Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Zavorash

Nihilistic Ascension & Spiritual Death

LabelTotal Holocaust
styleBlack / Death Metal
formatAlbum
paysSuède
sortiejanvier 2005
La note de
U-Zine
7/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Nouvelle production de chez THR, Zavorash est un sombre trio Stockholmois émanant de la Suède. Formé en 1996, il opère dans un genre Black / Death Metal aux diverses influences. Les Suédois commencent par sortir deux démos, respectivement In Odium Veritas et Za Vorbashtar Raz Shapog. Après la seconde démo, le combo nous fait attendre huit ans avant d'accoucher d'un premier album intitulé N.A.S.D.. Nihilistic Ascension & Spiritual Death.

Comme je vous en ai fait part précédemment, il est assez difficile de coller une étiquette à ce nouvel opus tant ses influences sont versatiles. Un morceau comme "The Legion of Vengeance" nous expose un côté assez âpre de N.A.S.D. en nous offrant des riffs tantôt blackisants, tantôt deatheux. "Själslig Slutsats", quant à lui, nous affiche un aspect thrashy dégueulasse, tout en gardant un esprit BM assez old-school. On ne peut pas omettre de faire allusion au superbe morceau "Isolation Icon & The Blackguard". Un morceau dont le chant nébuleux et les riffs transcendants dégagent une atmosphère poisseuse, enténébrante et hypnotisante. Le style de cette piste s'éloigne d'ailleurs de tous les autres morceaux présents sur ce disque. Il faut savoir aussi que N.A.S.D. détient également quelques titres purement black métaule, par exemple, on peut citer "World Dominion".
Cet album dispose de quelques morceaux fort intéressants, mais il nous sert certains aspects que j'apprécie moins. Par exemple, le chant de I. Hate est banal et assez ennuyeux - hormis sur le "Isolation Icon & The Blackguard", où le vocaliste fait preuve d'une étonnante présence et où il acquiert une personnalité captivante. Mais ceci ne tient qu'au troisième morceau de l'album. D'autre part, pour un groupe qui est considéré comme un groupe de BM, je trouve que certains riffs de guitare sont plats et dénués d'intérêt... Bien sûr, ça ne tient qu'à certains morceaux/passages.

A propos des points négatifs que j'ai fait souligner... J'estime que cet avis est personnel et que d'autres personnes trouveront peut-être tous les riffs de cet album géniaux (on ne sait jamais). Par contre, en ce qui concerne la voix, personne ne pourra nier qu'elle est (habituellement) banale et monotone.
Mon dernier constat, c'est que malgré ses défauts (peu nombreux), N.A.S.D. reste un album sympathique. Je dirais même qu'il est un album varié, accessible et qui ne nécessite que quelques écoutes pour capter son essence.

1. The Legion of Vengeance
2. Never Blame Her
3. Isolation Icon & The Blackguard
4. Själslig Slutsats (Conclusion of the Soul)
5. Worthlessness
6. Virtious Hatred
7. Emotional Clarity Defined
8. The Sea of Forlorn
9. World Dominion
10. The Conjuration of the Dead God
11. Truth & Consequence