier de Soundgarden : le classique Jesus Christ Pose. Cela est certainement le fruit du hasard, mais la comparaison aurait pu être encore plus marquante si l'on avait modifié (ralenti) la façon de jouer les riffs et alourdi un peu plus l'instrumentation. Alors que le titre d'ouverture du disque, bien qu'efficace, semblait assez commun dans son approche, à partir du deuxième morceau, on se met à avoir un regard différent sur le chant que nous propose Sarah Basso. On y trouve davantage de variantes et surtout de relief, avec des pics d'intensité atteints sur Rott-Käppchen où elle se met dans la peau d'une louve qui appelle à l'aide ou de Witch Hunt. L'enregistrement est relativement court (à peine plus de vingt minutes), mais les morceaux respirent et il se dégage de certains d'entre eux une sensation de liberté qui renvoie au proto-grunge du milieu des années '80, ne serait qu'au niveau de la voix féminine très spontanée, écorchée, et des noms parfois décalés des chansons.

Avec Radio Non-Sens, Yuzu! signe le premier jet de sa carrière. Cet EP au son punk très chargé, est rempli de bonnes idées et mérite qu'on s'y attarde. On espère également que le groupe va monter en gamme et se montrer plus ambitieux sur ses prochaines sorties, étant donné son potentiel.

 

Tracklist :

  1. Suck It Up (03:49)
  2. Erase Your Head (03:30)
  3. Radio Non-Sens (04:11)
  4. Rott-Käppchen (03:02)
  5. French Fries (03:05)
  6. Witch Hunt (02:09)
  7. The Preacher (04:49)