Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Codeon

Source

LabelDrakkar Records
styleDeath Thrash technique
formatAlbum
paysFinlande
sortiejuin 2008
La note de
U-Zine
7.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Codeon aurait pu être un groupe de plus dans la scène métal. Une goutte de plus dans l’immensité métallique. Le style choisi par le groupe, le death / thrash, n’étant en effet pas celui où l'on a le plus tendance à se démarquer.

Mais voilà, ces derniers sont finlandais. Si cela ne signifie rien à vos yeux, n’oubliez pas que les Finlandais ont montré à plusieurs reprises que la démarcation était justement leur domaine de prédilection. Alors quand on apprend que le nouveau guitariste de Necrophagist est issue de cette formation, cela ne nous étonnera pas plus que ça !

Quel est donc le vice caché de Codeon ? A première vue, nous avons affaire à une formation de death / thrash qui puise ses racines dans tout ce qu’il y a de plus basiques. Leur musique a une sérieuse base de pur death/thrash scandinave. Que ce soit les riffs, la voix, la batterie : il suffit de fermer les yeux pour se croire sur un opus de The Crown, Darkane ou One Man Army and the Undead Quartet… Mais ouvrez-les et vous verrez enfin la vérité sur l’incroyable réalité de la perception de la raison sensorielle ! La face cachée de Codeon nous réserve en effet une belle surprise.

Pour se démarquer du reste du troupeau, les membres ont mis à l’œuvre Sami Raatikainen (le nouveau guitariste de Necrophagist donc) pour agrémenter leur death / thrash traditionnel d’une touche de technicité, relativement rare pour le style. Et l’effet est immédiat ! La bouchée d’air frais que prennent les morceaux est considérable. La musique du groupe se découvre une nouvelle vie. La renaissance d’un phœnix. Même si le niveau technique n’est pas aussi élevé qu’un Necrophagist, on ne peut pas nier qu’il s’en rapproche parfois. "Destination Decoder" scotchera d’ailleurs plus d’un fan de la formation (bientôt culte) allemande. Mais la comparaison s’arrête là.

En outre, les compositions de « Source » ne sont pas sans nous rappeler un compatriote de ces derniers. Eh oui, c’est effectivement d'Amoral dont on parle ; nos amis finlandais amateurs de second degré ! Le corps des titres est le même : une base death / thrash avec un niveau technique élevé essentiellement au niveau des guitares. Et à l’instar d’Amoral, Codeon possède deux puissants colosses en la personne de leurs guitaristes ("The Shrike", "Sick From The Inside", "Rebirth"). Les riffs sont techniques et mélodiques, mais la batterie et surtout la voix font vraiment défaut aux titres. Vesa Mattila, malgré un timbre de voix rauque et puissant, ne déborde pas de personnalité. Il se permet même de péter une durite en live sur "Humanity Inspection" en s’essayant à un chant à mi-chemin entre rock n’roll et heavy… Affreux !

Certains titres feront écarquiller les yeux de plusieurs fans de death/thrash ou de technicité grâce à des guitaristes experts de la six cordes. Néanmoins, ces derniers partent rarement dans la folie pure ou l’efficacité ultime, ce qui gâche un peu la fête.
En espérant tout de même que Drakkar Records possède une aura suffisante pour faire découvrir Codeon aux masses (ce dont je doute malheureusement). Car le groupe donne un petit coup de frais au style, ce serait dommage de pas en faire profiter les autres.

01. The Shrike
02. Deception
03. Betrayer In Me
04. Humanity Inspection
05. Shattermind
06. Death Is All We Get
07. Destination Decoder
08. Envy Machinery
09. Sick From The Inside
10. Rebirth