Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Ascaris

Des Maux

LabelAuto-production
styleBrutal deathcore
formatAlbum
paysFrance
sortiedécembre 2004
La note de
U-Zine
6.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

« Les ascaris adultes vivent dans l'intestin plusieurs mois pendant lesquels les femelles fécondées pondent des milliers d’œufs. Ces oeufs sont éliminés dans les selles et subissent une maturation dans le milieu extérieur (on parle d’œufs embryonnés) où ils peuvent persister pendant plusieurs années. »

Evidemment, quand le nom de ton groupe signifie ceci, tu ne pars pas avec un avantage si tu souhaites faire de la musique de masse… Mais si tu souhaites créer un groupe de deathcore d’une qualité exceptionnelle, alors là, tu possède sans doute le bon nom ! C’est donc en 2003 que se forme ce groupe, avec deux ex-Losc, deux H-tray et un bassiste. Ils nous proposent un mélange énergique qui n’aurait aucun mal à faire headbanger une meute de chevelus.

En préparant la chronique de cette démo, qui se nomme d’ailleurs « Des Maux », je me demandais par quels adjectifs superlatifs j’allais commencer ; excellent, ravageur, efficace,… ? En fait, Ascaris, c’est un peu tout ça à la fois. Le groupe nous offre une musique très diversifiée avec de nombreuses influences très prononcées telles que le hardcore, le death ou encore le grind, tout au long des 9 titres que possède la démo. Même si les membres ont plus un penchant pour le deathcore, on les voit souvent lorgner avec des formations de grindcore, comme avec Nostromo sur "Fear Of Tomorrow". Les sources d’inspirations sont très étendues et on entend donc, ici ou là, quelques riffs aux intonations thrash comme sur "Gripes" et "La Cat'". Même sur "Cover All", le groupe s’essaye à un refrain en cœur, qui dénotent les influences hardcore old-school des zikos, mais on ne peut pas dire que le résultat soit le meilleur qui soit…
La double de Tintin, plutôt nerveuse, ponctue les compositions avec une cadence soutenue. Mais l’autre point fort de cette démo est le chant ; si toutefois, il est majoritairement fixé sur le chant crié, les chants gutturaux ne sont pas oubliés. Heureusement pour Bibi ! Parfois, on en vient même à se demander s’il n’y a pas deux chanteurs, tellement les voix sont opposées.
Ascaris nous emmène aussi dans diverses ambiances qu'elles soient oppressantes ou relaxantes, comme sur "Swallow" ou "Al Azif". C’est un élément qui fait très souvent défaut sur les premiers efforts de groupes, mais eux, assurent sur tous les points. D’ailleurs la production et le mixage sont tout autant impressionnant de part leur qualité.
Même si la fin « délire » peut faire marrer aux premières écoutes, elle fait un peu perdre le côté classe de cette démo. Au final, 26 minutes de musique dont au moins 20 d'excellente qualité.

Si leur premier album est de cette qualité là, c’est avec la plus grande impatience que je l’attends. J’ai tout de même enlevé le dernier Nile de ma chaîne pour pouvoir écouter cette galette plus souvent ; et si ça, ce n’est pas un gage de qualité, je ne sais pas ce que c’est ! Dans ce combo, il y a vraiment tout ce qu’il me faut de blasts, de chants gutturaux, criés, de samplers,… C’est avec ce genre de formation qu’on peut vraiment être fier de notre scène nationale.

1. Swallow
2. Ascaris
3. Gripes
4. Cover All
5. Fear Of Tomorrow
6. La cat'
7. A Force
8. Al Azif
9. Grindestructible