Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Nirvana

Bleach

LabelSub Pop
styleEmbryon du grunge
formatAlbum
paysUSA
sortiejuillet 1989
La note de
U-Zine
8/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Il est vrai que quand on parle à quelqu’un de Nirvana, celui-ci est loin penser directement à cet album. Effectivement Bleach est sans doute l’album le moins connu mais aussi le plus sous-estimé du groupe. Pourtant c’est de là que tout est parti ; cet opus précède l’album qui a été à l'origine de l’un des plus grand bouleversement musical de ce siècle, du moins pour la scène rock.
En 1989, le groupe est alors composé de Kurt Cobain au chant/guitare, Krist Novoselic à la basse et … pas de Dave Grohl à l’horizon pour l'instant, mais un certain Chad Channing derrière la batterie. Comme vous avez pût le comprendre, le trio de légende n’était pas encore réuni ! Mais ça n’était pas une raison pour que tant l’ingéniosité, que la qualité ne soit pas au rendez-vous. L’album est signé sur le presque inconnu label Sub Pop ; Nirvana est l’un seul de cette maison de disque à être sorti de l’underground.
Tout à un commencement. Celui de Nirvana commence avec Bleach…

Les premiers morceaux annoncent un rythme plutôt lent et une musique presque punk. On pourra remarquer que le groupe n’avait pas encore un son très grunge mais ce dernier se laisse sentir. La voix, atout de Kurt, n’était pas encore au top mais possédait déjà de grosses capacités et réussissait à moduler ses cordes vocales sans trop de problèmes. Même les passages mélodieux sont bien assurés. Côté instru, les grattes se défendent fort bien et n’hésite jamais à nous mettre, de ça et là, des saturations. Mais cet album est un peu à part car Kurt n’est pas le seul guitariste sur cet album… Jason Everman, le deuxième guitariste ne fera pas long feu et ne restera au sein de Nirvana que pour un album. On sent bien la présence de la basse de Krist qui prend un malin plaisir à exécuter à droite, à gauche des solos de basses que l’on accepte avec joie. La musique du groupe reste assez basique, mais toujours aussi efficace.
On sent l’absence du jeu de batterie de Dave Grohl mais le batteur, Chad Channing, se défend bien. Malheureusement, du fait d’une production très moyenne, le son dont dispose quatuor est loin d’être clean.
La diversité des titres est l’un des avantages des œuvres de Nirvana. Sur Bleach, on a un ensemble peut être trop homogène ce qui rend l’ensemble un peu plus difficile à digérer. « About a Girl » permet d’arrondir les angles et place un rock gentil à un moment opportun.
Le groupe nous pond des purs chef d’œuvre comme « Negative Creep », « Mr. Moustache », « School ». Ce dernier sera d’ailleurs repris par Fear Factory en 2004 avec un son hors norme ! En 1992, Geffen réédita Bleach et y ajouta trois nouveaux titres ; « Love Buzz » la subtile reprise des hippies de Shocking Blue, le complétement décalé « Downer » et « Big Cheese » qui prête à sourire. Ces trois titres sont trois morceaux d’exception! Bien que souvent négligé, cet album comporte des morceaux qui était imparable dans un set-list de Nirvana, tels "School" ou "About A Girl".
Heureusement que les vestes en jean et chemise de bûcheron font acte de présence sur la pochette car elle pourrait plus appartenir à un groupe de thrash ou death qu'à celle du plus grand groupe de grunge.

Loin de faire tâche dans la discographie du groupe, on peut quand même observer que Kurt et Krist ne possédaient pas encore le son Nirvana qui leur est propre. Mais les bribes sont bien loin et ne demandent qu’à percer. Un son et une voix plus bruts sont les principales caractéristiques de cet album. Ironie des choses, plusieurs chansons de l’album Nevermind étaient déjà écrites presque à la même époque.
Ces balbutiements du grunge éclaté deux ans après avec l’album que tout le monde connaît.
Même 15 ans après sa sortie, chaque écoute, fait toujours son petit effet et je trouve à l'heure actuelle, un aspect "comique" à Bleach. Si vous me comprenez, tant mieux !
Personne ne peut se prétendre être un fan de Nirvana s’il ne connaît pas cet album !

1. Blew
2. Floyd The Barber
3. About A Girl
4. School
5. Love Buzz
6. Paper Cuts
7. Negative Creep
8. Scoff
9. Swap Meet
10. Mr. Moustache
11. Sifting
12. Big Cheese
13. Downer