Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Forest Silence

Philosophy of Winter

LabelAppease Me / Candlelight
styleBlack Metal Atmosphérique
formatAlbum
paysHongrie
sortienovembre 2006
La note de
U-Zine
7.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Forest Silence est un one man band, originaire de la ville de Szombathely en Hongrie, dont le noyau dur répond au nom de Winter. Entre les années 1997 et 2002, la formation ne sort pas moins de trois démos autoproduites, toutes trois dédiées à la saison morne et glaciale qu'est l'hiver. En 2006, Forest Silence perce avec une signature chez Candlelight Records et nous livre un premier album intitulé Philosophy of Winter...
D'autre part, notons que Forest Silence était apparemment un projet de Dark Ambient au départ, et aurait viré au BM par la suite.

Si Forest Silence offrait autrefois du Dark Ambient, ça n'a rien d'étonnant puisqu'à l'écoute de ce Philosophy of Winter, de sérieuses tendances Ambient se font sentir. Il n'y a qu'à se passer "Philosophy of Winter" pour se convaincre, puisque les parties au clavier de ce titre en particulier détiennent des influences burzumesques (époque Filosofem) indéniables. Globalement, ce premier album nous propose un Black Metal atmosphérique et froid dont certains passages se rattacheraient plutôt au Dark Ambient. Celui-ci s'amorce fort bien avec un premier titre intitulé "Bringer of Storm", un premier morceau que j'ai, sans exagérer, écouté une dizaine de fois en boucle avant de passer à la suite... Ce dernier nous sert des riffs particulièrement mélodiques, froids et accrocheurs et on y découvre, par la même occasion, les vocaux puissants de Winter qui font inévitablement penser à Darkthrone. Le partie vocale de Winter s'avère certes peu originale, mais reste tout de même fort efficace. Les longs cris du leader donnent d'ailleurs une certaine ampleur à la musique, cette ampleur atteint son paroxysme lorsque ces derniers accompagnent les nappes de synthé obscures et grandioses de l'oeuvre. Bref, ce premier morceau s'avère répétitif mais, dans le fond, introduit à merveille cet opus. Philosophy of Winter s'enchaîne avec "Spirits of the Winds", tout aussi recherché que son predecesseur et qui, comme lui, s'inscrit dans un registre Black Metal atmosphérique. Viennet ensuite deux morceaux, "At the Dawning of Chaos" et "Path of Destruction", qui n'arrivent pas à suivre la cadence et qui montrent l'essoufflement et le défaut de cet album. Philosophy of Winter se clot avec un titre éponyme aux accents plutôt Dark Ambient qui, par ses nappes de clavier, distinctes, glaciales et non-pulsées, ne sont pas sans rappeler le Filosofem de Burzum. Celles-ci donnent d'ailleurs moins cette impression d'éparpillement qui caractérise les premières pistes...

Malgré deux morceaux en particulier qui n'arrivent pas à tenir tête aux trois autres, Forest Silence tape fort avec ce Philosophy of Winter, hivernal, sombre et hypnotique. Personnellement, je serais curieuse de voir comment Winter et son projet évolueront.

1. Bringer of Storm
2. Spirits of the Winds
3. At the Dawning of Chaos
4. Path of Destruction
5. Philosophy of Winter