Live reports Retour
lundi 20 juin 2011 - U-Zine

Hellfest 2011 - Bilan

Open air - Clisson

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

BILAN HELLFEST 2011

Audrey W.

Les + : Trouve pas...

Les - : Le temps mais ça on peut rien y changer, pas de groupe de symphonique féminin

La prestation scénique du Hellfest : Arkona
Le pit (ambiance niveau foule) du Hellfest : Arkona aussi.
Le moment unique : Le feu d'artifice pour Patrick Roy ?
La couille du Hellfest : La file d'attente pour les photograhes.
Les surprises : Pas de surprise.
Anecdotes : Beaucoup d'Espagnols.

Attentes pour 2012 : Moins de groupes, les sets plus long, des groupes de symphonique, faire quelque chose pour les photographes.

Caacrinolas

Les + : L'espace VIP toujours aussi sympa, le Jager gratos,

Les - : La pluie même si c'était évidemment loin de 2007, le prix et la qualité de la bouffe, de plus en plus de monde...

La prestation scénique du Hellfest : Bolt Thrower, Tsjuder
Le pit (ambiance niveau foule) du Hellfest : Municipal Waste
Le moment unique : L'interview avec les gars de Tsjuder sympa comme tout.
La couille du Hellfest : Faire un hommage à Patrick Roy c'est cool, oublier d'en faire un a Seth Putnam ça l'est moins.
Les surprises : The Answer, LDOH dont je n'attendais plus rien sinon une cata,
Anecdotes : Croiser Attila en costard le vendredi aprem et lui parler tranquillement tant personne ne l'avait remarqué, apprendre des vulgarités en français au batteur de Tsjuder, vivre Terror en coulisses, taper la discute avec ce grand monsieur qu'est Jeff Becerra

Attentes pour 2012 : Autopsy, Cannibal Corpse, Carpathian Forest (même si on peut attendre encore longtemps), Haemorrhage, toujours plus de death old school et soyons fou pourquoi pas un combo Interment/Funebrarum même si ça relève du rêve.

David

Les + : le site du festival bien foutu, le camping assez calme cette année, le running-order qui m'a permis de voir plein de groupes cultes avec très peu de chevauchements. Très grosse programmation dans tous les styles qui permet aux métalleux éclectiques comme moi de voir un peu de tout! Merci d'avoir bougé Bolt Thrower pour qu'on puisse voir les Britanniques ET Coroner! Les festivaliers sympa, le son globalement bon, et la plupart des concerts ont été très bons! Une excellent édition pour moi!

Les - : Le prix de la bouffe sur le site, heureusement que j'avais pensé à prendre des provisions... Peut-être un poil trop grand comme festival à présent! Quand on sait que l'année prochaine ça le sera encore plus, on s'inquiète un peu...

La prestation scénique du Hellfest : En vrac : DRI, The Dwarves, The Exploited, Raw Power, Morgoth, Grave, Bolt Thrower, Vader, Coroner, Meshuggah, Hail Of Bullets, Exhumed, Church Of Misery, Maximum The Hormone. Quoi, y'en fallait qu'un?
Le pit (ambiance niveau foule) du Hellfest : Municipal Waste
Le moment unique : Je sais que j'vais passer pour un gay après ça mais bon... l'hommage à Patrick Roy.
La couille du Hellfest : L'annulation d'Anal Cunt. Celle de Satanic Warmaster aussi! Non en fait celle là j'men tamponnait. Après, c'est pas vraiment une couille mais une déception : le show de Mayhem.
Les surprises :DRI, Dodhemisgard, Church Of Misery, Maximum The Hormone,
Anecdotes : La prochaine fois j'essaierai de pas repérer ma tente juste au drapeau qu'il y a à côté... c'est difficile après dans le noir, bourré, et quand le drapeau a disparu à cause du mauvais temps!

Attentes pour 2012 :Que le festival garde une taille raisonnable... A priori, c'est déjà mort. Sinon, qu'il continue dans la lignée de la programmation de 2011 qui pour moi était PAR-FAITE! Quelques groupes souhaités : Asphyx, Benighted, Kronos, un retour de Behemoth? Dying Fetus, Gwar, Demented, Necroblaspheme, Origin, Anthrax... et plein d'autres!
Groupes souhaités mais sans vraiment y croire : Population Reduction, un retour d'Yyrkoon? de Strapping Young Lad? System Of A Down

GazaG

Les + : La méga fajitas/Chili Con Carne/Frites

Les - : Le son, les papys du rock trop nombreux

La prestation scénique du Hellfest : Pas d'Alice Cooper cette année, pas d'Award cette année.
Le pit (ambiance niveau foule) du Hellfest : Korpiklaani
Le moment unique : Circle pit de 5 minutes à Destruction
La couille du Hellfest : No more cigarettes
Les surprises :Arkona
Anecdotes : Quand ta tente se retrouve au milieu d'une bataille de bouffe, n'essaye pas de lutter.

