Chronique Retour

Album

22/02/16 - Panzerbrume

Herzel

Unis dans la Gloire

LabelImpious Desecration Records
styleHeavy Metal
formatDémo
paysFrance
sortiejanvier 2015
La note de
Panzerbrume
9.5/10


Panzerbrume

Du War Black Atmosphérique ? C'est possible

Herzel est un groupe de Heavy Metal épique fondé à Quimper en 2013. La première démo du groupe, dont il est question dans cette chronique, est sortie début 2015 sur le label Rennais Impious Desecration Records, chez qui on retrouve d'autres très bons groupes français dont vous avez probablement déjà entendu parler (Cadaveric Fumes, Tentation, Demonic Oath…), mais aussi quelques sorties plus exotiques, avec entre autres l'excellent groupe de Heavy Metal finlandais Tyfon's Doom, que je vous invite à aller écouter.

Revenons-en à la démo. Je suis conscient qu'il est toujours un peu risqué de mettre 10/10 à un album, car il y a toujours une part de subjectif, et qu'un groupe que j'adore pourra faire vomir quelqu'un aux goûts différents. Du coup, je me retiens un peu, mais en pratique je lui aurais bien mis plus (disons un peu hypocritement que le point manquant vient du fait que c'est une démo, et que du coup c'est un peu court) ! Pourquoi donc ? Eh bien parce que je n'ai pas pris une telle claque musicale depuis que j'ai découvert Warlord, et que ça fait au moins six mois que je ne me lasse pas de l'écouter plus que régulièrement !

Je trouve absolument tout génial dans cette démo. L'intro est douce et épique à la fois, et les deux morceaux sont des collections de riffs inoubliables (Unis dans la gloire, cette merveille!). La partie rythmique accentue parfaitement la dimension épique des compos, oscillant entre des cavalcades et des breaks mettant en avant les reprises de riffs. La basse a un son bien claquant et des lignes de jeu sympas qui ne font pas que suivre les guitares. Et en parlant de ces dernières, les guitaristes tantôt se répondent, tantôt jouent à l'unisson, le tout avec un son Warlord-esque qui fait mouche sur les parties solo.

On retrouve dans les compos d'Herzel de nombreuses influences des plus grands. J'ai déjà évoqué Warlord, mais on retrouve aussi un peu de Manilla Road ou de Cirith Ungol par moments, et bien évidemment des éléments empruntés aux meilleurs groupes de Heavy français des années 80, comme par exemple H and H (dont le groupe reprend le morceau L'étendard en live).

Les paroles des morceaux, en français, sont ultra fédératrices. Vous pouvez être sûrs qu'après une ou deux écoutes, vous allez automatiquement vous mettre à scander « Herzel ! » ou « Unis dans la gloire ! ». Niveau chant, en plus d'être très bon, on sent que Thomas est véritablement passionné, à la fois par la musique du groupe et par les thématiques des morceaux. Il en ressort un quelque chose de vraiment authentique, qui mélange à la fois le côté agréablement kitsch des années 80 et une passion réellement communicative.

La Bretagne est au cœur des compos d'Herzel. Le nom du groupe, qu'on pourrait traduire du Breton par « résister, faire face », en est un premier indice. Nominoë retrace l'histoire du premier duc de Bretagne, qui la rendit indépendante au IXe siècle. Thomas, le chanteur du groupe, tend fièrement un Gwenn-ha-du face au public au début des concerts… De nombreuses références à la terre d'origine des musiciens sont décelables à travers l'imagerie et la musique d'Herzel. Certains riffs me font parfois penser aux brestois de Matmatah, probablement que Gilles Servat, Tri Yann et autres Soldat Louis, ont aussi eu leur part d'influence sur les musiciens.

Je vais arrêter là mon éloge de mes compatriotes finistériens. Vous l'aurez compris, Herzel est pour moi (n'oublions pas l'aspect subjectif) l'un des meilleurs groupes français du moment. Écoutez leur démo ! Allez les voir ! Je vous garantis que vous allez passer d'excellents moments !

Tracklist :

  1. Intro
  2. Unis dans la Gloire
  3. Nominoë