Chronique Retour

Album

25/02/17 - S.

Profane Congregation

Apocalyptic Visions

LabelAstral Temple
styleBlack Metal
formatAlbum
paysFinlande
sortiejuin 2016
La note de
S.
8/10


S.

Après trois démos et un split produits dans l’indifférence générale entre 2011 et 2015, Profane Congregation a sorti son premier album en juin dernier, Apocalyptic Visions, là encore dans une confidentialité assez exacerbée. Et pour cause, l’œuvre a été produite en seulement 100 exemplaires, en format pro tape, sur le label suédois Astral Temple. Derrière ce projet se cache un seul et même individu, répondant au nom de Sacrilege, Finlandais de nationalité.

Le présent album, d’une relative courte durée, même pas une demi-heure, s’articule autour de quatre morceaux écrits entre 2013 et 2016. Dès les premières secondes, l’auditeur est plongé dans un univers d’où n’émane aucune lueur, avec ces martèlements sourds et des bruits troublants, qui n’inspirent aucune intention bienveillante. Après quelques cacophoniques et acides frottements sur la guitare, c’est un déferlement hostile qui s’abat sur vous. Sacrilege prend ce vicieux plaisir à marteler son Black Metal incisif et oppressant, en instaurant un climat d’une extrême agressivité où tous les éléments convergent vers ce but. Les guitares présentent une sonorité corrosive, avec une lourdeur et un jeu lorgnant parfois sur les terres du Death Metal, la batterie (une vraie) distille un rythme étouffant et haletant. Mais le point fort de Profane Congregation est de loin la prestation vocale de Sacrilege, absolument démentielle dans sa restitution. On peut la comparer à un mélange entre celles de Wrath (True Black Dawn) et de Hoath Torog (Behexen…), avec ce grain de folie un cran au-dessus.

L’individu, déshumanisé, paraît possédé sur chacune de ses interventions, renforçant le côté âpre déjà bien développé par les compositions. Si ces dernières ne révolutionnent en rien un genre usé jusqu’à la moelle, elles n’en demeurent pas moins redoutablement efficaces. L’auteur s’inscrit en effet dans la plus pure tradition du Black Metal Finlandais, et mérite largement sa place entre quelques productions de Horna ou Sargeist. Si les différents titres proposés sont tous intéressants, il y en a un en particulier qui constitue toute la quintessence de l’œuvre. Il s’agit de « The Black Light », où ses lignes mélodiques bâtissent une ambiance épique et dévouée, une sorte de grandeur noble, un peu à la manière de « Black Destiny » de Satanic Warmaster.

Bref, tout ça pour dire qu’avec Apocalyptic Visions, Profane Congregation a frappé fort. Amateurs de Black Metal véritable et authentique, avec une âme et du caractère, ruez-vous dessus, il s’agit là d’un concentré d’art noir, dont il serait dommage de passer à côté.

Tracklist :
1.  Vicious Circle
2.  Blinded
3.  The Black Light
4.  Soul Ascension