Chronique Retour

Album

02/02/15 - Alexis

Foreseen

Helsinki Savagery

LabelTake It Back Records / 20 Buck Spin Records
styleCrossover
formatAlbum
paysFinlande
sortiedécembre 2014
La note de
Alexis
9/10


Alexis

Gérant du Label / Distro STRAIGHT & ALERT. Chanteur dans HARM DONE et RAW JUSTICE. Chroniqueur Hardcore sur Horns Up. xVx

Vu le teasing fait pour ce disque, FORESEEN n'avaient pas vraiment le droit de se planter. Après deux EP plutôt cools et un split 7" avec leur potes de Upright, les finlandais mettent les petits plats dans les grands et s'attaquent au format long. On dirait bien qu'ils ont relevé le défi haut la main ! L'artwork thrash metal fruité est digne d'un album de DEATH, le son froid et gavé de reverbe nous replonge dans les classiques Thrash des 80's comme VIO-LENCE, CRUMBSUCKERS ou NUCLEAR ASSAULTet le premier pressage du LP est déjà sold out (chez le label allemand tout du moins), même pas un mois après sa sortie officielle. Carton plein.

"Helsinki Savagery" c'est un peu la réponse du vieux continent aux texans de POWER TRIP, patrons du crossover Hardcore / Thrash actuel. Bon les ricains gardent quand même une courte longueur d'avance, notamment avec leur dernier en date "Manifest Decimation". Mais FORESEEN n'ont pas à rougir avec ce premier LP, même si j'avoue avoir eu un peu de mal à rentrer dedans,sûrement à cause d’une première écoute  un peu bâclée sur des enceintes d'ordi intégrées, et cette cyber branlette sur un disque pas encore sorti. Le côté "album buzz, tout le monde se doit d'écouter ça" me donne toujours l'envie opposée, à savoir zapper et y revenir plus tard. Bon ce coup ci ça n'a pas duré longtemps et c'est tant mieux car quelle bastos ce disque !

Je ne suis pas un fin connaisseur de ce qui se fait en Thrash actuellement, étant resté sur les vieux classiques, mais bordel avec ces 10 titres les mecs auraient pu signer chez Earache records. Dès l'Intro ça bastonne sévère, riff speed au top, dive bombs et solos venus des enfers, break mid tempo bien senti. Ok, bonjour. Dans ce genre de musique c'est toujours la voix qui me fait peur après avoir entendu les premiers riffs, mais là je n'étais pas vraiment inquiet puisque je savais qu'elle allait défoncer, et c'est bel et bien le cas. Potard de reverbe poussé au max, flow de patron, même les backings ont l'air d'avoir été enregistrés dans une grotte couverte de carrelage.

Deuxième morceau, "Death Injection", 2min45 et premier break assassin, le son de guitare est tellement tranchant que j'en ai mal au visage. Et là où je trouve que les groupes de crossover qui viennent de la scène Hardcore (comme Foreseen et Power Trip) ont un petit truc en plus, c'est ce goût du groove et cette intelligence dans la composition. La preuve en est 30 secondes plus tard avec ce même break qu'ils accélèrent et font GROOVER plus fort qu'une ligne de basse d'un morceau de Mickael Jackson. Je n'en suis qu'au deuxième morceau et je suis déjà conquis par cette galette !

En revanche, vu que je ne suis pas un grand fan des chroniques qui décortiquent l'album piste par piste je vais essayer de ne pas le faire et je saute donc 4 titres pour me retrouver avec mon morceau préféré "Structural Oppression" qui figurait également sur leur précédent EP 2 titres du même nom. Va t'en savoir pourquoi le morceau a perdu 50 secondes entre la première et la deuxième version (et le cri à la Slayer également !) mais il reste au top. Le break à 1m30 mosh tellement ! Les metalheads headbang à s'en arracher la tête, les hardcore kids se tapent dans la gueule, l'unité mon frère. Mais il faut attendre 3 minutes et 12 secondes, après un long passage  gavé de solos démoniaques et ambiants influencés par les meilleurs disques d'INTEGRITY, pour que la vraie baston éclate avec le break final. Fin de chantier, on remballe le matos.

L'album se termine avec 3 autres morceaux à la cool qui viennent boucler avec brio 36 minutes de tuerie crossover qui me fait glisser "Helsinki Savagery" sans trop de difficultés dans mon Top 10 de 2014.

Point mode : FORESEEN est probablement le seul groupe de thrash crossover que j'ai pu voir avec un hardcore kid aux airs de skinhead anglais en guise de frontman, on sent que l'influence AGNOSTIC FRONT période "Cause For Alarm" n'est pas loin. La preuve en est également avec le morceau "Bonded By United Blood" qui fait sans doute référence à l'album d'EXODUS "Bonded By Bloodbien entendu mais également au premier EP d'Agnostic Front "United By Blood", le mix est de bon goût !

J'ai vraiment hâte de revoir FORESEEN, dans de meilleures conditions que la première fois où ils avaient joué à Nantes dans une salle qui les desservait totalement, face à un public de marbre (ou de merde ?) en plein mois de juillet. La prochaine sera la bonne.

Tracklist:
1. Slam Savagery
2. Death Injection
3. The Prowler
4. Market Target
5. Bonded By United Blood
6. Interlude
7. Structural Oppression
8. Delusion Of No Consequence
9. Both Sides Lose
10. Paving The Way