Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

C.H.R.Y.S.E.I.S

Presence of the Past

LabelAuto-production
styleTechno-thrash
formatAlbum
paysFrance
sortieoctobre 2007
La note de
U-Zine
6.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Chez Chryseis, on aime les choses bien faites. On voit ça dès la première approche de leur album, même s'ils ne sont pas pros ou aidés par une maison de disque, le duo a tenu à proposer un produit de bonne qualité autant au niveau extérieur que le musique en elle-même. De plus, depuis qu'ils existent, les albums ou les démos qu'ils ont sortis ont toujours été accompagnés d'un concept bien travaillé et d'un accompagnement musical en symbiose avec ce dernier. On les a vu évolué sur des terrains guerriers puis sur des terrains mythologiques pour ne citer que deux démos. Ce dernier album ne déroge pas à la règle et c'est donc dans l'univers glauque de HP Lovecraft que l'on va évoluer, alors on parlera de Kaddath et de Yuggoth ou encore d'Eric Zann et pour l'occasion leur nom a même évolué en acronyme: Consortium of Human Resistance from Yuggoth for the Search and Exploration of Irregular Systems (ça rigole pas!). Si je me permets d'insister sur ce point c'est pour deux raisons: la première c'est que Presence of the past n'est pas une fin en soi et que le concept connaîtra une suite. La deuxième raison c'est l'importance des textes sur l'ambiance et l'atmosphère des morceaux. Alors plongeons nous dans la musique pour voir tout ça.

Alors les plus malins d'entre vous auront fait un parallèle entre le visuel et le thème avec un grand ancien du Métal: Nocturnus avec leurs visuels futuristes et leur musique techno-thrash. Et bien grand bien vous a pris car les membres du groupe sont ouvertement influencés par cette scène. Alors le pari est audacieux en sachant que les métalleux voient le genre comme un pilier du passé de notre musique adorée. Alors il paraît fort évident que certaines personnes accrocheront en repensant à cette glorieuse époque et d'autres passeront leur chemin en retournant vers des sons plus actuels. La musique de Chryseis se compose d'un basse bien présente et bien puissante, et d'effets space histoire de propulser l'auditeur dans les confins de l'espace. Ces effets sont un peu les épices de chansons, ils ne sont pas hyper nombreux mais toujours bienvenus. L'autre effet bienvenu ce sont les soli qui mise à part celui de Sub Zero Mission qui ne ressemble à rien, sont vraiment bons et carrés. Et alors quand les deux s'enchaînent, là on obtient des moments de grande classe comme la fin de Cybernetic Rebirth pendant les quels le groupe n'en fait pas trop mais sait trouver la bonne mesure pour que la sauce prenne et que l'on ressente ce petit truc qui nous fait vibrer quand on écoute un de ces moments pleins de feeling et de musicalité.

Et oui car dans techno thrash il y a l'adjectif technique et le groupe a essayé de s'approprier ce terme en variant les effets, en agrémentant les chansons de grooves de batterie, en boostant certains morceaux de basse. La voix a l'air d'être parfois trafiquée et se situe dans le registre un peu criard et agressif du death. Il est évident que les musiciens ne veulent pas que l'auditeur s'habitue ou s'ennuie, même si parfois les transitions sont assez abruptes, la musique rentre dedans après un moment plus planant, on ne s'y attend pas. Un des contre-poids de cette recherche est que parfois l'on ressent une étrange sensation à l'écoute de certains riffs qui semblent un peu répétitifs ou un peu trop simplistes (comme dans Human Form par exemple), mais les chansons ne sont pas basées là dessus et la mélodie reprend le dessus.

Bien sûr, vous vous attendez à ce que je trouve des défauts, quelque chose qui grippe la machine. Si vous avez écouté un peu les titres sur le myspace vous avez pu constaté que côté son, il y a des choses à redire. Dans ce domaine, il faut être conscient que le groupe lui-même est conscient de ce problème et a du composer avec les moyens du bord, alors on trouvera les sons de cymbale (un des axes majeurs majeurs du jeu du batteur) un peu cheap, mais je vous le garantis ça ne gâche en rien le plaisir de cette démo. Si le reste du son ne vous plaît pas, je vous renvoie aux grands anciens du style et vous verrez qu'ils respectent certains standards! Malgré tout je ne peux que recommander cette démo aux fans du genre et à ceux qui veulent se familiariser avec le nom et le monde de Chryseis car les morceaux à venir sont tout bonnement énormes!

1. Escape from Yuggoth
2.Sub-Zero Mission
3. Cybernetic Rebirth
4. Astral Reflections
5. Cryogenic Journey
6. Human Form
7 Emptiness Nostalgia
8. The Sons of Tunguske
9. Oceans
10. The Music of Erich Zann

Les autres chroniques

Album

avr. 2010 U-Zine

C.H.R.Y.S.E.I.S

Planet Dead