Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Pain

Psalms Of Extinction

LabelRoadrunner Records
styleIndus
formatAlbum
paysSuède
sortiemai 2006
La note de
U-Zine
7/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Voilà un soi disant « projet » musical qui aura pris une toute autre forme qu’un simple groupe bis. En effet, Pain était à la base une façon de ne pas affecter Hypocrisy de sonorités industrielles dont Peter Tägtgren a toujours raffolé ! C’est donc en 97 que le groupe sortira son premier produit éponyme et c’est après quelques années que le groupe deviendra enfin un des gros de la scène suédoise en atteignant régulièrement le top 10 des charts locaux. On se souvient tous de l’excellent Nothing Remains The Same avec ses énormes tubes tels que « It’s Only Them » ou bien encore le très célèbre « Ferme Ta Gueule » !

On peut dire que le précédent album Dancing With The Dead m’aura beaucoup marqué avec ses excellents morceaux que je ne citerai point (flemme oblige) et malheureusement, je dois bien vous avouer que ce nouvel album peine à me plaire en tant que fan du groupe. Psalms Of Extinction se démarque des autres albums avec plus ou moins de bons et mauvais éléments. Pour les mauvais je dirais qu’il n’y a pas vraiment de gros hits parmi les 12 morceaux mais que par conséquent l’absence de titres se démarquant plus que d’autres donne un effet de régularité à l’ensemble, ce qui constitue en soi, un bon élément. Malgré tout, l’album réserve une petite surprise au nom de « Walking On Glass » qui nous propose des sonorités que l’on appréciait tant dans l’éponyme de Hypocrisy avec ces magnifiques nappes de synthé et cette sublime sensibilité vocale de Peter.

Pour ceux qui auront la dent moins dure, on conseillera également le single « Zombie Slam » ou bien encore « Save You Prayers » et « Nailed To The Ground ». Côté production, le frontman et son Abyss Studio aura fait un excellent travail en apportant un son collant parfaitement à l’esprit musical de Pain. Un petit mot également sur la pochette fort agréable à regarder, dont personne n échappera à la réflexion du « tien, il a la même gueule que Johnny Depp ce con ». En bref, petite déception mais ça reste sympa dans l’ensemble, donc à vos jugements.


1. Save Your Prayers
2. Nailed To The Ground
3. Zombie Slam
4. Psalms of Extinction
5. Clouds of Ecstasy
6. Play Dead
7. Does it Really Matter
8. Computer God
9. Just Think Again
10. Walking on Glass
11. Bottle's Nest
12. Bitch

Les autres chroniques