Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Entwine

Painstained

LabelSpinefarm
styleNeo Love Metal
formatAlbum
paysFinlande
sortiejanvier 2009
La note de
U-Zine
5.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Présenté à ces débuts comme un clone de HIM, Entwine est un groupe pour lequel j’ai toujours eu de l’affection, c’est d’ailleurs un des rares que ma moitié accepte d’écouter, le duo d’albums Gone & Time of despair a même étrangement tendance à remplacer les albums de The Monolith Deathcult dans l’auto-radio. Allez savoir pourquoi et comment.
Pour en revenir aux finnois, le groupe a malheureusement progressivement abandonné sa douceur mélancolique pour une musique plus énergique, limite Rock rebel, et j’avoue ne pas complètement adhérer à ce nouveau visage plus moderne. Bon c’est vrai les titres du cru 2009 sont beaucoup plus entraînants que sur The Fatal Design, les mélodies plus accrocheuses et les lignes vocales plus touchantes. Mais certains titres flirtent un peu trop avec le Neo Metal pour que je ne tire la sonnette d’alarme.
Je suis désolé, mais moi je veux de la guimauve avec Entwine, ou du romantisme. Vous me direz j’ai ShamRain, l’autre groupe de Mika Tauriainen le chanteur, qui fait dans l’éthereal Rock de façon plutôt réussie. Faut-il que je me fasse violence ? Dois-je faire abstraction du passé du groupe. Soit, essayons.

Alors oui les morceaux sont sympas, oui parfois ça pète bien, oui il a une bonne voix, oui les morceaux sont percutants, oui on revient sur ce disque avec plaisir. Mais dès que l’opus a fini d’égrainer sa musique, son souvenir s’échappe, et, en ce qui me concerne, je n’arrive pas à me remémorer la moindre note. De même durant son écoute, jamais on ne se dit : « là va y a voir mon passage préféré… écoute ce titre, c’est énorme…. ».

Non décidément, ce disque, somme toute sympathique, ne permettra pas à Entwine de rentrer dans la cour des immortels…, il reste un élève besogneux, appliqué mais c’est insuffisant et peut-être devrait-il continuer son retour en arrière, car à rendre sa musique plus virulente, il l’a aseptisée.


1. Soul Sacrifice
2. Strife
3. Dying Moan
4. Beautifully Confined
5. Lost in My Denial
6. Greed of Mankind
7. Dead By Silence
8. Hollow
9. Caught By Desire
10. Say Goodbye