Chronique Retour

Album

18/05/16 - Prout

AnalTV

Premier Jet

LabelToï-Toï
styleGrind parodique
formatEP
paysFrance
sortiemai 2016
La note de
Prout
0/10


Prout

Chroniqueur musiques du monde. Parfois Brutal Death / Black / Grind mais rien au dessous de 300BPM sinon c'est trop mou et je m'endors.

Oui bonjour chères téléspectrices et chers téléspectateurs, nous sommes en direct ce soir depuis l'AnalTV, la chaîne de télévision où on ne passe que de la merde, la télé quoi ! Ce soir en exclusivité le pire du meilleur de BFM TV, W9 et NRJ12 ! Pour vous accompagner ce soir les plus grandes stars du show-business ont répondu présentes ce soir pour une nuit de réelle folie ce soir ; applaudissez ce soir nos incroyables talents de ce soir :

- Nabilla !
- Moundir !
- Mickaël Vendetta !
- Anne-Franck Ribery! - "Applause (sinon il le prend mal)"
- Évelyne Dhéliat, pour un délicieux instant météo!
- Eeeeeeeet Hélène, d'Hélène et les garçons pour nous parler de ses plus récents projets.
Mais quel casting de folie !!!

Et pour animer cette incroyable émission, le seul, l'unique, l'invraisemblable Prouuuuutkos, MOA ! OUI, vous ne rêvez pas, MOI !
Alors Nabilla, on m'a dit en coulisse que vous aviez une anecdote à raconter pour commencer ce prime-time UNbeulivabeul !!
Nabilla : -"Alors oui alors, mais avant tout je veux vous dire que j'adore ce que vous faîtes AnalTV, ça déchire !"
Merci Nabilla, tu pourras venir me sucer la bite en backstage.
Nabilla : -"Hi! Hi!, Proutkos !" - rire.
Mais ne volons pas la vedette aux véritables stars de la soirée, j'appelle donc à nous rejoindre les grands, les beaux, les illustres AnalTViiiiiiii !
Alors AnalTV c'est quoi ?
Nabilla  : -"Moi, moi, moi !!!"
Oui Nabilla ?
Nabilla : -"C'est du Grind inspiré de la télévision, inspiré de moi quoi, hi hi !"
Hélène : -"C'est aussi de l'amour."
Nabilla : -"Non mais allo quoi, c'est pas de l'amour ça parle de caca."
Moundir : -"En même temps pour du Grind de merde tu t'attendais à quoi? Sorcière va! Ferme ta race!"
Hélène : -"Non mais c'est bon Moundir..."
Moundir : -"Te mèle pas toi ! Te mèle pas!"
Euh... Pourquoi Moundir il a arraché son t-shirt là ?
Mickaël Vendetta : -"Il veut montrer ses pecs mais il est pas à mon niveau".
Putain je comprends plus rien moi.
Ribery : -"On est des stars qu'on va vite avec le micro".
J'ai vraiment du mal à suivre.
Mickaël Vendetta : -"Moi je suis".
Ah bon ?
Mickaël Vendetta : -"Je sais qu'il est difficile pour vous de l'admettre, mais le fait est qu'en plus d'avoir un physique de guerrier, j'ai un cerveau qui me permet de réfléchir de la bonne façon."
Oh putain t'es sérieux ?
Mickaël Vendetta : -"Oui. Les journalistes, c’est comme le public, ils sont là pour m’admirer."
Pffff, j'en peux plus.
Ribery : -"Inconsciemment, il faut pas s'endormir hein?! Il fait attention pour qu'on a du peps, c'est tout."

Ce soir le plateau télé part vraiment en couille, à l'image de la musique d'AnalTV et de leur Ep, 11 minutes de conneries musicales et de samples dignes de la croisière s'amuse, passons à un petit instant météo. A vous Evelyne !

Evelyne : -"Madame, monsieur bonsoir. Demain en AnalTV il fera Grindcore sur l'ensemble des 8 pistes de l'EP avec une petite touche de Hardcore dans la région de la première piste "Prehistoric French Part 1". Un petit nuage de Black Metal, quoi Blague Metal, viendra assombrir le morceau "Debila", morceau revendicateur s'il en est. Plus de mélodie me concernant sur la moitié Est de la galette, mais dis-donc quels touche-à-tout ces AnalTV ! Dans le midi c'est une touche plus Gronibard qui nous arrive là suivit d'un "V Comme Vendetta" au beau fixe. Le reste du sud nous assène de samples avec un Moundir pas piqué des hannetons et une pause défonce avec un Servietsky au poil puis une outro en guise d'averse de merde sur ta gueule."

Merci Evelyne pour ces précisions, même si je pense que le public n'a du coup rien compris à ce qu'est AnalTV, mais on s'en fout, on s'en va, à vous les studios !
Hélène: -"Mais, et moi?"
Désolé on n'a pas le temps.

Et dire que y'en a qui croyaient qu'on allait parler musique. Osez la sodomie.