Attentes pour 2012 : Meilleur son pour les groupes de Death Technique. Plus grand site (mais ça c'est déjà prévu).

Eternalis

Les + : - le dernier concert de Judas Priest
- Septic Flesh
- l'ambiance en général
- la sympathie des artistes

Les - : - la flotte le vendredi
- trop de monde le samedi
- pas assez de power
- le prix de la nourriture

La prestation scénique du Hellfest : Septic Flesh
Le pit (ambiance niveau foule) du Hellfest : Chantant et sympathique mais pas forcément très remuant.
Le moment unique : "Night Crawler" magistralement interprété par le Priest !
La couille du Hellfest : la météo capricieuse...
Les surprises :
Anecdotes : Shawter de Dagoba qui dit que je suis un mélomane averti quand j'apprécie un album mais que j'ai complètement tord quand je critique le dernier...

Attentes pour 2012 :
Iron Maiden, Edguy (ou Avantasia), une meilleure météo, un carré VIP plus convivial avec moins de jeunes invités abrutis alcooliques et un meilleur son sous les tentes.

Hraesvelg

Les + : Ambiance au top, temps relativement clement : ni déluge, ni grosse chaleure, sécu aux petits oignons sous la Rock Hard, plein de chiottes partout, une affiche de malade entre « grands » groupes extrêmes et vieux de la vieille qui assurent comme des bêtes.
Les - : L’impression d’étouffer par moments tellement il y avait de monde au niveau des Mainstages, du coup j’ai campé sous la Rock Hard sans trop en bouger. Espérons que le prochain site soit plus grand histoire de pouvoir circuler plus facilement.
Ls prestations scéniques du Hellfest : Dodheimsgard/Skyforger/Tsjuder
Le pit (ambiance niveau foule) du Hellfest : Arkona
Le moment unique : “The golden void speaks to me, denying my reality. I lose my body, lose my mind, I blow like wind, I flow like wine”.
La couille du Hellfest : Pas vraiment, même si j’ai réussi l’exploit d’« égarer » une amie en l’attendant près des pissotières …
Les surprises : Terror ça le fait bien, Hawkwind aussi putain.

Anecdotes : Merci à monsieur mon chauffeur particulier qui m’a ramené en quad du site jusqu’au ras de ma tente.


Attentes pour 2012 : A voir si je peux/veux y retourner vu le monde et les obligations pro/perso. Donc j’attend de voir …

John

Les + : Les Jager girlz, Une organisation au top, Un son excellent sur toutes les scènes hormis la Rock Hard Tent, Un festival qui reste à une taille humaine alors qu'il grandit d'années en années, l'alcool à des prix honnêtes et encore une fois une grosse affiche.

Les - : Le chinois qui donne la chiasse + les conditions hygiéniques dégueulasses de certains stands de bouffe, la pluie le vendredi même si on était loin de 2007, le son de la Rock Hard Tent.

La prestation scénique du Hellfest : LES prestations pour moi, Clutch, Down, Terror, Municipal Waste, Opeth...
Le pit (ambiance niveau foule) du Hellfest : MUNICIPAL WASTE !!!
Le moment unique : L'interview avec Kirk Windstein (Down/Crowbar) et voir Phil anselmo passer à quelques mètres de soi.
La couille du Hellfest : Mon dimanche dont je n'ai aucun souvenir ?
Les surprises : Après deux ans d'absence, retrouver un festival toujours encore plus fort, carré à souhait, bien loin de la fumisterie et usine à fric Sonisphere.
Anecdotes : Le sauvetage de Caacrinolas le samedi soir, parti pour s'endormir jusqu'à la fin de la nuit sur les hamacs du camp VIP. Son SMS de détresse : "je suis aux hamacs..."

Attentes pour 2012 :
Faire revenir Machine Head, Aborted et Suffocation. Oui. Et enculer le Sonisphere.

Orion

Les + : 
La Jagger', il n'y a que ça de vrai.
Peu de groupes qui se chevauchent.
Tout est fait pour le bien être du spectateur.
Les douches.

Les - : 
La pluie
Un public très très nombreux.
Le son sous les tentes.
Le prix de la bouffe

La prestation scénique du Hellfest : Clutch, qu'est ce que c'était Groovy!
Le pit (ambiance niveau foule) du Hellfest : Clutch, de la folie furieuse.
Le moment unique : Le final d'Orphaned Land sur Ornaments Of Gold restera pour moi la plus grande communion entre un groupe et le public.
La couille du Hellfest : 
Les surprises : Clutch, j'en attendais absolument rien. Scorpions, je pensais voir un groupe cachetonner et, au final, c'était énorme. L'énergie de Church Of Misery.
Anecdotes : Le seul artiste du fest à m'avoir serré la main est Danny Cavanagh (Anathema). Quand on sait que lors de ma première rencontre, ça s'est plutot mal passé (voir l'interview du groupe de février dernier), le destin me fait décidément bien rire.

