Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

This Haven

Today a Whisper, Tomorrow a Storm

LabelVic Records
styleMetal/Rock progressif/Stoner
formatAlbum
paysSuède
sortieoctobre 2008
La note de
U-Zine
8.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

« Je suis devenu fan de This Haven dès le premier jour. Il y a quelque chose d’unique dans la façon de combiner toutes leurs influences »

Dan Swanö – producteur (Opeth, Katatonia, Dissection…)

Si il y a une chose avec laquelle je suis d’accord, c’est bien cette phrase de Dan Swanö.
Pourtant pas fan du tout de ce qui est rock progressif, mis à part quelques exceptions, je me suis laissé séduire par cette nouvelle formation, This Haven, qui sort son premier album « Today A Whisper, Tomorrow A Storm ».
Qu’ont-ils de plus ? Une musique très variée où plusieurs styles musicaux se voient mélangés, alternant des parties métal, brutales et catchy avec un rock progressif et épique ainsi qu’un soupçon de stoner, ces suédois m’ont bluffé.

Pour revenir un peu sur l’histoire du groupe, Le quatuor suédois existe depuis 2003, ayant trois démos à sont actif, le label Vic Records décida de leur donner une chance en les signant en 2006. Cette année fût aussi celle de l’enregistrement de ce disque qui certes aura mit longtemps à voir le jour, mais qui vaut le détour. Produit, mixé et masterisé par l’excellent Dan Swanö, artwork dessiné par Matt Vickerstaff (Cathedral, My Dying Bride) on peut dire que toutes les chances ont été mises du côté de This Haven pour tourner les projecteurs vers eux.

Après mes premières écoutes, il fut difficile de reprocher quelque chose à ce disque, c’est le genre d’album qui vous fait voyager et vous fait oublier toutes les choses autour.
« It’s The End », qui ouvre cette galette, est sûrement le titre au tempo le plus élevé, les parties brutales n’ont rien à voir avec celle d’un Opeth par exemple, même si nous trouvons ici quelques similitudes dans la musique des deux formations. D’ailleurs ce titre montre un côté catchy très agréable, ce qui fait partie d’une des forces de la musique du combo. On met un pied dans le progressif, mais pas trop non plus, je me suis surpris à chantonner plusieurs refrains tout au long des 45 minutes composant l’album. « I Will Deceive » montre quant à lui une facette plutôt stoner, rappelant un peu les voisins norvégiens de Sahg sur leur premier opus. C’est d’ailleurs la présence d’influences stoner qui m’aura fait craquer.
Lorsque le côté épique et progressif prend l’ascendant, on se retrouve submergé par des mélodies toutes plus belles que les autres possédant un côté mélancolique prenant. (« The Fallen », « Apocalyptical Anthem : I. B.C., II. A.D. », « Plague »)
Et comment pas craquer sur l’excellent duo entre Patrik Kalrsson, chanteur/guitariste et une femme (dont le nom n’est cité nulle part), où l’apparition de violons (comme sur « Apocalyptical Anthem ») et du piano donnant une dimension énorme au titre.

L’exécution et la richesse des compositions sont impressionnantes, un travail énorme a été réalisé. Nous avons à faire à d’excellents musiciens, et surtout un chanteur à la voix imposante comme touchante. Passant d’un chant stoner à un chant mélodique voir même à la limite du lyrique (d’ailleurs, il va jusqu’à me rappeler Vortex avec Arcturus sur certains passages d’« Apocalyptical Anthem », ne me demandez pas pourquoi, c’est comme ça).

Alors oui je ne m’attendais pas à prendre une claque avec ce disque, mais derrière ma face de sale bourrin amateur de saucisse se cache un cœur qui a été conquit par ce premier effort. Je vous le répète, je ne suis pas un fin connaisseur dans ce style, mais je sais au moins reconnaître les bonnes choses, et This Haven se voit propulser dans la cours des grands avec son premier album.
« Today A Whisper, Tomorrow A Storm » est une réussite.
Une des découvertes de l’année, à consommer sans modération !

Ps : pour la petite anecdote, ce disque est quand même le second album (avec « Antithesis » d’Origin) sortie en 2008 où l’on retrouve la fameuse déclaration d’Oppenheimer, lors de son invention de la bombe atomique, en sample.

1. It's The End
2. I Will Deceive
3. Welcome To Delirium
4. The Fallen
5. Hero Of Your Hell
6. Itch!
7. Apocalyptical Anthem : I. B.C, II A.D.
8. And The Devil In Me Smiles
9. Plague