Chronique Retour

Album

27/04/17 - Pamalach

Chained

Earth

LabelAntiq
styleMetal Extreme
formatEP
paysSyrie
sortieavril 2017
La note de
Pamalach
7/10


Pamalach

"Les vrais savent, les vrais font".

Vous souvenez vous du temps où vous échangiez des K7 remplies ras la gueule de groupes dont vous n'aviez jamais entendu parler ? Entre le Tape Trading et les compils échangées avec les camarades, la liste des groupes à découvrir pouvait être longue et la tâche pour trouver leurs opus particulièrement ardue... surtout quand il s'agissait de petits groupes étrangers signé sur des labels inconnus au bataillon.
On pouvait mettre plusieurs semaines (voire des mois) avant de savoir d'où venait le groupe et comment faire pour tenter de se procurer l'album. La musique revêtait alors pour moi un caractère plus secret et mystérieux, l'image et les opinions du groupe ne "polluant" pas le spectre musical développé.
Difficile aujourd'hui d'ignorer très longtemps tout ce qui est annexe à la musique, à moins de vraiment le vouloir. Toute cette dimension impacte sur notre relation à l'artiste et sa musique... de manière consciente et inconsciente, et de façon répulsive et attractive.
On voit bien comment les idées politiques d'un groupe peuvent influencer sur la façon dont on les perçoit et combien, sans que la musique soit au cœur du débat, elles peuvent prendre le pas sur toute la dimension artistique et générer des discussions stériles toute juste bonnes à être tenues au PMU du coin. C'est en général à ce moment là que les gens se mettent à raconter tout et son contraire avec une piteuse assurance condescendante. Mais ressortons donc le vieux lecteur de K7 (ou le nouveau, acheté à un prix indécent sur la toile) et envoyons un peu de Chained dans les enceintes. 

Chained n'est pas le premier artiste Metal syrien que je découvre et apprécie (et tiens puisqu'ils sont chez Antiq, allez jeter une oreille sur Theoria, groupe de Black Ambiant subtil et racé qui vaut son pesant de cacahouètes). Je mentirais cependant en disant que la provenance géographique ne m'a pas intrigué et que je n'ai pas prêté une oreille attentive sur ce projet Black-Death épique. Grand bien m'en a pris car ces quatre titres sont très réussis, richement composés et produits pour un premier E.P.
La tête pensante derrière ce projet singulier, c'est Mahmoud (une interview est bientôt à paraitre sur Horns Up). Musicien inspiré et imaginatif, il a pris soin de poser sur chacun de ces quatres titres une ambiance propre et singulière. En se basant à chaque fois sur une idée mélodique forte, il se sert d'elle comme d'un fil rouge en se permettant de la contorsionner pour lui donner les formes qu'il souhaite. Son jeu de guitare est riche en arpèges et en moments mélodiques qu'il écrabouille régulièrement avec de gros accords mineurs et des palms mutings écrasants. Quelques solis viennent parsemer le tout tandis que la voix criarde et éraillée du musicien renforce la dimension mélancolico-épique de l'ambiance générale. A ce titre « Disrespect water and you'll drown » et « Fire, soil and what's beyond » mangent la soupe sur la tête des deux restants tant ils instaurent sans forcer des décorums de toute beauté. L'énigmatique piano de « Disrespect… » se transforme après une introduction de toute beauté en un sinueux enchevêtrement de riffs savamment fauché dans son élan par un solo de toute beauté. Les cuivres de « Fire, Soil, and what's beyond » démontrent toute la couleur que peut prendre l'inspiration de Chained, et même si on note un certain classisisme dans la forme générale, les chansons ont du potentiel. Plus décharnées mais pas dénuées de charme pour autant, « Ecsatasy of devotion » et « Earth » montrent un caractère plus âpre que les précédentes, et si le travail de fond reste bien présent, il faut davantage s'immerger dans la musique pour en saisir les nuances.

Les amateurs de musique découpée au scalpel et biberonnée au métronome n'apprécieront peut-être les petits flottements qui se dégagent de certains passages. Il y a néanmoins fort à parier que si les envolées épiques vous parlent plus que le respect de la mesure, vous apprécierez les quatre titres de cette K7. Une tape prometteuse dont on espère une suite très bientôt. Et dans un K7 siouplait !

Tracklist :

- Earth
- Disrespect water and you'll drown
- Fire, soil and what's beyond
- Ecstasy of devotion