Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Wolf

The Black Flame

LabelCentury Media
styleHeavy Metal
formatAlbum
paysSuède
sortieseptembre 2006
La note de
U-Zine
6/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Formé depuis 1995 par Niklas Stalvind et Mikael Goding, Wolf officie dans le heavy metal traditionnel épuré de toutes fioritures. Après la sortie de « Evil Star » en 2004, voici le dernier opus du nom de « The Black Flame ». Si le nom fait simple, la jaquette m’a parue assez sympa par son coté troublant. J’en espérais autant de la musique…

Tourné vers un heavy metal des années 80 entre Mercyful Fate et Judas Priest, le groupe n’invente rien. La musique est mélodique, relativement puissante mais peu percutante. L’album n’est pas mauvais pour autant mais il sonne comme un manque de quelque chose.

S’ouvrant sur un « I Will Kill Again » plutôt accrocheur, les premières impressions sont positives mais, quand la suite arrive, l’avis se fait de moins en moins optimiste. Ceci d’autant plus que les morceaux tournent tous autour de 4 - 5 minutes. Les suédois aurait certainement été plus efficaces avec des titres plus courts et redoublant d’intensité comme le prouve « Steelwinged Savage Reaper » et « Seize The Night ». On peut retenir tout de même des passages intéressants chez le petit dernier du loup. Desfois la bête semble acérer un peu ses crocs pour nous livrer quelques petits plaisirs. « At the Graveyard » et « Demon » débutent de façon originale avec leur intro très mélodique et entraînante. Une des rares chansons qui m’a parut prometteuse est « Make Friends With Your Nightmares » aux airs quelques peu horrifiques qui me font penser à une musique de film et apportent une approche différente. « The Dead » parvient aussi à capter un peu l’attention avec ses leads et son jeu de guitare intéressant.

Les autres morceaux m’ont paru moins attrayants : ils ne sont pas mauvais mais laissent assez indifférents. « The Bite » et « Black Magic » sont particulièrement lassants. La voix de Niklas a des sonorités trop « mode vibrato » qui la rendent parfois agaçante. Cependant, une petite mention au batteur, Tobias Kellgren (Soulreaper, Dissection, Decameron, Satanized), qui possède un jeu appréciable et non négligeable.

« The Black Flame » n’est donc pas un mauvais album mais je dirais plus un album comme tant d’autres dans le heavy metal traditionnel. Le tout est sympa mais ne révolutionne pas la scène heavy. Le loup devra rester plus longtemps dans sa tanière avant de sortir son prochain album pour qu’il soit plus accrocheur que celui ci. Ce n’est pas décourageant mais stagnant…


1. I Will Kill Again
2. At the Graveyard
3. Black Magic
4. The Bite
5. Make Friends With Your Nightmares
6. Demon
7. The Dead
8. Seize The Night
9. Steelwinged Savage Reaper
10. Children of the Black Flame