Attentes pour 2012 :
Arcturus - Mercyful Fate si King Diamond va mieux.

Prout

Les + : Les Jägirl, les tatoueurs qui foutaient l'ambiance

Les - : Cette pute de pluie le premier jour qui m'a ruiné mon market

La prestation scénique du Hellfest : Maximum the Hormone
Le pit (ambiance niveau foule) du Hellfest : pareil
Le moment unique : La chenille du carré VIP avec des zicos que je ne nommerai pas par respect
La couille du Hellfest : Une rampe de lumière qui nous tombe sur la gueule au moment d'aller voir un groupe
Les surprises : la pute des backstage qui a été prise et surprise (blague - humour)
Anecdotes : J’arrête les plans à 3

Attentes pour 2012 : Plus de Jägermeister gratos pour les bénévoles

Reichorgasm


Les + : la putain d'orga! et service de sécurité plus que génial

Les - : 90% des filles étaient moches cette année

La prestation scénique du Hellfest : The Black Dahlia Murder, mais ils prennent quoi ces mecs
Le pit (ambiance niveau foule) du Hellfest : en trans sur The Young Gods
Le moment unique : la pouff jager qui va voir ma meuf pour lui dire que je devrais arreter de lui toucher le cul. et ma meuf qui l'insulte <3
La couille du Hellfest : Trop de mondes et la bouffe comme d'hab
Les surprises : tomber sur Morgoth par hasard et faire le con avec eux
Anecdotes : tu n'as pas besoin de pass pour Traverser tout le hellfest en long, en large, en hypoténuse

Attentes pour 2012 : ba que ça ne grossisse pas encore plus! et arrêter avec ces putains de têtes d'affiche de hippies! ça nique l'ambiance
 

Rone


Les + : Les chiottes lavés régulièrement, la programmation riche, format pichet disponible pour le muscadet(!), le stand de galettes bretonnes toujours présent

Les - : Aspect convivial et à taille humaine du festival perdu depuis 2009, le son approximatif sous la Rock Hard Tent

La prestation scénique du Hellfest : Meshuggah/Judas Priest
Le pit (ambiance niveau foule) du Hellfest : Meshuggah
Le moment unique : Primordial - "Bloodied Yet Unbowed"
La couille du Hellfest : avoir rater Possessed, je m'en voudrais (peut-être) à vie!
Les surprises : "Sacrifice" de Bathory joué par Tsjuder
Anecdotes : Etre tomber nez à nez avec un norvégien avec qui j'avais discuté après Entombed à Bergen!

Attentes pour 2012 : Un site plus grand ou un nombre de places plus restreint ou les deux. Des concerts plus longs si + de scènes...

Shawn

Les + : La programmation, les infrastructures, l'espace VIP et ses sculptures et la caméra aérienne qui a franchement la classe. Prestations de Down, Black Label Society et Ozzy Osbourne géniales.

Les - : Le système 2011 des pass photo (1h30 d'attente pour un titre de shoot), trop de monde on a perdu le coté taille humaine que prône le festival depuis plusieurs années ... Où est passé la limite de 20.000 festivaliers ? Ceci dis, comme d'hab, les chiottes et la bouffe chère pour une piètre qualité.

La prestation scénique du Hellfest : Ozzy Osbourne
Le pit (ambiance niveau foule) du Hellfest : Municipal Waste
Le moment unique : Les interviews de Nick Catanese (Black Label Society) et de Kirk (Down / Crowbar / Kingdom Of Sorrow), ma poignée de main avec Phil Anselmo
La couille du Hellfest : Le temps et les attentes pour shooter les mainstage. Le solo chiant de Zakk Wylde.
Les surprises : Electric Wizard et Tsjuder
Anecdotes : /

Attentes pour 2012 : Thulcandra, Finsterforst, Kingdom Of Sorrow, Lamb Of God et pourquoi pas un Black Sabbath reformé ?

Självag

Les + : Les concerts, la prog, l'orga...comme tous les ans quoi

Les - : Le son de la rock hard encore et toujours, les prix...

La prestation scénique du Hellfest : Electric Wizard
Le pit (ambiance niveau foule) du Hellfest : Municipal Waste
Le moment unique : Eyehategod - Sister Fucker
La couille du Hellfest : La queue de 30minutes qui m'a fait rater Hail Of Bullets, putain !
Les surprises : My Sleeping Karma
Anecdotes : TA MERE ELLE BOIT L'EAU DES PÂTES

Attentes pour 2012 : Plus d'ambiance sur le camping, c'était mou ! Et du thrash old-school !