Chronique Retour

Album

09/09/15 - Michael

Enthring

The Art of Chaos

LabelAutoproduction
styleDeath Mélodique / Symphonique
formatAlbum
paysFinlande
sortiejuin 2015
La note de
Michael
5/10


Michael

Avocat le jour, rédacteur sur Horns Up la nuit et photographe à mes heures perdues.

Chroniquer un EP de trois titres pour découvrir un groupe dont on n’a jamais entendu parler n'est pas chose simple et rarement enthousiasmant. Mais lorsque l’on vous propose de jeter une oreille sur un groupe finlandais de death metal mélodique à tendances symphoniques, on se dit toujours que, potentiellement, on tient là une pépite. La Finlande regorge de groupes excellant en la matière.

Puisque ces Finlandais-là vous sont probablement inconnus, un petit tour d’horizon s'avère nécessaire. Enthring est un groupe helsinkien créé en 2006 par Petteri Eväsoja (qui n'en fait plus partie) et Tommi Kangaskortet qui s’occupe aujourd’hui du chant et de la guitare lead. Le line-up est complété par Petri Salmela à la guitare, Antti Horttana à la basse et enfin Matti Auerkallio derrière les fûts. A ce jour, le groupe a sorti un EP intitulé Maelstrom ainsi qu’un album autoproduit en 2011 intitulé The Grim Tales Of The Elder. C’est donc après près de quatre ans d’absence que le groupe nous revient avec un EP intitulé The Art of Chaos.

Et, à la vérité, il est aisé de comprendre pourquoi il n’a été dit mot de ce groupe par le passé. Pas vraiment aidés par un artwork pas très folichon dont on peine à comprendre le sens, l’écoute de ces trois titres (pour treize minutes) va s’avérer certes agréable mais sans grand intérêt.

La musique d'Enthring oscille entre, d’une part, un Death metal mélodique rapide faisant la part belle à un jeu de guitare en fast picking (We Thrive on Chaos, par exemple, et son riff d’intro très Ensiferumien) et, d’autre part, un metal résolument symphonique où tant les nappes de clavier que les passages de clavecins ou autres violons (comme sur l’introduction de And We Dream Of Our Demise ou le break de The Second Vengeance Orchestra) viennent – parfois à outrance – teinter les morceaux d’une dimension symphonique certaine. Si, sur le papier, tous les ingrédients sont là, la recette n'est pas une franche réussite. Le résultat est une musique digeste mais qui, en dehors de quelques mélodies ou plans réussis (les mélodies de We Thrive on Chaos sont très intéressantes), ne viendra pas révolutionner le genre. On aurait probablement aimé plus de variations dans la voix mais également des compositions un peu plus profondes et fouillées.

Car en dépit d'une production globalement satisfaisante pour un album autoproduit, les trois titres de cet EP (surtout les deux derniers, à dire vrai) paraîssent un peu brouillon et manquer d'un peu de tout : énergie, originalité, soin dans la composition. Les riffs sont globalement peu inspirés et se bornent à accompagner des orchestrations ni catchy ni particulièrement inspirées.

Bien évidemment, l’analyse demeure limitée par le manque de matériau à se mettre sous la dent. Treize minutes et trois titres ne permettent pas vraiment de se faire une idée globale de ce qu’Enthring a sous le pied. Toutefois, un bref aperçu de ce qu’a fait le groupe par le passé confirme ces quelques lignes et il ne reste plus qu’à espérer que le groupe parvienne à piquer notre intérêt avec un futur album complet moins générique.

Tracklist :
1. We Thrive On Chaos
2. And We Dream Of Our Demise
3. The Second Vengeance Orchestra