Live reports Retour
mardi 21 mars 2017 - Prout

Galmet @ Lyon

La Marquise - Lyon

Prout

Chroniqueur musiques du monde. Parfois Brutal Death / Black / Grind mais rien au dessous de 300BPM sinon c'est trop mou et je m'endors.

Le 21 mars 2017, Asian Dreamers proposait une affiche très particulière pour un mardi soir lyonnais : le groupe de Death Mélodique 100% féminin et japonais Galmet.

Bien loin de la reconnaissance internationale d'un Babymetal, Galmet existe quand même depuis 2006 et compte quelques singles, une démo, un EP (paru en 2016) et deux albums. Malgré le fait que le groupe ait annoncé précédemment prendre un break car certaines musiciennes ont quitté et quittent encore le bateau, les joyeuses Galmet, armées d'une bassiste session, ont quand même honoré leur tournée européenne dont cette fameuse date lyonnaise sur La Marquise, la fameuse péniche-concert.

La soirée commença par un accueil chaleureux des Asian Dreamers, une association lyonnaise visant la promotion de la culture asiatique à travers des events tels que celui-ci par exemple mais pas que. Je vous invite à parcourir le facebook de l'association afin de découvrir l'étendue de leurs actions culturelles. Nous avons eu la possibilité de faire une interview du groupe que l'on postera tout bientôt dans nos pages, ce qui n'est pas toujours chose aisée lorsqu'on est devant un groupe japonais, le management n'étant pas toujours tendre. Mais ce soir-là aucune anicroche que ce soit au niveau de l'organisation du concert ou de la part du groupe. Bref, l'interview passe et il est bientôt temps pour les filles de monter sur scène.

Ce soir là, Galmet sera le seul groupe à jouer. Étant habitué à ce que les groupes japonais refusent bien souvent les groupes d'ouverture, ça ne me choque pas. Néanmoins, elles jouaient avec plein de groupes français en Champagne quelques jours après. Alors choix du management sur une date en semaine, décision de Asian Dreamers, je ne pourrais vous dire. Toujours est-il que, malgré tout, l'impact s'est fait sentir avec un public pas super présent mais pourtant tout autant hétéroclite. Comme on s'y attend à ce genre de concert, on a pu trouver du metaleux, comme du "visualeux", comme du geek, de l'otaku, du kawaii etc., bref, pas de surprise dans l'absolu.

Non, la surprise viendra du groupe ! Bien que connaissant Galmet sur enregistrement, le style Arch Enemy avec des backing J-Pop en chant clair me laissait croire à un concert plus mignon, gentillet que rentre-dedans. Et en fait, les deux y étaient. C'était mignon déjà tout simplement parce que les filles sont mignonnes sur scène. Elles ont le smile, la patate, sont ultra communicatives, lookées fun comme si Doctor Who allait à la Japan Expo, tout simplement bien heureuses d'être là. Miki Scream la chanteuse, frontman et non moins porteuse du projet Galmet, n'hésitera pas à partager le micro avec un fan du premier rang qui connaissait genre tout. Aussi, elle présentera les membres du groupes, en français (!), via des notes prises en amont, c'est sympa ! Ruki, mon amoureuse secrète et une des deux guitaristes du groupe, utilisera carrément l'appli Google trad à même le micro pour nous parler. Ça c'est fun, je pique l'idée pour quand je serai une star internationale.

Le côté rentre-dedans a été amené par la musique elle-même. Déjà, c'est propre, Satan que c'est propre ! On est habitué avec les Japonais mais quand même, ça fait toujours son effet quand un groupe live ne fait pas un pet de travers. Du coup, ça rajoute en puissance, chaque départ et chaque arrêt étant millimétré. Aussi, la musique de Galmet, quand bien même je ne trouve pas que ce soit si Death Metal, tend vers un Thrash Death à la Dew Scented et les parties mélodiques n'adoucissent pas pour autant le tout. D'autant plus que le chant clair intro d'anime n'est pas du tout perceptible en live : c'est un vrai groupe de metal. Elles balayeront l'intégralité de leur discographie en commençant par Zero, leur premier morceau de leur dernier EP Unlimited World, et joueront le morceau One du même disque, feront l'intégralité du single de 2015 End to the Next avec notamment le rappel sur Sounds of Your Life. De l'album Dawn of the Rebellion de 2012 avec Eternal Rain, What's Mine et Promised Dawn, de l'EP de 2011 Rebirth ~With You ~ avec Last Words et Rebirth et enfin du premier album de 2010 Helmet, et là je l'indique pour les fans, les morceaux パラサイトet (je n'oserais pas les traduire en romanji). Le public en tout cas est charmé et même un doux pogo se lancera dans la foule, au milieu des headbangs surtout menés par les filles sur scène.

Au final, c'est une bonne surprise et un bon concert du mardi soir, qui se finira avec une bonne bière aux Fleurs du Malt (placement de produit spotted) avec tout le groupe, des représentants de Asian Dreamers que je remercie chaleureusement, ainsi que la traductrice de Muteki, une émission de radio spécialisée sur la musique japonaise ; elle parle admirablement bien japonais, et sans elle l'interview aurait été beaucoup plus difficile. Et bien entendu : 有難うございます Galmet !!!

+ Setlist:

01. Zero-
02. Walk One’s Way
03. Last Words
04. パラサイト
05. Rebirth
06. 翼
07. Eternal Rain
08. What’s Mine?
09. The Metter’s Anthem
10. One
11. Promised Dawn
12. Sounds of Your Life

Photos