Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Chthonian

Of Beatings And The Silence In Between

LabelWoodcut Records
styleBlack/death
formatAlbum
sortieavril 2007
La note de
U-Zine
7/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Quelque part sur le forum privé d’U-zine…

- Hey les gens, je viens de recevoir le nouvel album de Chthonian intitulé « Of Beatings And The Silence In Between ». Ca intéresse quelqu’un ? J’ai écouté rapidement quelques extraits sur leur Myspace et franchement, ça bute bien ! C’est du black/death bien rapide et, moi qui ne suis habituellement pas un fan du genre, je trouve ça vraiment bien foutu.
- (…)
- Personne ? Je vous assure pourtant qu’il troue le cul cet album. L’ambiance est froide et lugubre rappelant parfois un Lord Belial. Mais je vous avoue que les membres tendent vers le black métal surtout au niveau des riffs. Pour le reste, on a affaire à une voix puissance et rauque tirant plus sur des influences death. La batterie est quant à elle fulgurante. Elle représente à elle seule l’un des principaux atouts de Chthonian. Sur les premiers morceaux, elle fait office de missile et pourrait faire de l’ombre à un batteur comme Trym. Quand elle accélère, on reste caler dans son fauteuil jusqu'au prochain mid-tempo. Le batteur en question n’a par exemple rien à envier au batteur de Behemoth du point de vue de la vélocité (et pourtant il y a du challenge !). En fait ce groupe me fait parfois penser à Necrophobic… C’est vrai : batterie rapide, chant bâtard black/death et riffs typés black. Il y a certaines similitudes évidentes entre les deux. Alors toujours personne ?
- (…)
- Ah mais j’ai oublié de vous dire que c’était le side project du nouveau chanteur de Finntroll, Mathias Lillmån. Enfin ici il s’occupe de la basse en plus du chant. Il est aussi convaicant que dans Finntroll le bougre. Bon, j'avoue qu’il n’y a rien de bien innovant ou de très recherché dans leur musique, mais Dieu que c’est foutrement efficace ! En plus pas le temps de s’ennuyer, les huit morceaux de cet opus durent en tout moins d’une demi heure. Autant vous dire que ça passe comme une lettre à la Poste (cependant je pense que si les membres auraient choisi de faire quelque chose de plus long, l’ennui sera lui aussi arrivé très vite). Dernière tentative : ça vous dit pas ?
- (…)
- Up !
- (…)
- Bon, dommage que personne n’ait répondu, vous avez raté un petit moment de bonheur ! En tout cas moi, je crois bien que je viens de finir une chronique…


Discours extrait du livre, Monologues d’un webmaster.

1. Ill 03:21
2. Thirteen 03:14
3. Sanguine Sadism 03:29
4. Larvae, Nymph, Decay 04:14
5. Weep Human, Weep 03:05
6. That'll Teach You 03:16
7. Syringes and Chemicals 02:22
8. Of Beatings and the Silence in Between 04:15